Jump to content

22 Ème Journée


BOURRIN

Recommended Posts

tout va mal chez nous :crying:

canalé vient d'être cité .

roro et privat suspendu.

cudmore , white et russell blessés.

pisi notre joker médical est lui aussi blessé.

lapandry est très incertain.

Audebert parti a 2 tournois a VII.

et pour finir on met en vacance ( une obligation a première vu) domingo .

bon ben on va prendre a Agen et on peut dire adieu aux phases finales et donc a la hcup la saison prochaine.

:clover: :clover:

Edited by BOURRIN
Link to comment
Parigot_Paris

Nous aussi, nous aussi ! On repose Haskell, Palmer et Parisse sont sans doute blessés, tout comme JuanTanPlan Leguizamon ! Même plus de quoi choisir la troisième ligne (là c'est Burban, Rabadan, Bergamasco obligatoire)! Misère ! On va prendre (j'arrive pas à trouver le petit symbole pour copyright Bourrin) :clover:

Sinon, vous renoncez vraiment aux phases finales, dites ?! :smile:

Link to comment

Sinon, vous renoncez vraiment aux phases finales, dites ?! :smile:

désolé ,on va être obligé de tout reporter sur la coupe mickey :smile:

© : la touche "alt" enfoncée et 0169 :clin

Edited by BOURRIN
Link to comment
Parigot_Paris

Sinon, vous renoncez vraiment aux phases finales, dites ?! :smile:

désolé ,on va être obligé de tout reporter sur la coupe mickey :smile:

© : la touche "alt" enfoncée et 0169 :clin

Ca marche pôh... On va prendre en Amlin Cup sans copyright... Allez la Rochelle ! :devil:

Link to comment
Parigot_Paris

Tout :

22ème JOURNÉE

Vendredi 25 mars

Castres - Toulon

19h15 sur Canal+Sport

Samedi 26 mars

Agen - Clermont

14h30 sur Rugby+

Brive - Bourgoin

14h30 sur Rugby+

La Rochelle - Perpignan

14h30 sur Rugby+

Biarritz - Bayonne

15h30 sur Rugby+

Racing - Toulouse

16h25 sur Canal+

Dimanche 27 mars

Montpellier - Paris

21h sur Canal+

Edited by Parigot_Paris
Link to comment
Guest chomelaregle

340_coupe2.jpg,h,630,405,90.jpg

Paroles de Président - 1/2

Alors que le Racing Metro 92 foulera pour la première fois de son histoire la pelouse du Stade de France à l'occasion de la réception du Stade Toulousain ce samedi, retrouvez tout au long de la semaine sur le site officiel des Ciel et Blanc les paroles de ceux qui ont rendu cet évènement exceptionnel possible. Présidents, managers, capitaines, ils expriment ici leur fierté et impatience à l'idée de se disputer le Trophée de Coubertin. Premier épisode de cette série avec "Paroles de Président", et l'interview de Jacky Lorenzetti, Président du Racing Metro 92.

Vous allez aborder la réception du Stade Toulousain au SDF en tant que dauphin. Est-ce l'indice d'un nouveau derby dans ce championnat?

Jacky Lorenzetti: Non, ce n'est pas l'indice d'un nouveau derby du championnat, puisqu'un derby est un match entre deux clubs d'une même région ou d'une même ville. Nous avons essayé de monter ce derby l'année dernière et encore cette année avec le Stade Français qui est, si vous me permettez cette expression, notre adversaire principal naturel puisque nous partageons la même zone de supporters. Cela ne s'est pas fait. Racing-Toulouse n'est pas un derby. Ce match a une saveur très particulière et très différente.

