Jump to content

LE rugby : sport trop dangereux ?


Recommended Posts

Fitzgerald
Il y a 3 heures, Pacino31 a dit :

Mais j'entends ce que tu dis et tu as raison sur le constat  mais concrètement tu fais comment ?

Concrètement, j'ai présenté une idée tout à l'heure sur la limitation du poids à certains postes, j'ai peut être tort, mais c'est une idée qui m'est venue. J'ai pas franchement beaucoup d'autres idées  je le reconnais facilement, le constat est simple la solution est complexe et multiple. 
Peut être que finalement le changement radical il est là : inculquer aux gamins dans les écoles que le rugby, que ce sport, avant d'être un sport de contacts, de combat, est un sport d'évitement, de rapidité, de déstabilisation. Quand cette philosophie aura ete assimilee et sera celle dominante, je pense, j'espère, que ce genre d'accident arrivera moins. 

Link to post
Share on other sites

Quand on me parle de joueur "athlétique", je rigole.... Mathieu Bastareaud, 1,80m, 120kg.... Il joue centre.... Il fait le 100m sous les 10s lui ?

Quel est son rôle : perforer, detruire, tamponer, avancer... Un boxeur.

L'évolution, elle est là : salle de sport, muscu, régime protéinique (et autres) augmentation de la masse musculaire, faiblesse des articulations et après on parle d'athlète... 

Faut arreter là.

 

La fédération va avoir de plus en plus de problème financier à cause de l'assurance. La GMF ne va pas payer comme ça à fond perdu. A terme, cela aura un impact important sur les clubs et sur le nombre de licenciés. On ne pourra plus parler de sport "populaire".

 

Les 12 remplacements la saison prochaine vont faire tourner à plein régime les infirmeries (et les produits de récupération qui vont bien).

 

 

  • Upvote 5
Link to post
Share on other sites
brayaud's

Les 12 remplacements,  c'était la pire idée que l'on puisse avoir pour la santé des joueurs.

  • Upvote 4
Link to post
Share on other sites

Un pays fait des catégories par poids chez les enfants, privilégie l'évitement au contact, sélectionne selon la technique plutôt que le physique : la Nouvelle Zélande. 

Y a t'il plus ou moins de commotions en NZ par rapport à la France ?

 

Dans son article, le docteur Chazal cité l'exemple français Michalak qui a plaqué pendant 18 ans des gars 2 fois plus lourds et puissants que lui. 

Certes mais de mémoire, Fred n'a jamais eu le moindre KO durant sa carrière.

Pourquoi ? Car il avait une excellente technique de placage. Sa tête n'était jamais exposée.

 

Contrairement à la boxe ou au foot, le rugby a la "chance" d'être un sport où le contact avec la tête n'est pas nécessaire. Alors pourquoi autant de coups sur cette partie du corps ?? C'est aberrant. 

Je pense que la meilleure façon d'éviter les lésions cérébrales est de faire en sorte que la tête ne soit pas exposée.

Donc on sanctionne très durement les déblayages tête en avant, les coups de casques, les coups sur la tête... Et surtout, on apprend aux gosses à bien plaquer, en protégeant sa tête. Ça devrait être l'objectif no1 de tous les formateurs.

 

Ça n'empêchera pas les coups sur la tête involontaires : une chute, un coup de genou, etc... mais on diminuera sensiblement les commotions. 

 

Je ne sais pas comment plaquer le pauvre gamin d'Aurillac qui est décédé mais je pense que c'est moins traumatisant pour la tête de bien plaquer un Nadolo ou Tuisova que "mal" plaquer une crevette. Un plaquage anodin peut être plus traumatisant pour la tête qu'un plaquage "violent".

 

Après, je parle bien de la tête hein... C'est clair que même en plaquant bien, le rugbyman va laisser sur la pelouse des épaules, des clavicules, des hanches, des genoux en pagaille (comme Michalak durant sa carrière). Mais c'est bien moins grave.

