Jump to content

C'est Quoi Aujourd'Hui ?


Recommended Posts

le zèbre aux courges

Seynois faut pas non plus tomber dans la parano et la théorie du complot. 

Par contre contrairement à beaucoup d'entre vous je trouve les gens presque modérés par rapport au comportement de macron et du gouvernement. Les propos méprisants qu'il a tenu (ce qui est pire que l'insulte pour moi), cette morgue permanente, dans d'autres pays ils le seraient déjà arrivés des choses pas très marrantes.

Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Seynois a dit :

Tout est sujet à interprétation personnelle ... 

Moi le truc qui me fascine, c'est que ceux qui ont le plus d'aversion envers les medias et la presse sont souvent ceux qui sont le plus crédules avec le premier inconnu ou théorie ou complot venu. C'est très bizarre. Et très paradoxal.

A la rigueur, dire que tout le monde ment, je comprends. Dire que tout le monde a raison pareil.

 

Mais dire que l'article d'un journaliste qui a enquêté 6 mois avec interview des protagonistes (forcément un mensonge), images, chiffres à l'appui (forcément un mensonge),  analyses d'un chercheur (forcément à  la solde des labos), etc...  est forcément un mensonge à la solde du pouvoir qui nous manipule mais en même temps, on croit un mec qui a écrit sur un blog ou sa page facebook un soir avec 3 grammes une histoire de club secret qui veut la destruction d'une partie de l'humanité, sans aucune preuve ou fondement, c'est curieux, non ?

 

Le réchauffement climatique a été l'exemple ultime. Ça a pris des années.

Edited by Gabi
  • Like 1
  • Thanks 1
Link to post
Share on other sites
le zèbre aux courges
il y a 1 minute, Gabi a dit :

Moi le truc qui me fascine, c'est que ceux qui ont le plus d'aversion envers les medias et la presse sont souvent ceux qui sont le plus crédules avec le premier inconnu ou théorie ou complot venu  (c'est à dire en mode "bistrot", écrit sur un coin durée table). C'est très bizarre. Et très paradoxal.

A la rigueur, dire que tout le monde ment, je comprends. Dire que tout le monde a raison pareil.

 

Mais dire que l'article d'un journaliste qui a enquêté 6 mois avec interview des protagonistes (forcément un mensonge), images, chiffres à l'appui (forcément un mensonge),  analyses d'un chercheur (forcément à  la solde des labos), etc...  est forcément un mensonge à la solde du pouvoir qui nous manipule mais en même temps, on croit un mec qui a écrit sur un blog ou sa page facebook un soir avec 3 grammes une histoire de club secret qui veut la destruction d'une partie de l'humanité, sans aucune preuve ou fondement, c'est curieux, non ?

 

Le réchauffement climatique a été l'exemple ultime. Ça a pris des années.

Dit celui qui croit un truc qui dit que plus on habite loin de son boulot plus on est riche ?

  • Haha 1
Link to post
Share on other sites
il y a 8 minutes, le zèbre aux courges a dit :

Dit celui qui croit un truc qui dit que plus on habite loin de son boulot plus on est riche ?

A ce propos, j'ai cherché rapido tout à  l'heure et impossible de mettre la main dessus donc soit j'ai lu un truc papier soit j'ai rien compris. 

Donc n'ayant pas la preuve, vous pouvez considérer à juste titre que j'ai dit une belle saucisse ce matin et vous prie de m'excuser pour la gêne occasionnée.

Link to post
Share on other sites
il y a 5 minutes, Gabi a dit :

Moi le truc qui me fascine, c'est que ceux qui ont le plus d'aversion envers les medias et la presse sont souvent ceux qui sont le plus crédules avec le premier inconnu ou théorie ou complot venu. C'est très bizarre. Et très paradoxal.

A la rigueur, dire que tout le monde ment, je comprends. Dire que tout le monde a raison pareil.

 

Mais dire que l'article d'un journaliste qui a enquêté 6 mois avec interview des protagonistes (forcément un mensonge), images, chiffres à l'appui (forcément un mensonge),  analyses d'un chercheur (forcément à  la solde des labos), etc...  est forcément un mensonge à la solde du pouvoir qui nous manipule mais en même temps, on croit un mec qui a écrit sur un blog ou sa page facebook un soir avec 3 grammes une histoire de club secret qui veut la destruction d'une partie de l'humanité, sans aucune preuve ou fondement, c'est curieux, non ?

 

Le réchauffement climatique a été l'exemple ultime. Ça a pris des années.

Je pourrais te mettre un Journal TV Canadien , le journaliste était proche de l'Arc de Triomphe , et dans son commentaire , il y a des choses que l'on n'a pas entendu sur nos chaînes publiques , ou chaînes satellites 

Un journaliste qui va faire un reportage sur 6 mois , quand il va faire ses écrits , ça va passer devant le rédacteur en chef du canard , et tout ne passera pas , Idem si c'est un reportage TV , tu crois qu'il n'y a aucune forme de censure en France ? C'est sûr , moins que dans certains pays , mais dire qu'il y a une transparence 0 , du moins le penser , ça me fait rire 

Pour le lien en question , le 1er à être à la solde des banquiers , c'est Pompidou, ça m'a fait penser à ce que Colza Nostra avait dit là dessus , J'aurais mis un article du JDD , c'était plus fiable niveau journalistique

Pour le réchauffement climatique , le commun des mortels , il s'en bat les couilles , c'est ce que je pense , quand les 1ers effets réels se feront ressentir , pour la plupart , on ne sera que poussière ,

Et ce n'est pas nous , qui mangeront des billets verts en salade , quand la faune et la flore seront  éteintes   

Link to post
Share on other sites
il y a 39 minutes, le zèbre aux courges a dit :

Seynois faut pas non plus tomber dans la parano et la théorie du complot. 