Une saveur particulière, d'autant qu'un trophée sera mis en jeu entre les deux équipes…

J.L.: Ça n'a rien à voir avec un derby, c'est en quelque sorte un acte chevaleresque dans l'esprit du Racing et du Stade Toulousain qui se faisait il y a encore quelques années avec le trophée Yves du Manoir. Je vous rappelle que c'est le Racing qui était l'organisateur de cette sorte de Coupe de France du rugby. Le trophée de Coubertin se veut la symbolique d'une confrontation entre le club le plus titré du championnat de France, le Stade Toulousain, qui est mythique, et le premier champion de France de l'histoire du rugby en 1892, contre le Stade Français d'ailleurs. Donc ce sont deux légendes du rugby qui essayent de dire que le rugby doit rester l'essentiel de notre sport, il doit se trouver au centre de tout événement et non pas faire partie d'un spectacle dont il ne serait qu'un élément. Le rugby est central à la préoccupation du Racing et du Stade Toulousain.

La dimension historique de ce match est évidente. Sentez-vous l'héritage que vous devez défendre?

J.L.: Oui, bien sûr. Je suis comme Pierre Berbizier l'a dit, seulement de passage. Même si on a tous tendance à se croire éternel, je rappelle que le Racing a été crée en 1882; c'est le club le plus ancien de l'élite. Donc je suis là pour perpétuer une certaine tradition tout comme René Bouscatel est là pour préserver la même tradition faite de valeurs autour du rugby à Toulouse. C'est un match particulier autour de ces valeurs.

Le trophée de Coubertin lui donne t'il plus de piment?

J.L.: Oui. Déjà, affronter le Stade Toulousain, c'est un honneur. Affronter le premier du championnat, ça double la mise. Sachant qu'aujourd'hui nous sommes deuxièmes, évidemment une confrontation entre le premier et le deuxième c'est rès particulier. Dans le cadre de notre championnat qui est très relevé, vous savez que chaque match est un match au couteau et à l'heure où je vous parle, impossible de dire si Toulouse ou le Racing seront définitivement en demi-finales ou en phase finale. On l'espère, donc ce match a un niveau d'enjeu sportif important et le faire dans le cadre du Trophée de Coubertin, c'est lui apporter un sel supplémentaire. Le vainqueur sera non seulement celui qui va marquer le plus de points en championnat mais aussi le détenteur d'une symbolique; la symbolique du vrai rugby, du rugby des valeurs, du rugby d'engagement, presque une forme de rugby amateur.

Pour remporter ce trophée, vous avez 5 points à rattraper, motivez pour relever ce défi?

J.L.: Oui, bien sûr. Il nous reste 6 points à marquer pour gagner ce premier trophée de Coubertin, et c’est important pour nous que ce trophée reste ici. Si par malheur nous perdions le trophée, nous ferions tout ce qui est en notre pouvoir pour le remporter l’année prochaine et faire qu’il séjourne dans les Hauts de Seine.

Comment voyez-vous le Stade Toulousain qui, chaque année, démontre sa régularité dans la performance ?

J.L.: Le Stade Toulousain est, comme je l’ai dit tout à l’heure, un mythe, un exemple dans une multitude de domaines, comme le budget, les résultats, la formation... C’est aussi un exemple pour l’état d’esprit. Je peux donc voir le Stade Toulousain comme notre exemple à tous. Je pense que cette année il sera encore dans les phases finales du championnat et tout près du titre de champion d’Europe à nouveau.

Qu’évoque pour vous, associé au rugby, les mots suivants :

o Stratégie : C’est un sport assez compliqué, avec des règles difficiles, ce qui explique les contestations mais aussi une certaine stratégie. Le type de championnat, que l’on dispute avec une phase préliminaire et un genre de Play-Off, fait que la stratégie doit-être au cœur de ce rugby là. Le rugby est un sport intelligent. Il faut donc qu’il y ait une certaine stratégie.

o Combativité : Il n’y a pas de rugby sans combativité, on l’a vu il y a deux semaines entre la France et l’Italie dans le cadre du Tournoi des VI Nations où une équipe avait plus envie que l’autre... Le rugby ça commence par le combat. Sans combat, il ne peut pas y avoir de victoires.