 

Edited by Gabi
Link to post
Share on other sites
strangler

Y'a quand même pas mal d'émotions à évacuer. Le rugby entraîne régulièrement des blessures lourdes, invalidantes, parfois mortelles et ce... Depuis très longtemps. Je n'ai pas assez de recul pour la période amateur (trop jeune) mais au début du professionnalisme, donc loin quand même des panzers actuels, on a connu des blessures graves et invalidantes (je pense particulièrement à Brito en 1995) mais aussi des morts après malaise (ce qui est le commun de tous les sports de haut niveau, liée à un choc ou à une insuffisance cardiaque ou autre). J'ai lu sur les croisés de Dupont, ce n'est malheureusement pas rare du tout de se faire les croiser à 20 ans et pas besoin d'être sportif de haut niveau, j'ai pas mal d'exemples d'amis rugbymen (ou pas d'ailleurs) qui y ont eu droit entre 15 et 17 ans. En judo, j'ai eu une double entorse cervicale à 14 ans, c'est quand même pas le top non plus.

 

Le problème est sans doute aggravé par les éléments qui ont déjà été abordés :

- une réglementation ayant fait des progrès avec le protocole commotion... Mais qui tarde à légiférer sur des points très précis (déblayage, plaquage, raffut) et je suis d'accord sur l'inintelligence des 12 remplaçants.

- La technique de plaquage est clairement à revoir. Vous l'avez dit, à force de vouloir en permanence bloquer le joueur, le corps n'est jamais positionné pour subir/faire subir correctement l'impact et on se retrouve souvent avec des percussions brutes à qui sera le plus puissant. Gabi a raison d'évoquer les risques pris par les joueurs sur le positionnement de la tête pendant le plaquage... Et sans doute, le manque de musculature du cou pour les non piliers.

- Finalement, la manière dont le rugby a actuellement évolué en France notamment avec la part belle, chez les arrières, de gros gabarits dont la musculature est certainement plus belle que le renforcement ligamentaire avec, pour le moment encore, cette volonté de préférer le défi à l'évitement. 

 

D'un côté, ça sert à rien de dire "voilà, on savait qu'il y aurait un mort"... Car ce n'est pas le premier, malheureusement. Mais oui, on se rend bien compte que les autorités, les équipes et les joueurs eux-mêmes ne prennent pas la mesure de leur rôle afin de limiter les risques, particulièrement des trauma les plus sérieux. 

Link to post
Share on other sites
le zèbre aux courges
Il y a 21 heures, Godfather a dit :

Les croisées tu peut te les faire dans n'importe quel sport ou moment de ta vie sans que ça soit du à ton gabarit. A l'époque où je jouais en sélection mon coach qui était un gringalet d'1m70 pour 60 kg c'est fait les croisées en glissant dans les escaliers de l'auberge où nous étions

Tu le dis toi même, en glissant. Dupont c'est quasiment sans rien faire qu'il pète son genoux. Mais quand tu vois son physique ça n'a rien d'étonnant.

 

Pour revenir au sujet, déjà on arrête le dopage.

Ensuite ce qui est dangereux ce n'est pas le poids mais l'association poids/vitesse. Un mec comme koya qui pèse 130 voire 140kg mais avec une vitesse relativement réduite te fera bien moins mal qu'un mec comme tuisova certes moins lourd mais avec beaucoup plus de vitesse.

 

Une solution simple c'est d'interdire à partir du 9 des joueurs de plus de 90kg. Les avants ont des phases statiques importantes (mêlées, Ruck, touche) qui imposent une puissance brève mais intense. Ils ne peuvent pas pendant 80min reproduire de très gros sprints. Les arrières si. Donc on limite le poids des arrières. De plus, avec un produit poids vitesse inférieur aux gros les 3/4 seront obliges de chercher les intervalles et les espaces.

Link to post
Share on other sites
Papalou

On peut même limiter le poids des avants à 100 kilos et des arrières à 80. Ce ne sera définitivement plus le même sport, mais ça peut être intéressant.