Par contre contrairement à beaucoup d'entre vous je trouve les gens presque modérés par rapport au comportement de macron et du gouvernement. Les propos méprisants qu'il a tenu (ce qui est pire que l'insulte pour moi), cette morgue permanente, dans d'autres pays ils le seraient déjà arrivés des choses pas très marrantes.

Si tu voyais tout ce que l'on peut lire sur la toile ? , ça ne m'empêche pas de penser que les maîtres du monde , ce sont les banques , la famille De Rotschild par exemple ? 

Je crois que l'on a trop de respect envers nos institutions , notre président , mais lui , il n'en a aucunement pour nous . C'est certainement pour cela , que la gronde n'est pas prête de s'arrêter …..

Link to post
Share on other sites
Il y a 22 heures, Gabi a dit :

Tu parles pour être ministre ? Pour avoir un bon poste dans le privé ? Ou pour les deux ?

 

Idéalement, pour les deux. Dans la pratique, seulement pour le deuxième, hélas.

Link to post
Share on other sites

Moi je trouve qu'il balance souvent sur les Français quand il est à l' étranger...ça fait un peu morveux.

Link to post
Share on other sites
il y a 29 minutes, Gabi a dit :

A ce propos, j'ai cherché rapido tout à  l'heure et impossible de mettre la main dessus donc soit j'ai lu un truc papier soit j'ai rien compris. 

Donc n'ayant pas la preuve, vous pouvez considérer à juste titre que j'ai dit une belle saucisse ce matin et vous prie de m'excuser pour la gêne occasionnée.

 

C'est pas grave, le peuple aura ta peau.

  • Haha 2
Link to post
Share on other sites
il y a 39 minutes, Gabi a dit :

A ce propos, j'ai cherché rapido tout à  l'heure et impossible de mettre la main dessus donc soit j'ai lu un truc papier soit j'ai rien compris. 

Donc n'ayant pas la preuve, vous pouvez considérer à juste titre que j'ai dit une belle saucisse ce matin et vous prie de m'excuser pour la gêne occasionnée.

Tiens cadeau

https://www.20minutes.fr/lille/2373427-20181116-gilets-jaunes-chiffres-prix-essence-contredisent-argumentaire-autour-manifestations-17-novembre

  • Thanks 2
Link to post
Share on other sites
Guest Bertrand d'Aubais
il y a 37 minutes, Seynois a dit :

Pour le réchauffement climatique , le commun des mortels , il s'en bat les couilles , c'est ce que je pense , quand les 1ers effets réels se feront ressentir , pour la plupart , on ne sera que poussière ,

Et ce n'est pas nous , qui mangeront des billets verts en salade , quand la faune et la flore seront  éteintes   

Super quand tu penses a tes enfants, ou petits enfants, ....... moi ma gueule et apres je m'en ballek
 

Link to post
Share on other sites
il y a 11 minutes, olivier11 a dit :

Tiens cadeau

https://www.20minutes.fr/lille/2373427-20181116-gilets-jaunes-chiffres-prix-essence-contredisent-argumentaire-autour-manifestations-17-novembre

Ah voilà merci, c'est cet article :

https://www.20minutes.fr/lille/2373427-20181116-gilets-jaunes-chiffres-prix-essence-contredisent-argumentaire-autour-manifestations-17-novembre

 

On apprend aussi que le prix de l'essence a vachement baissé par rapport au niveau de vie.

 

Donc je retire ce que j'ai dit : je n'ai pas dit de saucisse ce matin. :P

Link to post
Share on other sites
il y a 3 minutes, Bertrand d'Aubais a dit :

Super quand tu penses a tes enfants, ou petits enfants, ....... moi ma gueule et apres je m'en ballek
 

Le problème du réchauffement climatique, ça ne date pas d'hier , Pourquoi est ce que maintenant que l'on a une prise de conscience de ce phénomène ?  

Al Gore avait déjà tiré le signal d'alarme il y a 11 ans 

On détruit les forêts massivement  (Bornéo,  Amazonie )  

Avec le réchauffement climatique des incendies gigantesques  se produisent  (;Californie,  Portugal,  le Canada l'an dernier)  

Je suis entièrement d'accord avec toi 

Les générations à venir,  payeront cash toutes les conneries faites pat l 'homme depuis la fin de la 2eme guerre mondiale 

Link to post
Share on other sites

un moment de repos.

Ce soir Pat Garett et le Kid sur TCM Cinéma avec une musique du Prix Nobel de littérature Bob Dylan.