o Convivialité : J’aime l’esprit rugby, j’aime me réunir avec les dirigeants du rugby et surtout j’aime me promener dans les travées et autour des stades, que ce soit à Toulouse, à Colombes ou encore à Biarritz comme lors de notre dernier match, où nous nous sommes fait battre. Malgré la défaite, les supporters des deux clubs se sont mélangés après le match, ont continué à refaire ce match, à échanger, et c’est quelque chose d’important la convivialité au rugby. Cela apporte au sociétal du rugby.

o Solidarité : C’est un petit peu le pendant de la combativité. Au plus haut niveau du rugby français, contrairement à d’autres sports, les subsidiaires des droits télévisuels dont on parle beaucoup, sont répartis entre tous les clubs de Top 14 de façon égalitaire. Par ailleurs, ce sont presque les mêmes que ceux de la Pro D2. Il y a donc une réelle solidarité dans le monde du rugby.

o Respect : Le respect est quelque chose qui se passe au quotidien, entre les joueurs, entre les dirigeants du rugby, de chaque club et je crois que sans respect il n’y a pas de rugby. C’est un des mots clés de notre sport et c’est avec beaucoup de respect que nous recevrons le Stade Toulousain.

-----------------------------------------------------------------------------------------

Paroles de Président - 2/2

Alors que le Racing Metro 92 foulera pour la première fois de son histoire la pelouse du Stade de France à l'occasion de la réception du Stade Toulousain ce samedi, retrouvez tout au long de la semaine sur le site officiel des Ciel et Blanc les paroles de ceux qui ont rendu cet évènement exceptionnel possible. Présidents, managers, capitaines, ils expriment ici leur fierté et impatience à l'idée de se disputer le Trophée de Coubertin. Deuxième épisode de cette série avec "Paroles de Président", et l'interview de René Bouscatel, Président du Stade Toulousain.

Président, c’est un match au sommet qui s’annonce au Stade de France. Peut-il être décisif pour la suite du championnat ?

René Bouscatel: Bien sûr, car le premier rencontrera son dauphin et ce sera donc un match extrêmement important sur le plan sportif. Pour nous, c’est aussi une immense joie puisque c’est le retour du Racing au plus haut niveau. Et nous connaissons la valeur historique de ce club…

La rencontre entre deux symboles du rugby français est-elle plus importante dans une saison ?

R.B.: C’est toujours un challenge de se rencontrer, surtout lorsqu’ il y a des symboles aussi forts que l’affrontement entre le premier champion de France et le club le plus titré. Pour le Racing comme pour nous, le futur est le plus important, même si nous sommes fiers de notre Histoire, les uns et les autres.

Le Stade Toulousain réalise jusqu’à maintenant une belle saison. Comme sentez-vous la forme actuelle de votre club ?

R.B.: Pas si mal que ça mais la bonne santé sportive, c’est un peu comme la bonne santé tout court, c’est un état précaire. Espérons qu’il dure encore quelques semaines ou quelques mois pour nous mener au mois de juin, et bien clôre cette saison.

Quels sont donc vos objectifs pour cette fin de saison ?

R.B.: Le but est d’essayer d’être premiers à l’issue de la phase régulière du championnat. Si ce n’est pas le cas, nous essaierons de terminer second pour nous qualifier directement en demi-finale. Il reste encore une longue course et pour être au bout, il faudra commencer par un résultat sur ce match face au Racing.

Un Trophée sera remis au vainqueur, le Trophée de Coubertin. Fait-il aborder la rencontre différemment ?

R.B.: Un trophée est mis en jeu à l’initiative du Racing et de son Président, Jacky Lorenzetti. Le Trophée de Coubertin, on ne pouvait pas imaginer mieux pour symboliser le lien entre deux clubs historiques, qui se sont inscrits dans l’histoire de ce jeu. Et puis, c’est un état d’esprit identique, l’esprit Pierre de Coubertin, un esprit chevaleresque issu de l’origine de notre sport dans les universités et collèges de nos deux villes. Sportivement, c’est un match de championnat. Il aura la même valeur sur le plan du classement et au niveau des points glanés. Le trophée est un petit plus qui donne une valeur plus symbolique à la rencontre. Remporter ce trophée sera très important pour les deux clubs avec un petit challenge à l’intérieur du Top 14 qui ne manque pas de piment. Nous sommes très heureux de le partager avec ce club historique qu’est le Racing Metro 92.