Link to post
Share on other sites
le zèbre aux courges
il y a 7 minutes, Papalou a dit :

On peut même limiter le poids des avants à 100 kilos et des arrières à 80. Ce ne sera définitivement plus le même sport, mais ça peut être intéressant.

Rien ne sert d'aller dans les extrêmes. Un mec de 150 kg qui arrive en marchant il va peut être te renverser mais tu n'as de choc en soit. Le rugby était un sport d'évitement car avant les 3/4 ne pouvaient pas renverser les gros. Maintenant avec la prise de poids en conservant la même vitesse les 3/4 peuvent renverser les avants. Donc pourquoi s'emmerder à chercher l'intervalle. Limiter le poids chez les 3/4 permettrait de rétablir ce déséquilibre entre avants et arrière sur la puissance.

Link to post
Share on other sites
Julien81

un mec comme Barrett fait 1m87 pour 85 ou 90 kilos je pense, n est pas un monstre physique malgré son poids...mais je suis d'accord imposer une limite de poids pour les arrieres changerait le mode de jeu et on verrait encore plus d'evitement plutôt que du rentre dedans...

Link to post
Share on other sites
tire-bouchon
il y a une heure, Papalou a dit :

On peut même limiter le poids des avants à 100 kilos et des arrières à 80. Ce ne sera définitivement plus le même sport, mais ça peut être intéressant.

On peut faire comme en Aviron.

Des championnats poids légers et championnats poids lourds.

 

Tout ça pour dire que si tu apprends à défendre collectivement ET individuellement (placage compris) les incidents  devraient rester des..accidents. Donc imprévisibles et malchanceux.

Il faudrait augmenter les punitions pour tous les placages dangereux (percussions comprises) pouvant entraîner des blessures graves. Pas de pitié. C'est dans ce domaine que l' arbitrage vidéo devrait prendre tout son sens.

Les en-avants de 20cm on en a rien à foutre. L' arbitre de champs est là pour ça.

  • Upvote 1
Link to post
Share on other sites
niccanada

La limitation des poids des arrières va entraîner le replacement des joueurs type Tuisova en flanker côté ouvert et là cela va être la boucherie. Il va courir aussi vite que les arrières et peser 30 kg de plus.

A mon humble avis, la première chose qu'il faut faire c'est comme en NZ en classant les gamins par categorie de poids. Ça résoudrait pas mal de problèmes de la formation concernant l'évitement ou la technique de plaquage.

  • Upvote 1
Link to post
Share on other sites
Cherubin

Pourquoi ne pas punir l’auteur de la commotion, si c’est un acte délibéré, d’une suspension équivalente en durée à l’indisponibilité du joueur blessé?

Si c’est assortit d’une amende correspondante à ses revenus sur la durée de la suspension, ça devrait faire réfléchir un peu les joueurs, non?

Avec, bien sûr, contrôle par un organe médical indépendant pour éviter que certains staffs peu scrupuleux envoient des gars au casse-pipe contre la/les star(s) d’en face et les gardent au chaud pour affaiblir un adversaire à la qualif/maintien.

 

Link to post
Share on other sites
tolosaforever
Il y a 14 heures, strangler a dit :

Y'a quand même pas mal d'émotions à évacuer. Le rugby entraîne régulièrement des blessures lourdes, invalidantes, parfois mortelles et ce... Depuis très longtemps. Je n'ai pas assez de recul pour la période amateur (trop jeune) mais au début du professionnalisme, donc loin quand même des panzers actuels, on a connu des blessures graves et invalidantes (je pense particulièrement à Brito en 1995) mais aussi des morts après malaise (ce qui est le commun de tous les sports de haut niveau, liée à un choc ou à une insuffisance cardiaque ou autre). J'ai lu sur les croisés de Dupont, ce n'est malheureusement pas rare du tout de se faire les croiser à 20 ans et pas besoin d'être sportif de haut niveau, j'ai pas mal d'exemples d'amis rugbymen (ou pas d'ailleurs) qui y ont eu droit entre 15 et 17 ans. En judo, j'ai eu une double entorse cervicale à 14 ans, c'est quand même pas le top non plus.