Link to post
Share on other sites
le zèbre aux courges
il y a 10 minutes, Gabi a dit :

Ah voilà merci, c'est cet article :

https://www.20minutes.fr/lille/2373427-20181116-gilets-jaunes-chiffres-prix-essence-contredisent-argumentaire-autour-manifestations-17-novembre

 

On apprend aussi que le prix de l'essence a vachement baissé par rapport au niveau de vie.

 

Donc je retire ce que j'ai dit : je n'ai pas dit de saucisse ce matin. :P

Je vais te prendre l'exemple autour Brive. Les plus pauvres sont dans les cités à la périphérie du centre. Les plus riches dans les villes juste autour de Brive (5, 15 km). Et la classe moyenne dans les villes plus éloignées (15, 30 bornes). Je ne sais pas comment ont été calculées les moyennes, mais je suis surpris des résultats. Par chez nous, un mec qui peut mettre 250 000€ dans une maison sera plus proche de son boulot qu'un mec qui peut y mettre seulement 150 000€. Mais plus éloigné effectivement que le mec qui ne peut être que locataire.

Après c'est sur que Carlos gohns qui habite à Clermont et bosse à Tokyo il te plombe la moyenne ?

Edited by le zèbre aux courges
Link to post
Share on other sites

c'est pas le loyer qu'il paye en ce moment qui fausse les calculs.

Link to post
Share on other sites
le zèbre aux courges

Plus sérieusement il y aussi l'impact du tgv. J'avais lu que des mecs qui bossent sur Paris choississent maintenant d'habiter à plus de 200 bornes. Avec le TGV (mais tu dois donc douiller en frais de transport) tu passais moins de temps quasiment que dans les transports parisiens pour faire quelques kilomètres.

Link to post
Share on other sites
il y a une heure, le zèbre aux courges a dit :

Je vais te prendre l'exemple autour Brive. Les plus pauvres sont dans les cités à la périphérie du centre. Les plus riches dans les villes juste autour de Brive (5, 15 km). Et la classe moyenne dans les villes plus éloignées (15, 30 bornes). Je ne sais pas comment ont été calculées les moyennes, mais je suis surpris des résultats. Par chez nous, un mec qui peut mettre 250 000€ dans une maison sera plus proche de son boulot qu'un mec qui peut y mettre seulement 150 000€. Mais plus éloigné effectivement que le mec qui ne peut être que locataire.

Après c'est sur que Carlos gohns qui habite à Clermont et bosse à Tokyo il te plombe la moyenne ?

En fait, intuitivement, on dit tout de suite : plus je suis pauvre, plus je dois m'éloigner du centre-ville (car c'est moins cher).

 

Mais en fait, en y réfléchissant,  je n'ai pas le contenu de toutes les données de l'étude mais je pense aux phénomènes suivants :

 

- Plus la ville est petite, plus les salaires moyens sont bas mais les habitants sont proches. En d'autres termes, les emplois dans les villages et petites villes sont peu payés mais les gens habitent à côté. Alors que les emplois dans les grandes villes sont plus élevés mais les gens doivent faire davantage de distance pour y aller.

- Pour une même distance donnée, s'il a le choix, le "riche" prendra sa voiture alors que le pauvre prendra le transport en commun (ou le vélo).

- Les chômeurs et/ou les pauvres ne peuvent pas se payer l'essence. Donc s'ils trouvent un travail très éloigné de son domicile, ce qui va lui coûter cher en essence, il préfère déménager plus près ou refuser ou rester au chômage.

- Les "riches" ont des voitures plus grosses donc plus consommatrices que les pauvres

- Les "riches" ont davantage les moyens de faire beaucoup de kilomètres donc acceptent de s'installer plus loin pour avoir une plus grosse baraque.

 

Il n’empêche que ce genre d'étude est intéressante. Ca confirme qu'il y a un sacré paquet de privilégiés sur ce forum ! Tout le monde n'a ps les moyens de foutre 5€ d'essence / jour pour aller au boulot, bande de richard ! ?

 

Plus sérieusement, c'est quand même assez marrant de constater qu'en fait, la taxe essence est finalement une sorte d'impôt progressif au détriment des riches et qu'en supprimant sa hausse, les gilets jaunes ont globalement favorisés les plus aisés.

Edited by Gabi
Link to post
Share on other sites
le zèbre aux courges

Pas les plus aisés je ne crois pas. Justement je pense la classe moyenne. Ceux qui ont assez de pognon pour ne pas être dans la "ville" mais pas assez pour rester quand même très proche.

Link to post
Share on other sites

la mode est à l' inverse de ce que vous décrivez.

Les grandes villes deviennent des métropoles (1M d' habitants en vue dans l' agloo bordelaise). ça construit à tout va, le long des grandes voies de communications. Tram, Réseau de bus à haute performance. Refoulement des voitures, multiplication des transports doux (2 roues).

Les villages se dépeuplent. Les communications extra-urbaines se raréfient et la qualité baisse dramatiquement. On supprime tous les services publics ou privés à la personne.

Les villes moyennes deviennent des villes dortoirs et remplacent les anciennes banlieues. Les zones commerciales et artisanales( Tpe, Pme ou Pmi) ceinturent tout ça.

On s' entasse, on étouffe, on va tous crever même les jiffs.