Surtout que la rencontre a lieu dans un stade mythique pour le sport français.

R.B.: Jouer au stade de France est toujours particulier. Il devient mythique comme Colombes ou le Parc des Princes et il s’y joue les plus grands matchs internationaux et les finales nationales voire européennes. Et puis devant 80.000 spectateurs, tout le monde comprendra l’importance que peut revêtir cette rencontre pour chacun des joueurs, chaque membre du staff et chaque supporter des deux équipes.

Comment voyez-vous la saison du Racing et plus généralement ses performances depuis son retour dans l’élite la saison dernière ?

R.B.: C’est une équipe extrêmement solide, très complète dans toutes ses lignes avec une très grosse conquête, une très belle défense, un jeu au pied hors pair et des joueurs hors norme. Ce sera à nous de nous mettre au niveau pour essayer de rivaliser et pourquoi pas, avec un peu de chance et beaucoup de travail, réussir a l’emporter. Mais pour en revenir à ce match, je souhaite surtout que ce soit une grande réussite pour nos amis du Racing et notamment son président Jacky Lorenzetti qui a pris le risque, mesuré et calculé, de nous proposer ce match au Stade de France, tout en créant ce challenge entre nos deux clubs.

Edited by chomelaregle
Link to comment

Paroles de Président - 1/2

Une saveur particulière, d'autant qu'un trophée sera mis en jeu entre les deux équipes…

J.L.: Ça n'a rien à voir avec un derby, c'est en quelque sorte un acte chevaleresque dans l'esprit du Racing et du Stade Toulousain qui se faisait il y a encore quelques années avec le trophée Yves du Manoir. Je vous rappelle que c'est le Racing qui était l'organisateur de cette sorte de Coupe de France du rugby. Le trophée de Coubertin se veut la symbolique d'une confrontation entre le club le plus titré du championnat de France, le Stade Toulousain, qui est mythique, et le premier champion de France de l'histoire du rugby en 1892, contre le Stade Français d'ailleurs. Donc ce sont deux légendes du rugby qui essayent de dire que le rugby doit rester l'essentiel de notre sport, il doit se trouver au centre de tout événement et non pas faire partie d'un spectacle dont il ne serait qu'un élément. Le rugby est central à la préoccupation du Racing et du Stade Toulousain.

Il oublie seulement de préciser que le championnat se jouait à l'époque entre clubs parisiens, ce qui aide beaucoup... :whist:

Quand à l'esprit chevaleresque du Racing... Mouais...

Edited by Steve
Link to comment

o Convivialité : J’aime l’esprit rugby, j’aime me réunir avec les dirigeants du rugby et surtout j’aime me promener dans les travées et autour des stades, que ce soit à Toulouse, à Colombes ou encore à Biarritz comme lors de notre dernier match, où nous nous sommes fait battre. Malgré la défaite, les supporters des deux clubs se sont mélangés après le match, ont continué à refaire ce match, à échanger, et c’est quelque chose d’important la convivialité au rugby. Cela apporte au sociétal du rugby.

il ne parle pas de nous dans ce paragraphe ? :blink::blink:

Link to comment

XV de départ probable: Baby; Fofana, Pisi, Joubert, Malzieu; (o) James, (m) Parra; Lapandry, Lauaki, Bonnaire; Jacquet, Pierre; Zirakashvili, Paulo, Faure.

Remplaçants: Debaty, Ric, Wepener, Vermeulen, Bardy, Senio, Lavea, Floch

la montagne .fr

on a pas de 2 ème de ligne de métier en remplaçant :clover:

Edited by BOURRIN
Link to comment

Castres Toulon devrait valoir son pesant d'or.