 

Le problème est sans doute aggravé par les éléments qui ont déjà été abordés :

- une réglementation ayant fait des progrès avec le protocole commotion... Mais qui tarde à légiférer sur des points très précis (déblayage, plaquage, raffut) et je suis d'accord sur l'inintelligence des 12 remplaçants.

- La technique de plaquage est clairement à revoir. Vous l'avez dit, à force de vouloir en permanence bloquer le joueur, le corps n'est jamais positionné pour subir/faire subir correctement l'impact et on se retrouve souvent avec des percussions brutes à qui sera le plus puissant. Gabi a raison d'évoquer les risques pris par les joueurs sur le positionnement de la tête pendant le plaquage... Et sans doute, le manque de musculature du cou pour les non piliers.

- Finalement, la manière dont le rugby a actuellement évolué en France notamment avec la part belle, chez les arrières, de gros gabarits dont la musculature est certainement plus belle que le renforcement ligamentaire avec, pour le moment encore, cette volonté de préférer le défi à l'évitement. 

 

D'un côté, ça sert à rien de dire "voilà, on savait qu'il y aurait un mort"... Car ce n'est pas le premier, malheureusement. Mais oui, on se rend bien compte que les autorités, les équipes et les joueurs eux-mêmes ne prennent pas la mesure de leur rôle afin de limiter les risques, particulièrement des trauma les plus sérieux. 

J'ai un fils qui va bientôt être en âge de pratiquer le rugby. Et malheureusement je ne me vois pas l'y mettre car les chocs sont bien trop violents. Je n'aurais pas dit Ca il y a 20ans. C'est dommage car j'adore ce sport MAis il prend des directions que je ne comprends pas. On demande à un gars de peser 130kg Et de courir le 100m sous les 11s. Il y a un probleme dans l'énoncé et tant que ce ne sera pas rectifier le rugby va à sa perte.

Link to post
Share on other sites
capitole46

Moi le mien, qui va avoir 14 voulait (veut toujours?) commencer le rugby la saison prochaine...

Pas chaud du tout, sa mère, depuis l'accident de la semaine dernière commence aussi à rétropédaler alors qu'au début de l'été ça passait encore.

 

Là, clairement, je vais à nouveau lui demander et au cas où, lui mettre l'interview de Chazal sous le nez.

Déjà mon gosse est maladroit dans tout ce qu'il fait, alors bien placer sa tête, etc.

 

 

Hier soir, devant le super concours de la perche, on lui a demandé si l'athlétisme ne le tenterait pas...

 

Il est clair et net que le rugby va voir son nombre de licenciés diminuer.

Mais Laporte, Goze et toutes les pontes européennes et mondiales ne peuvent s'en prendre qu'à eux-même.

 

Actuellement le rugby est comme le foot us ... sans protections!!!!

 

Dans 10-20 ans on verra la tête de la génération actuelle, les séquelles à moyen-long terme.

 

Ce qui est bien, c'est que les JT, radios ont quand même pas mal parlé de ça.

Faudrait surtout pas que ça s'arrête.

Edited by capitole46
  • Upvote 2
Link to post
Share on other sites
strangler

Il existe une littérature scientifique (épidémio) réelle sur les blessures au rugby.

 

J'ai trouvé plusieurs  études ou synthèses :

http://opac.invs.sante.fr/doc_num.php?explnum_id=3028

https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0762915X13001290

https://fr.slideshare.net/PhilippeHorrion/epidemiologie-dues-pathologies-du-rugby-xv

https://www.ffr.fr/Media/Files/Au-coeur-du-jeu/Medical/saison_2016_2017/Programme-EAMTop14_Synthese-_-R-de-JP-le-27062016_

 

Le dernier lien provient de la FFR elle-même qui avait mis en place un observatoire médical des blessures entre 2013 et 2015. C'est dommage que l'opération n'ait pas été poursuivie (probablement décision sous Camou même si Laporte est arrivé peu après). Elle aurait du être même étendue à la fédérale 1 sur deux années (avec une poule test, car trop compliqué de suivre tous les matchs).