Link to post
Share on other sites

Les questions de l'étalement urbain et de l'allongement des parcours quotidiens sont, je trouve, très pertinentes pour comprendre une partie des problèmes vécus par, non seulement, les gilets jaunes mais aussi toute personne ayant fait le choix ou ayant été contraint de sortir de la ville-centre.

 

Tout d'abord, il existe des phénomènes généraux, observables dans les sociétés modernes, telle la métropolisation. Les lieux de décisions, les activités se concentrent dans les grandes villes. Bordeaux, c'est 30% de la population de l'agglomération mais 70% des emplois). Ce phénomène de polarisation est, en plus, en France, accéléré par une nouvelle centralisation du pouvoir par la loi NOTRe, unanimement considérée comme une catastrophe administrative, financière, territoriale et sociale par à peu près tous les acteurs de terrain, juristes, géographes... Ainsi, les emplois sont concentrés dans les villes-centres et, dans une moindre mesure, l'agglomération. Par ailleurs, plus les emplois sont qualifiés, plus la concentration est forte dans la ville centre. 

Autre phénomène général, la refonte des moyens de transports public dans les grandes villes. Les systèmes de transports sont plus efficaces dans la ville centre et l'intérêt décroît plus on s'éloigne. Ainsi, plus on vit au coeur, mieux on circule sans la voiture. Plus on s'éloigne, plus cela devient compliqué. Dans les villes moyennes, comme chez moi, le réseau de transport et la fréquence de passage ne permettent pas une utilisation massive de ce réseau. J'habite à 6 km de mon travail, si je prends la voiture, je mets entre 8 et 15 mins en fonction de la circulation. Si je prends le Bus, je mets environ 1h15 et faut pas que je rate le SEUL bus par heure. 

La prise en compte du développement durable est plus visible dans les centres que dans les périphéries. On a tendance à croire que le simple fait de vivre dans une zone rurale ou périurbaine est un retour à la nature. Pas vraiment, sauf si on considère que se faire un petit potager suffit.  Les efforts les plus importants, comme le transport en commun mais surtout les aménagements piétons, les interdictions croissantes de circulation de la voiture sont essentiellement dans les centres. Ce qui n'est pas étonnant puisqu'ils sont réputés les plus saturés (ce qui n'est plus forcément vrai !).

 

On peut généraliser la morphologie urbaine traditionnelle de cette manière : dans les villes centres, on retrouve au coeur un quartier historique, commercial constitué d'appartements mêlant surtout des célibataires, personnes âgées, jeunes couples, étudiants... Assez rarement des familles car les activités, le bruit, ne conviennent pas trop. L'hypercentre concentre d'autres activités, souvent administratives, institutionnelles, des services de proximité et les résidences peuvent cette fois-ci accueillir des familles généralement aisées. Autour de cet hypercentre, différents quartiers pavillonnaires, plutôt aisés (villes moyennes) plutôt très aisés (grandes villes), des grands ensembles (pauvres, immigrés, les deux)... Et là, commence une césure. Souvent, une ceinture de boulevards coupe en deux la ville-centre de l'agglomération. Cette séparation physique se retrouve souvent dans le prix de l'immobilier mais aussi les activités et les types de quartiers. L'agglomération est le lieu des grandes zones industrielles des années 60-70, des grandes zones commerciales, mais aussi d'autres grands ensembles, d'institutions qui ont besoin de place comme certaines facultés...  En fonction, on va retrouver des quartiers pavillonnaires de familles plutôt aisées, voire très aisées si on est dans une ville très active (je pense à Pessac par exemple à Bordeaux) jusqu'à un mitage progressif avec la fin de l'agglomération et la supposée campagne. Cette supposée campagne recule en permanence depuis plus de 40 ans, des villages sont devenus des villes et collent à l'agglomération... Et cela se poursuit. Avant, il n'y avait qu'à Paris qu'on pouvait parler de couronne périurbaine de 40-50 km. Aujourd'hui, on peut avoir des travailleurs Lyonnais, Marseillais, Bordelais, Nantais vivant à 40-50km de leur travail. 

Cette morphologie urbaine change : les différentes lois de rénovation urbaines depuis les années 90 ont détruit une partie non négligeable des grands ensembles pour laisser place à des pavillons hlm ou pas, résidences hlm ou pas. Les populations pauvres ont été déplacées dans d'autres résidences hlm souvent éloignées, en agglomération voire en zone périurbaine. Surtout, la hausse importante du prix immobilier induite par la métropolisation -et la stupidité de nos pouvoirs publics- plus l'idée de marché et la loi offre/demande a entraîné une prédation sur les logements ou des quartiers qui paraissaient, il y a 20 ans, peu attractifs. A proximité des quais de fleuves, souvent malfamés, industriels, les friches deviennent des lieux pour les jeunes actifs qui n'ont pas assez d'argent pour vivre dans la partie riche mais assez pour rester en ville. Les poches de quartiers populaires de la ville-centre, à l'image de Harlem à Manhattan ou Tower Hamlets à Londres (ou Saint Michel à bordeaux, les Batignolles à Paris) se tarissent via la rénovation urbaine qui élève franchement le coût du logement et exclue, de fait, les anciens habitants.