Le perdant perdra trés gros.

Disons que ca se compliquera en effet, mais castres resterai dasn les clous pour la qualification et Toulon aurait encore une carte à l'extérieur sans compter qu'un adversaire direct peut aussi faire un faux pas. Mais en effet ca serait plus tendu.

Link to comment
fanofnumber10

Castres Toulon devrait valoir son pesant d'or.

Le perdant perdra trés gros.

Disons que ca se compliquera en effet, mais castres resterai dasn les clous pour la qualification et Toulon aurait encore une carte à l'extérieur sans compter qu'un adversaire direct peut aussi faire un faux pas. Mais en effet ca serait plus tendu.

je crains ce match

Link to comment
Rédaction Rugby365.fr

jeudi 24 mars 2011 - 18h48

Suspendu dans un premier temps 40 jours, le Montpelliérain Alex Tulou est requalifié en appel et pourra donc prendre part à la réception du Stade Français dimanche (22eme journée du Top 14).

Très bonne nouvelle pour Montpellier. Privé de nombreux éléments, l'actuel sixième du Top 14 pourra compter sur la présence d'Alex Tulou dimanche soir face au Stade Français (22eme journée du Top 14). En effet, le site du club héraultais annonce que le troisième ligne néo-zélandais est requalifié en appel après avoir été suspendu, dans un premier temps, 40 jours par la commission de discipline de la Ligue Nationale de Rugby.

PG (Rédaction Sport365.fr)

question.gifquestion.gif

Edited by Bracame
Link to comment

tu prends pas 40 jours pour rien, quand même ! :blink:

bizarre de blanchir directement le mec

je m'interroge de plus en plus sur le travail de la commission de discipline

Link to comment

La compo du BO pour le derbi basque.

Coetzee August Marconnet

Thion Lund

Lund Lakafia Hari

Yach Pexquit

Balshaw Traille Bosch Taku

DHP

Terrain Afoa Faure Lauret Lesgourgues Gimenez Bola Jonstone

Edited by bobock
Link to comment
gronounours

La compo du BO pour le derbi basque.

Coetzee August Marconnet

Thion Lund

Lund Lakafia Hari

Yach Pexquit

Balshaw Traille Bosch Taku

DHP

Terrain Afoa Faure Lauret Lesgourgues Gimenez Bola Jonstone

C'est qui Pexquit ? Le nom Basque pour Peyrelongue ?

Link to comment
Guest chomelaregle

La compo du BO pour le derbi basque.

Coetzee August Marconnet

Thion Lund

Lund Lakafia Hari

Yach Pexquit

Balshaw Traille Bosch Taku

DHP

Terrain Afoa Faure Lauret Lesgourgues Gimenez Bola Jonstone

C'est qui Pexquit ? Le nom Basque pour Peyrelongue ?

Pexquit ron, le liquide vaisselle?

bon ok je me casse...

Link to comment
fanofnumber10

:original: gros match aujourd'hui

une victoire et ca sentirait bon pour les phases finales :original:

la boule au ventre ce matin, ca sent le parfum des phases finales :chinois:

La France du rugby devrait etre derriere nous, mais ca ne suffira peut-etre pas :clover:

en tout cas, pourrait pas voir le match :cray: :cray: :cray:

Link to comment

:original: gros match aujourd'hui

une victoire et ca sentirait bon pour les phases finales :original:

la boule au ventre ce matin, ca sent le parfum des phases finales :chinois:

La France du rugby devrait etre derriere nous, mais ca ne suffira peut-etre pas :clover:

en tout cas, pourrait pas voir le match :cray: :cray: :cray:

Mais pourquoi donc :blink:

Link to comment

je tente :

-parce que le CO est au vrai rugby à papa ce que le RCT est au rugby paillette bling-bling

-parce que le CO est au rugby franco-franchouille ce que le RCT est au rugby worldwide sans âme