 

Link to post
Share on other sites
tire-bouchon

Ou alors on demande à tous les gringalets qui jouent au rugby de se planquer derrière leur pack. Comme labinocle.

Link to post
Share on other sites
Julien81
il y a 51 minutes, capitole46 a dit :

Moi le mien, qui va avoir 14 voulait (veut toujours?) commencer le rugby la saison prochaine...

Pas chaud du tout, sa mère, depuis l'accident de la semaine dernière commence aussi à rétropédaler alors qu'au début de l'été ça passait encore.

 

Là, clairement, je vais à nouveau lui demander et au cas où, lui mettre l'interview de Chazal sous le nez.

Déjà mon gosse est maladroit dans tout ce qu'il fait, alors bien placer sa tête, etc.

 

 

Hier soir, devant le super concours de la perche, on lui a demandé si l'athlétisme ne le tenterait pas...

 

Il est clair et net que le rugby va voir son nombre de licenciés diminuer.

Mais Laporte, Goze et toutes les pontes européennes et mondiales ne peuvent s'en prendre qu'à eux-même.

 

Actuellement le rugby est comme le foot us ... sans protections!!!!

 

Dans 10-20 ans on verra la tête de la génération actuelle, les séquelles à moyen-long terme.

 

Ce qui est bien, c'est que les JT, radios ont quand même pas mal parlé de ça.

Faudrait surtout pas que ça s'arrête.

il n'y a pas d'age pour commencer un sport quelqu'il soit..je suis éducateur en -14 actuellement..cette saison, nous avons eu beaucoup de débutants..outre le retard technique qui peut etre vite comblé toutefois, il y a forcément l'appréhension par rapport au placage, au contact ce qui est compréhensible, d'où l'interet de tendre vers les catégories de poids comme en judo au moins jusqu'en juniors...ca baisserait les craintes...

quant au nombre de licenciés, forcément ca diminue, quand j'ai commencé il y a 4 ans, il y avait 190 enfants avec 2 équipes par catégorie jusqu'en -14, a présent, on galere pour faire une équipe par catégorie….et on est tombé à 110 enfants….ce qui est vu a la télé influe forcément sur la baisse de fréquentation plus les mauvais résultats….

Link to post
Share on other sites

L'arbitre du match a raconté les événements de ce tragique décès :

https://m.lequipe.fr/Rugby/Actualites/L-impact-a-fait-un-gros-bruit/930557

 

En fait, le joueur était le plaqué (au niveau du thorax) et non le plaqueur.

 

Je pense qu'à terme, si les dégâts se multiplient, on interdira les plaquages en haut du corps.

J'y suis personnellement favorable et on reverra alors un jeu complètement débridé (offload à gogo).

  • Upvote 2
Link to post
Share on other sites
capitole46

Dans le midol du jour, il y a aussi le suivi de certains acteurs aurillacois, c'est assez poignant.

 

mini_18081310584017172515846920.png

Edited by capitole46
  • Sad 4
Link to post
Share on other sites
Raphaelle

Non seulement c'est dangereux, plus qu'avant je pense mais en plus c'est moche : qui a regardé et aimé les phases finales des 2 dernières années ? Pas moi. C'est violent, il y a de la casse. C'est les jeux du cirque qui reviennent. 

Je préfère 1000 fois une action de Kolbe que de Tuisova ou équivalent qui lance ses 130 kg à 11s au 100 m en rentrant dans tout se qui gène son passage.

Link to post
Share on other sites
capitole46
Il y a 8 heures, GuyNess a dit :

J'aimerais pas être le joueur auteur du placage (réglo à priori)

Il va culpabiliser toute sa vie

 

Il se posait la question de continuer ou pas sa carrière.