 

A ces phénomènes généraux, à la morphologie urbaine, il faut rajouter quelque chose d'essentiel, les représentations mentales. Depuis la Révolution française, l'accès à la propriété est un graal, un marqueur de réussite social dans les classes populaires.

 

Or afin d'accéder à la propriété, il n'y a que trois moyens, hériter, acheter ou construire. Le premier nécessite plusieurs conditions particulières. Les autres nécessitent une seule chose : que les ressources permettent de se fixer au prix du marché. Or ce prix du marché, il ne prend jamais en compte le revenu médian ni même moyen des habitants. Il prend en compte le marché, une éventuelle régulation mais surtout le marché. Et en quinze ans, les prix des logements ont très fortement augmenté. On ne parlera même pas de Paris, ni même de sa banlieue, j'ai encore le souvenir ému d'amis me racontant avoir payé leur maison de taille similaire à la mienne trois fois plus cher...  Tous ça, on le sait... Mais si l'immobilier est à 4.000€ le m² à Bordeaux, Lyon, 3.000€ à Nantes, Toulouse... 1.500 à Brive ou Limoges, il n'empêche que le salaire médian en France est de 1.800€ net. Et surtout, globalement, 90% des actifs gagnent moins de 2.500€ par mois. Même un couple gagnant 5.000€ par mois, soit un couple parmi les 15% les plus riches, aura des difficultés à se acheter dans une ville-centre d'une grande ville. 100m² à Bordeaux, cela peut aller facilement à 400.000€. Même avec 100.000€ d'apport, il faut encore en rembourser 300.000€, sur 20 ans, c'est 15.000 minimum par an. Faisable pour eux. Mais faisable pour des personnes parmi les 15% les plus riches ? Et les autres ? Des commerçants se dégageant 4.000€ par mois ? Des artisans à 3.000€ à deux ? Pas possible. Et pourtant, je parle d'actifs. 

 

Sans forcément faire une analyse socio-spatiale comme je viens de le faire, on se résout très vite, si on souhaite accéder à la propriété à faire des compromis. Des kilomètres pour un prix conforme. Le beau père de Madame a acheté une maison à Hostens, à 40km de Bordeaux, son lieu de travail. Il a fait, jusqu'à sa retraite, 80km par jour pour aller à son travail de conducteur de bus. Il ne pouvait pas acheter plus près en espérant avoir une maison de 120m². Les générations des années 80 et 90 ont déjà eu à faire ce choix, parfois librement en pensant que ces kilomètres donneraient plus de confort (plus grande parcelle, habitat moins concentré...) et seraient des avantages justement parce que, comme disait Gabi, le prix de l'essence augmentait moins vite que le niveau de vie. 
SAUF QUE. 

En trente ans, l'Etat a abandonné ses missions industrielles et commerciales. S'en est suivi une restructuration importante de ces services ou, pour être plus direct, la fermeture de la plupart de ces services dans les villages. Il a également décidé, pour des raisons budgétaires, de fermer de nombreux services publics ou de jouer sur l'efficience économique de ceux-ci en rationalisation au plus le service (exemple : supprimer le plus de classes et d'écoles possibles dans les zones rurales sans pour autant ouvrir l'équivalent dans les zones périurbaines et agglomérations saturées). Cet abandon s'est conjugué avec la désertion progressive de nombreux services privés, ne trouvant plus leur compte (médecins, pharmaciens, buralistes) pour des raisons souvent plus sociales/sociologiques qu'économiques.  De l'autre côté, comme je le disais, la ville devient un cadre plus agréable à vivre, les réseaux de transports se densifient, les médecins privilégient le salariat ou la grande ville, les activités se concentrent dans ces grandes villes...

On a l'impression d'être laissés pour compte quand on habite ces campagnes ou des petites villes comme, pour Bordeaux, Langon, Belin-Bellier, Libourne, Blayes...
Si en plus on conjugue ce sentiment de délaissement avec une incompréhension (que je partage alors que je suis un initié) de la gestion de l'argent public, émanant des impôts et taxes, on perd toute notion de l'intérêt de l'impôt mais surtout toute confiance en l'Etat. On pense que ce dernier est responsable, par ses choix, ses actions, ou inactions d'une impression de déclassement... Qui n'est pas tant une impression de déclassement pour beaucoup. Il faut avouer que le pouvoir (je ne vise pas forcément l'actuel) commet toutes les aberrations sociales, spatiales, administratives et fiscales possibles. L'augmentation de la pression fiscale sur l'essence se justifie pleinement si on veut faire reculer l'utilisation des voitures à essence. Mais si on replace dans le contexte, après avoir promu pendant 70 ans la voiture, pendant 40 ans le diesel, pendant 50 ans le modèle de vie dans une maison pavillonnaire, que l'on a méthodiquement détruit tout service de transports en commun dans les zones rurales... Et que dans la simultanéité, on ne fait pas un effort important pour que cette fiscalité soit redistribuée pour créer des services publics alternatifs, favoriser les énergies renouvelables, encourager de manière encore plus forte l'investissement vers des voitures encore moins chère (et bannir cette aberration du SUV), l'Etat a cherché et trouvé les problèmes.