-parce que le CO fonctionne avec les tripes là où le RCT fonctionne au chèquier

-parce que le CO possède ses entrées à la Ligue là où le RCT y possède des amendes

ou pas :sorcerer:

Link to comment
fanofnumber10

je tente :

-parce que le CO est au vrai rugby à papa ce que le RCT est au rugby paillette bling-bling

-parce que le CO est au rugby franco-franchouille ce que le RCT est au rugby worldwide sans âme

-parce que le CO fonctionne avec les tripes là où le RCT fonctionne au chèquier

-parce que le CO possède ses entrées à la Ligue là où le RCT y possède des amendes

ou pas :sorcerer:

je ne pensais pas specialement a ces arguments mais ils sont pas tout a fait faux

mais aussi car une victoire de Toulon les relancerait dans la course a la qualif, je pense que les clubs qui sont devant toulon et derriere le CO, prefere une victoire du CO (a defaut d'un match nul)

et je pense que les 5 autres qualifies seraient heureux de rencontrer le CO en quart ou demie plutot que Toulon

Link to comment
fanofnumber10

un lien peut-etre ??

Link to comment

15-6 à la mi-temps que le RCT a joué contre un vent puissant. Rien de fait donc, Toulon était parti pour concéder gros, a pris un jaune (Chesney) mais a mieux terminé. Gros match avec beaucoup de jeu, très agréable à suivre...

Edited by Bracame
Link to comment
fanofnumber10

15-6 à la mi-temps que le RCT a joué contre un vent puissant. Rien de fait donc, Toulon était parti pour concéder gros, a pris un jaune (Chesney) mais a mieux terminé. Gros match avec beaucoup de jeu, très agréable à suivre...

pas rassure du tout pour la seconde mi-temps :clover:

Link to comment
fanofnumber10

ils l'ont fait, battre l'ogre toulonnais et ses stars internationales :chinois:

bravo aux joueurs

Edited by fanofnumber10
Link to comment

La lutte entre le RCT et Perpi pour la 6e place va être intéressante à suivre. Le match entre les 2 équipes risque d'être sympa aussi (1 rouge partout et 3 jaunes) :sorcerer:

Link to comment

ET LE BONUS OFFERT PAR BERDOS AU RCT :chinois:

C'est marrant, Berdos depuis l'an passé n'a plus le brevet de probité candide de ses débuts...

N'empêche, il a pas été scandaleux ce soir et le hors-jeu de la pénal du BD existe bel et bien...

Victoire méritée des Castrais, bien aidés par les douze points loupés au pied par JW et Lapeyre, et les multiples en-avants et mauvais choix des attaques toulonnaises. :clover:

Link to comment

ET LE BONUS OFFERT PAR BERDOS AU RCT :chinois:

C'est le RCT qui a fait le jeu ce soir ....

et commis les fautes qui ont permis au C.O. de scorer (C.O. qui a très bien joué le coup tactiquement).

Ce soir une seule équipe a cherché à marquer des essais, sans tenter aucun drop et avec peu de dégagements au pied).

Sachant qu'en plus Toulon a loupé 4 pénalités (=12 pts) contre un seul loupé côté C.O.(= 3pts), c'est gonflé de dire que "Berdos a offert le BD à Toulon" (surtout que la pénalité du BD y est).

Sans ses 20 premières minutes assez indisciplinées, le RCT aurait pu s'imposer à Castres ce soir.

Arbitrage maison pour Toulon...

Mourad a du sortir le chéquier.... :chuis:

Alors toi t'es parti pour balancer pas mal d'inepsies ! :blink:

Edited by adrien
Link to comment

je suis content de voir que berdos ait retrouvé des yeux et son carton jaune ....ça me rassure

toulon aurait peut etre meriter mieux , mais la victoire castraise n'est pas volée

Link to comment

je suis content de voir que berdos ait retrouvé des yeux et son carton jaune ....ça me rassure

toulon aurait peut etre meriter mieux , mais la victoire castraise n'est pas volée

Exactement, Castres a été intelligent et les points distribués ce soir (4-1) sont mérités de part et d'autre.