Tout le soir il a répété : " J'ai tué un homme"

(source, son coach sur le midol je crois)

  • Confused 1
  • Sad 1
Link to post
Share on other sites
Julien81
Il y a 2 heures, Raphaelle a dit :

Non seulement c'est dangereux, plus qu'avant je pense mais en plus c'est moche : qui a regardé et aimé les phases finales des 2 dernières années ? Pas moi. C'est violent, il y a de la casse. C'est les jeux du cirque qui reviennent. 

Je préfère 1000 fois une action de Kolbe que de Tuisova ou équivalent qui lance ses 130 kg à 11s au 100 m en rentrant dans tout se qui gène son passage.

le Clermont-Racing en 2017 était quand meme joli a regarder...

mais dans l'ensemble je te rejoins….il est clair qu'il faut changer des choses et interdire tout placage au dessus de la ceinture….

Link to post
Share on other sites
tire-bouchon
il y a 50 minutes, Julien81 a dit :

interdire tout placage au dessus de la ceinture….

Oui...certes...mais alors là, c'est permettre au porteur de la balle de pouvoir la transmettre dans les règles de l' art.

Tu vas provoquer une crise cardiaque à tous les grands techniciens des défenses, dont le grand objectif est: Empêcher la circulation de la balle, interrompre la continuité du jeu. :P

Link to post
Share on other sites
tire-bouchon

Tu parles des placages cathédrale, je suppose.

 

Avec moi..pas de pitié. 10 matchs de suspension (placage sans blessure) et plus en fonction de la blessure provoquée.

Link to post
Share on other sites
le zèbre aux courges

Surtout que plaquer en dessous de la ceinture ça laisse quoi? Les genoux? Réduire déjà le nombre de contact sera un début. Diminuer le nombre de joueurs? Agrandir le terrain?

Link to post
Share on other sites
tire-bouchon
Il y a 2 heures, le zèbre aux courges a dit :

Diminuer le nombre de joueurs?

Tu peux jouer à 1 contre 1.

Si il y en un des deux qui décidé de dépecer l' autre...

Link to post
Share on other sites
Le 13/08/2018 à 11:23, Papalou a dit :

On peut même limiter le poids des avants à 100 kilos et des arrières à 80. Ce ne sera définitivement plus le même sport, mais ça peut être intéressant.

J'ai pas osé le dire mais je pense qu'à long terme c'est la solution pour revenir à l'évitement. Mais alors bonjour le boulot à mettre en place et les mentalités de merde à virer surtout au bord des touches derrière la main courrante . Et aller des septembre là aux categories de poids ds les écoles jusqu'aix juniors . Ca pourrait redonner une confiance pour les remplir à nouveau . 

Et comme les jockeys à la pesée moins de 80 ou plus de 105 avec équipement tu sors du moins tu reste aux vestiaires . 

Link to post
Share on other sites
Le 13/08/2018 à 14:46, tire-bouchon a dit :

Ou alors on demande à tous les gringalets qui jouent au rugby de se planquer derrière leur pack. Comme labinocle.

 

?

Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, tire-bouchon a dit :

Oui...certes...mais alors là, c'est permettre au porteur de la balle de pouvoir la transmettre dans les règles de l' art.

Tu vas provoquer une crise cardiaque à tous les grands techniciens des défenses, dont le grand objectif est: Empêcher la circulation de la balle, interrompre la continuité du jeu. :P

 

C'est bien justement ça.  Depuis qu'ils ont "treizciser" notre 15 avec l'autre piniouf d'australien aux mega defenses arrivé sous l'ère de vous savez Qui , regaredez bien ce qui s'est passé . Alors si une passe peut en emmerder un je signe la petition en vous y invitant .