 

Un mois avant la première manifestation des gilets jaunes, en terminant mon cours sur les aires urbaines, j'expliquais à mes 3e justement la corrélation électorale entre éloignement d'une ville-centre et vote extrème et que cela traduisait une perte de confiance vis  à vis de l'Etat et des pouvoirs publics. C'est assez fou et éloquent dans les territoires qui m'intéressent : Corrèze, Haute-Vienne et Gironde). Bien sûr, je sais que les gilets jaunes sont plus urbains que ruraux. Que certainement beaucoup font les 300m qui les séparent de la boulangerie en voiture. Mais je pense que le fond du ras-le-bol est passionnant, surtout tout ce qui concerne, puisque c'est mon domaine après tout, les mutations urbaines, administratives et sociales de notre territoire.

P'tain, qu'est-ce-qui m'a pris ?

 

Edited by strangler
  • Like 2
  • Upvote 2
Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Gabi a dit :

A ce propos, j'ai cherché rapido tout à  l'heure et impossible de mettre la main dessus donc soit j'ai lu un truc papier soit j'ai rien compris. 

Donc n'ayant pas la preuve, vous pouvez considérer à juste titre que j'ai dit une belle saucisse ce matin et vous prie de m'excuser pour la gêne occasionnée.

 

Pour la peine, tu vas aller au boulot en gilet jaune pendant une semaine.

 

Il y a 1 heure, Gabi a dit :

Ah voilà merci, c'est cet article :

https://www.20minutes.fr/lille/2373427-20181116-gilets-jaunes-chiffres-prix-essence-contredisent-argumentaire-autour-manifestations-17-novembre

 

On apprend aussi que le prix de l'essence a vachement baissé par rapport au niveau de vie.

 

Donc je retire ce que j'ai dit : je n'ai pas dit de saucisse ce matin. :P

 

Merde, j'aurais bien aimé te voir en gilet jaune.

  • Haha 2
Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, le zèbre aux courges a dit :

Plus sérieusement il y aussi l'impact du tgv. J'avais lu que des mecs qui bossent sur Paris choississent maintenant d'habiter à plus de 200 bornes. Avec le TGV (mais tu dois donc douiller en frais de transport) tu passais moins de temps quasiment que dans les transports parisiens pour faire quelques kilomètres.

 

Le directeur technique de ma boite habite à Lille et vient au siège 4 jours /5 (je suis à côté de Roissy CDG). Home office le vendredi. Il a négocié le parking de la gare de Lille et l'abo annuel sncf. Ça lui prend 1h porte à porte, beaucoup de parisiens galèrent plus et ne sont pas assis en 1ère.

Edited by Gismo
Link to post
Share on other sites
il y a 11 minutes, strangler a dit :

 

P'tain, qu'est-ce-qui m'a pris ?

 

 

Merde, Christophe Guilluy a piraté le compte de Strangler.

Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, Papalou a dit :

 

Merde, Christophe Guilluy a piraté le compte de Strangler.

 

D'ailleurs, on peut retrouver quelques opinions de géographes, dont la sienne, sur geoconfluences :

http://geoconfluences.ens-lyon.fr/actualites/veille/revues-de-presse/gilets-jaunes

Et elles m'ont rassuré, quand je les ai lues, sur l'analyse que j'en ai...

Link to post
Share on other sites
Guest Bertrand d'Aubais
Il y a 2 heures, Seynois a dit :

Le problème du réchauffement climatique, ça ne date pas d'hier , Pourquoi est ce que maintenant que l'on a une prise de conscience de ce phénomène ?  

Al Gore avait déjà tiré le signal d'alarme il y a 11 ans 

On détruit les forêts massivement  (Bornéo,  Amazonie )  

Avec le réchauffement climatique des incendies gigantesques  se produisent  (;Californie,  Portugal,  le Canada l'an dernier)  

Je suis entièrement d'accord avec toi 

Les générations à venir,  payeront cash toutes les conneries faites pat l 'homme depuis la fin de la 2eme guerre mondiale 

Ce n'est pas parce que ceux d'avant n'ont rien fait qu on doit les imiter

Link to post
Share on other sites
il y a 48 minutes, strangler a dit :

J'habite à 6 km de mon travail, si je prends la voiture, je mets entre 8 et 15 mins en fonction de la circulation. Si je prends le Bus, je mets environ 1h15 et faut pas que je rate le SEUL bus par heure

Vas-y en vélo : tu ne mettras qu'une vingtaine de minute, tu arriveras au taf détendu, tu économiseras l'essence, tu limiteras l'obsolescence de la voiture et, cerise sur le gâteau, tu ne pollueras pas ! ?

Link to post
Share on other sites
il y a 12 minutes, Bertrand d'Aubais a dit :

Ce n'est pas parce que ceux d'avant n'ont rien fait qu on doit les imiter

On ne doit pas les imiter , mais on continue de détruire des forêts , Bornéo par Total , la forêt tropical d'Amazonie par le gouvernement brésilien . Quand on voit que la déforestation est responsable de 12 à 17% des emissions mondiales de gaz à effet de serre . Nos gouvernements essaient de se donner bonne conscience là dessus , la voiture électrique avec des batteries au cobalt et au lithium …. .Ce réchauffement climatique , même si il y avait une vraie prise de conscience collective , ce qui n'est pas le cas , avec Les Etats Unis de Trump , il est inéluctable, on va être obligé d'y passer . Et qui dit réchauffement climatique , veut dire une énorme migration des populations ou la chaleur atteindra des pics insupportables pour l'humain , vers les zones ou , si on peut dire , qu'il fera le moins chaud , L'Europe , par exemple et nous . 