Link to comment

La seule chose importante pour moi, c'est la défaite de Toulon...... dommage pour le BD

Link to comment

La seule chose importante pour moi, c'est la défaite de Toulon...... dommage pour le BD

en être réduit à ça, préférer la défaite d'untel (plutôt que la victoire de tel autre).... ça doit être les nouvelles valeurs du rugby !? :blink:

Edited by adrien
Link to comment

La seule chose importante pour moi, c'est la défaite de Toulon...... dommage pour le BD

en être réduit à ça, préférer la défaite d'untel (plutôt que la victoire de tel autre).... ça doit être les nouvelles valeurs du rugby !? :blink:

BD mérité pour le RCT, pitetre meme que ça aurit pu faire mieux que ça, mais bon, y a des soirs ou sans butteur, c'est compliqué.

Le CO sera trés pénible à jouer en phases finales, ils ont un pack de bourricots et ils ne lachent rien au ras.

Le RCT a envoyé du jeu, c'est sa nouvelle marque de fabrique mais ça ne paie pas. Il faut recruter des joueurs qui savent le faire, ce que les panzers arrières du club varois ne sont pas, dommage pour PSA qui mérite mieux que ça.

Question subsidiaire : Le plaquage cathédrale sera t il cité ?

Link to comment

C'est dans ce genre de matches qu'on se dit que Wilko, il est quand même cher.............. :sorcerer::whist:

Sans déc', 22 mètres en face, et bim sur le poteau ! :lol:

Après, la dernière pénalité est "cadeau" car Berdos n'a plus rien sifflé contre le RCT durant les 30 dernières minutes...et là, ils reviennent dans le camp du C.O et hop pénalité face aux barres à la sirène... :flo:

Dommage pour le RCT qui avait dû travailler à l'entrainement la passe chistera en-avant façon El Mago, mais l'arbitre l'a souvent vu ET sifflé...

Au fait, beau match de Ducalcon, vraiment ! :chinois:

Edited by Zuzu31
Link to comment

ils l'ont fait, battre l'ogre toulonnais et ses stars internationales :chinois:

bravo aux joueurs

8e au classement, 10 défaites en 22 matchs... Si c'est un ogre alors il n'est pas très féroce quand même. :whist:

Link to comment

La Rochelle qui se fait désosser par l'USAP, avec des essais casquette et une défense absente :crying:.

Ajouté à ça Brive et surtout Agen (on peut vraiment pas faire confiance aux clermontois ...) qui gagnent, je la sent très mal cette journée ! :crying::crying::clover:

Link to comment

Si les victoires d'Agen et de Brive se confirment, ça ne sent effectivement pas très bon pour La Rochelle. Par contre, les agenais nous enlèveraient une belle épine du pied, et en cas de victoire cet après-midi, on ne serait plus qu'à victoire en quatre matchs des demis-finales.

Faut gagner cet après-midi ! :noexpression:

Link to comment

L'ASM fait honte au rugby aujourd'hui, contrairement à Agen qui elle est une vrai belle équipe.

Pas de phases finales pour Clermont cette année.

Edited by djemerj
Link to comment

Bon l'USAP méritera largement sa victoire mais l'arbitre est foncièrement malhonnête, je vois pas d'autre explication. Même les commentateurs de Canal le reconnaissent.

Link to comment
fanofnumber10

ils l'ont fait, battre l'ogre toulonnais et ses stars internationales :chinois:

bravo aux joueurs

8e au classement, 10 défaites en 22 matchs... Si c'est un ogre alors il n'est pas très féroce quand même. :whist:

le ST a 7 defaites aussi, en fait il y a pas de grosse equipe dans le top14

Link to comment

les "défenses" inversées sont une plaie pour le jeu tout de même

plutôt que de castrer les avants et les ballons portés, les instances devraient se pencher là-dessus !

Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...