Link to post
Share on other sites
Julien81
Il y a 3 heures, le zèbre aux courges a dit :

Surtout que plaquer en dessous de la ceinture ça laisse quoi? Les genoux? Réduire déjà le nombre de contact sera un début. Diminuer le nombre de joueurs? Agrandir le terrain?

comment on apprend a plaquer en école de rugby?? on ceinture au niveau de la taille puis on descend jusqu'aux genoux..il me semble que c'est la base du placage "normal"....la plupart du temps, on apprend aux  enfants plaqueurs a subir le placage et tomber avec le plaqué..evidemment pour les pontes de la defense au ballon qui a pour but d"empecher la continuité du jeu, ce sera une hérésie, mais ca evitera peut etre des placages destructeurs au niveau du sternum...mais ce n'est pas pres d'arriver, dans 1 mois cette mort affreuse aura été oublié, et on pourra reprendre le top 14 avec ses placages sur toute partie du corps sans tirer les lecons de cet accident...

 

Link to post
Share on other sites
le zèbre aux courges
Il y a 5 heures, Julien81 a dit :

comment on apprend a plaquer en école de rugby?? on ceinture au niveau de la taille puis on descend jusqu'aux genoux..il me semble que c'est la base du placage "normal"....la plupart du temps, on apprend aux  enfants plaqueurs a subir le placage et tomber avec le plaqué..evidemment pour les pontes de la defense au ballon qui a pour but d"empecher la continuité du jeu, ce sera une hérésie, mais ca evitera peut etre des placages destructeurs au niveau du sternum...mais ce n'est pas pres d'arriver, dans 1 mois cette mort affreuse aura été oublié, et on pourra reprendre le top 14 avec ses placages sur toute partie du corps sans tirer les lecons de cet accident...

 

C'est juste qu'il était écrit placage sous ceinture. Donc gros cuisses, genoux, jambes. Bonjour les rotules explosées

Toi tu parles de placage à la ceinture et ensuite de descendre aux jambes.

Link to post
Share on other sites
tire-bouchon
il y a 15 minutes, le zèbre aux courges a dit :

Toi tu parles de placage à la ceinture et ensuite de descendre aux jambes.

c'est la base même du placage au Rugby. Celle qu'on enseigne à l' école de rugby.

Du moins encore, j' espère.

Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, tire-bouchon a dit :

c'est la base même du placage au Rugby. Celle qu'on enseigne à l' école de rugby.

Du moins encore, j' espère.

 Oui je confirme c’est celle qu on enseigne toujours et qui est la plus adéquate pour rassurer les apprentis plaqueurs

Link to post
Share on other sites
Colza Nostra

Malgré cette triste actualité il faut relativiser.

 

Statistiquement un rugbyman pro a plus de chance de chopper la maladie de Charcot qu'un mauvais coup mortel. C'est mathématique.

Link to post
Share on other sites
Le 14/08/2018 à 12:48, le zèbre aux courges a dit :

Surtout que plaquer en dessous de la ceinture ça laisse quoi? Les genoux? Réduire déjà le nombre de contact sera un début. Diminuer le nombre de joueurs? Agrandir le terrain?

 agrandir un terrain ne pose pas problème , la difficulté c'est de repousser les tribunes   :original:

  • Haha 1
Link to post
Share on other sites
le zèbre aux courges
Il y a 16 heures, papé a dit :

 agrandir un terrain ne pose pas problème , la difficulté c'est de repousser les tribunes   :original:

Nous on s'en fout on a le pesage qu'on peut supprimer :)

Link to post
Share on other sites
tire-bouchon

En plus, à Brive y a un aérodrome désaffecté depuis peu.

Un terrain de 3km de long sur 500m de large, ça a de la gueule.

Link to post
Share on other sites
txuri gorriak
Il y a 17 heures, Colza Nostra a dit :

Malgré cette triste actualité il faut relativiser.

 

Statistiquement un rugbyman pro a plus de chance de chopper la maladie de Charcot qu'un mauvais coup mortel. C'est mathématique.

Surtout qu on ne sait pas si ca mort est due à un mauvais coup.

 

On va attendre le résultat de l autopsie.