Ce sont des choses que l'on doit prendre en compte si on ne veut pas être pris de cours 

Link to post
Share on other sites
il y a 11 minutes, Gabi a dit :

Vas-y en vélo : tu ne mettras qu'une vingtaine de minute, tu arriveras au taf détendu, tu économiseras l'essence, tu limiteras l'obsolescence de la voiture et, cerise sur le gâteau, tu ne pollueras pas ! ?

 

Toi, faudra que tu passes à Limoges. C'est pas Bordeaux, Toulouse et même Paris en terme de topographie ! 

Mais plus sérieusement, sur ces 6km, j'en ai la moitié d'autoroute et le parcours en vélo serait assez chaotique (et dangereux). Y'a quasiment pas de pistes cyclables à Limoges (sur mon parcours, 600m, je viens de mater Mappy). 

Pis je pollue pas tant que ça ?

Edited by strangler
Link to post
Share on other sites
à l’instant, strangler a dit :

Toi, faudra que tu passes à Limoges. C'est pas Bordeaux, Toulouse et même Paris en terme de topographie !

Mais plus sérieusement, sur ces 6km, j'en ai la moitié d'autoroute et le parcours en vélo serait assez chaotique (et dangereux). Y'a quasiment pas de pistes cyclables à Limoges (sur mon parcours, 600m, je viens de mater Mappy). 

Ah OK, merci pour la précision.

C'est quand même scandaleux qu'il y ait si peu d'aménagement dans une grande ville comme Limoges. Il y a vraiment des maires qui s'en foutent royalement.

Link to post
Share on other sites
6 hours ago, Gabi said:

Ah OK, merci pour la précision.

C'est quand même scandaleux qu'il y ait si peu d'aménagement dans une grande ville comme Limoges. Il y a vraiment des maires qui s'en foutent royalement.

 

Et voilà, tous pourris ! 

Link to post
Share on other sites
le zèbre aux courges
Il y a 5 heures, Gabi a dit :

Ah OK, merci pour la précision.

C'est quand même scandaleux qu'il y ait si peu d'aménagement dans une grande ville comme Limoges. Il y a vraiment des maires qui s'en foutent royalement.

Disons que 6km à Limoges ça peut être pas mal sportif en plus, tu peux avoir besoin d'une douche à ton boulot.

Pour les transports en commun, pendant mon année à Toulouse, j'avais été fasciné de voir qu'il y avait bus et métro, avec passage toute les 10 min, de 6h à minuit (j'exagere un peu peut être pour la demonstration ) avec souvent des taux de remplissage faibles (à part aux heures d'embauche et débauche). Et pendant ce temps, en milieu rural, tu as un ou 2 trains le matin, 1 ou 2 le soir sans aucune possibilité de rentrer après 20h chez toi en transport en commun des que tu es à plus de 10km de Brive.

Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, le zèbre aux courges a dit :

Disons que 6km à Limoges ça peut être pas mal sportif en plus, tu peux avoir besoin d'une douche à ton boulot.

Pour les transports en commun, pendant mon année à Toulouse, j'avais été fasciné de voir qu'il y avait bus et métro, avec passage toute les 10 min, de 6h à minuit (j'exagere un peu peut être pour la demonstration ) avec souvent des taux de remplissage faibles (à part aux heures d'embauche et débauche). Et pendant ce temps, en milieu rural, tu as un ou 2 trains le matin, 1 ou 2 le soir sans aucune possibilité de rentrer après 20h chez toi en transport en commun des que tu es à plus de 10km de Brive.

Oui, c'est sûr qu'il y a un gros problème de transport en commun (et de pistes cyclables, de voies vertes, etc...) dans beaucoup de zones. Mais ce n'est pas vraiment de la responsabilité de l'État mais des élus locaux.

C'est aussi le résultat de 50 ans du "tous voitures" en France. 

 

Ceci dit, ces taxes essences auraient par exemple pu être reversées aux collectivités pour qu'elles développent les transports. Ça aurait été bien plus intelligent et acceptable dans le cadre de la transition écologique.

 

Concernant la topographie, c'est sûr que c'était un frein jusqu'à il y a quelques années. 

Par contre, avec le vélo électrique, c'est incroyable : tout est devenu "plat".

Je n'en ai pas (mais j'ai testé) et toutes les mamies me doublent en sifflotant dans les montées. 

Par contre, c'est un coût plus conséquent qu'un vélo normal c'est vrai.

Edited by Gabi
Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Gabi a dit :

 

Je n'en ai pas (mais j'ai testé) et toutes les mamies me doublent en sifflotant dans les montées. 

 

Y'a des mamies à Paris ???????

Mais, rassures-moi, ce sont d'anciennes top models quand même non ??

:yes:

Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, Zuzu31 a dit :

Y'a des mamies à Paris ???????

Mais, rassures-moi, ce sont d'anciennes top models quand même non ??