Hier son ancien capitaine Briatte disait dans SO qu il avait une malformation cardiaque.

 

Plus que le placage , viril mais correct selon les temoins, il faut plutôt rechercher la mort de ce côté.

 

En tt cas force est de constater qu en ce moment les coeurs de nos petits sportifs lachent souvent....que ce soit au rugby ou au foot

Link to post
Share on other sites
Il y a 17 heures, papé a dit :

 agrandir un terrain ne pose pas problème , la difficulté c'est de repousser les tribunes   :original:

 

Et si on jouait à l'envers ? Ou de 1/4 Si tu préfères avec l'embut derrière la touche et mm sans poteaux pour emmerder les anglais qui s'endorment devant ! 

?

Edited by daqcxv
Link to post
Share on other sites
tire-bouchon
il y a 30 minutes, txuri gorriak a dit :

Surtout qu on ne sait pas si ca mort est due à un mauvais coup.

 

On va attendre le résultat de l autopsie.

Hier son ancien capitaine Briatte disait dans SO qu il avait une malformation cardiaque.

 

Plus que le placage , viril mais correct selon les temoins, il faut plutôt rechercher la mort de ce côté.

 

En tt cas force est de constater qu en ce moment les coeurs de nos petits sportifs lachent souvent....que ce soit au rugby ou au foot

Ce qui mettrait en cause les bien-fondés, et le sèrieux des visites médicales et éventuellement les interdictions de pratiquer des sports de haut-niveau.

Link to post
Share on other sites
strangler
Il y a 6 heures, tire-bouchon a dit :

En plus, à Brive y a un aérodrome désaffecté depuis peu.

Un terrain de 3km de long sur 500m de large, ça a de la gueule.

 

Tu plaisantes, mais à l'époque du grand n'importe quoi (Derichebourg et Sébastien), on parlait bien de créer un stade surdimensionné à cet endroit.

 

Pour les malformations, une visite médicale ne suffit pas à les détecter. Elle peut détecter une arythmie ou autres anomalies mais après, il faut forcément passer par un électrocardiogramme et surtout par une échographie. 

En tous cas, lorsqu'il y a une malformation cardiaque, un choc anodin peut tout à fait faire lâcher le coeur. J'ai malheureusement connu, dans la famille et dans un sport éprouvant, ce cocktail. 

C'est pour cette raison qu'il faut faire attention à l'émotion et aux conclusions rapides. Evidemment que le rugby est un sport dont certains chocs peuvent traumatiser gravement/irréversiblement et même tuer mais ce n'est pas nouveau. Par contre, les études épistémo confirment que les événements traumatiques sont plus récurrents au haut niveau. Et en ce qui concerne les décès par malaise, on a encore de gros progrès à faire dans la détection même si il existe, actuellement, une expérimentation du CHU de Bordeaux sur la détection des malformations du coeur à la naissance est en cours, si elle porte satisfaction, il est possible qu'elle soit généralisée.

En tous cas, les coeurs de nos enfants sont beaucoup plus suivis qu'avant et il est régulier qu'un pédiatre demande un diagnostic s'il a le moindre doute. 

Link to post
Share on other sites
tire-bouchon

je suis un peu surpris qu'il n' y ai pas une exploration cardio-vasculaire plus poussée à ce niveau là.

Un doppler et une écho ce n' est pas le bout du monde actuellement dans un pays comme la France.

Link to post
Share on other sites
capitole46
il y a 17 minutes, tire-bouchon a dit :

je suis un peu surpris qu'il n' y ai pas une exploration cardio-vasculaire plus poussée à ce niveau là.

Un doppler et une écho ce n' est pas le bout du monde actuellement dans un pays comme la France.

On n'a déjà pas cherché si y'avait un cerveau chez Nasri, Yoka et autre Nabilla, alors...

Link to post
Share on other sites
strangler
Il y a 1 heure, Papalou a dit :

épistémo ? Tu veux dire épidémio ?

Euh oui. Bien vu !

Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...