:yes:

Bien sûr !!

Et elles restent plus fraîches que les jeunes provinciales ! :shaun:

  • Haha 1
Link to post
Share on other sites
Il y a 13 heures, strangler a dit :

(...)


P'tain, qu'est-ce-qui m'a pris ?

 

Et moi alors : j'ai tout lu! ?

Link to post
Share on other sites
Il y a 12 heures, Seynois a dit :

On ne doit pas les imiter , mais on continue de détruire des forêts , Bornéo par Total , la forêt tropical d'Amazonie par le gouvernement brésilien . Quand on voit que la déforestation est responsable de 12 à 17% des emissions mondiales de gaz à effet de serre . Nos gouvernements essaient de se donner bonne conscience là dessus , la voiture électrique avec des batteries au cobalt et au lithium …. .Ce réchauffement climatique , même si il y avait une vraie prise de conscience collective , ce qui n'est pas le cas , avec Les Etats Unis de Trump , il est inéluctable, on va être obligé d'y passer . Et qui dit réchauffement climatique , veut dire une énorme migration des populations ou la chaleur atteindra des pics insupportables pour l'humain , vers les zones ou , si on peut dire , qu'il fera le moins chaud , L'Europe , par exemple et nous

Ce sont des choses que l'on doit prendre en compte si on ne veut pas être pris de cours 

Ça a déjà commencé : si tu voyais tous les fidjiens à l'ASM!?

  • Haha 1
Link to post
Share on other sites
Le Wednesday, December 05, 2018 à 15:11, Gabi a dit :

Moi, je sens que je vais aller me prendre un long-courrier bien polluant pour aller de l'autre côté de la Terre sur une plage paradisiaque le temps que ça se calme. Je vais laisser les pauvres galérer tout seul pour aller bosser.

 

:biggrin::biggrin:

Il y a un nouveau continent , paradisiaque,  on l'appelle le 7eme continent  

Des prix imbattables , un endroit idyllique. ..pour échapper à l'atmosphère ici présente  

Et en plus,cerise sur le gâteau,  un endroit très écologique ???

 

Link to post
Share on other sites

La Gendarmerie du Tarn a lancé une alerte enlèvement concernant les gilets jaunes de Castres.

Où sont ils passés ?

Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, tire-bouchon a dit :

La Gendarmerie du Tarn a lancé une alerte enlèvement concernant les gilets jaunes de Castres.

Où sont ils passés ?

J'adore les landaises.... 

https://www.sudouest.fr/2018/12/08/landes-elles-creent-un-groupe-facebook-pour-gilets-jaunes-celibataires-5638914-3452.php

Link to post
Share on other sites

Ce soir je suis allé boire une bière au troquet, et j'ai discuté avec 4 gilets jaunes venant de Bourgogne.

Discussion très intéressante, sur la situation dans leur région (notamment les agriculteurs), les conditions de manifestation (l'un d'eux m'a montré une vidéo prise avec son portable de la foule sur les Champs-Elysées aujourd'hui)...

 

Un manifestant a perdu un œil suite a un tir de flash ball aujourd'hui.

Link to post
Share on other sites

Ce que je trouve intéressant moi, c'est de voir comment ce mouvement va évoluer politiquement face aux propositions de Macron. 

 

Car ils ont des revendications légitimes sur le fond mais complètement bordéliques sur la forme, recueillent une forte sympathie de l'opinion pour l'instant mais mobilisent finalement très peu (150000 en moyenne sur les trois week ends derniers sur toute la France, une centaine dans ma ville hier, c'est vraiment pas beaucoup pour un mouvement qui est censé représenter le peuple- ne me parlez pas des gens qui les "soutiennent" sur facebook ou qui mettent un gilet jaune en évidencedans leur voiture, ça ne veut rien dire). 

Alors vont-ils être capables d'accepter de rentrer dans une phase vraiment démocratique, autour d'un vote ou d'un projet politique commun, ou vont-ils s'arc-bouter sur une colère qui serait incapable de déboucher sur rien de tangible?

 

On verra

Link to post
Share on other sites

Je ne vois pas comment cela peut se structurer. Il faudrait une base commune de revendications clairement identifiée, une volonté d'être représentés, une organisation qui conduise vers tout cela... Je ne vois rien de tout cela pour le moment.

Concernant le nombre de manifestants, c'est difficile d'avoir des chiffres auxquels se fier.

Link to post
Share on other sites
il y a 15 minutes, Papalou a dit :

Je ne vois pas comment cela peut se structurer. Il faudrait une base commune de revendications clairement identifiée, une volonté d'être représentés, une organisation qui conduise vers tout cela... Je ne vois rien de tout cela pour le moment.

Concernant le nombre de manifestants, c'est difficile d'avoir des chiffres auxquels se fier.

Concernant le chiffre je veux bien que les chiffres donnés ne soient pas forcément exacts au millier près mais même en les pondérant vers le haut (ce qui n'est pas sûr) on est quand même encore loin du raz de marée populaire qu'on nous vend parfois

 

Pour info pour la manif sur la réforme de la SNCF en mars 2018 on parlait (le ministère de l'intérieur) de plus de 300 000 manifestants, donc bon ça reste pas beaucoup quoi qu'il arrive

Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...