Jump to content
Sign in to follow this  
Cyril

TDF 2019

Recommended Posts

brayaud's

Entendu sur rmc, Viviani irait à Cofidis la saison prochaine 😮

Share this post


Link to post
Share on other sites
brayaud's

J'attends un peu d'action aujourd'hui, au vu du profil de l'étape. 

Même si je sais que Ineos va tout verrouiller, si ça pouvait quand même commencer à s'expliquer ! 

Je crois que Pinot est chaud patate ! En même temps, il est à domicile. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Zuzu31
Il y a 4 heures, brayaud's a dit :

Je crois que Pinot est chaud patate ! En même temps, il est à domicile. 

 

Il a quand même été plus souvent décevant que gagnant. Mais sa victoire l'an dernier (Tour de Lombardie) l'a libéré semble-t-il.

Il a fait un très beau Giro cette année, mais encore une fois mal terminé...

A priori quand c'est très dur, c'est le favori du Tour qui marque les esprits : on va voir Bernal je pense.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pardine

Encore déçu je suis...quand j'ai vu les Movistar se montrer et Landa partir j'ai pensé que c'était pour servir de relais à Quintana...c'était une étape pour ce dernier mais on dirait qu'il a perdu de sa grinta !

 

Sacrée fin de parcours ...il y en a qui ont du bouffer de la poussière sur le final !

Share this post


Link to post
Share on other sites
tire-bouchon

Et voilà.

Avec un peu plus de tête...il gardait son maillot.

Pourquoi n' avoir pas fait rouler son équipe un tout petit peu plus avant la montée finale ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Gabi
il y a 15 minutes, Pardine a dit :

Encore déçu je suis...quand j'ai vu les Movistar se montrer et Landa partir j'ai pensé que c'était pour servir de relais à Quintana...c'était une étape pour ce dernier mais on dirait qu'il a perdu de sa grinta !

 

Sacrée fin de parcours ...il y en a qui ont du bouffer de la poussière sur le final !

C'est un suceur de roue. Il a jamais attaqué de sa carrière.

Quand j'ai vu Valverde rouler puis Landa attaquer, je me suis dit "ça y est, Quintana a enfin mis un truc en place pour attaquer."

Et ben non, c'était juste pour Landa... devancé à l'arrivée par Quintana qui est resté dans les roues... comme d'hab. 

 

Bravo à Alaphilippe qui a essayé de garder le maillot jaune tout seul et à Pinot qui a bien résisté à Thomas.

Concernant Bardet, c'est déjà fini pour le classement général.

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
brayaud's

Bardet m'énerve. 

Faire l'impasse la moitié de la saison pour être hors du coup dès la sixième étape...incompréhensible ! 

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Gabi
il y a 26 minutes, tire-bouchon a dit :

Et voilà.

Avec un peu plus de tête...il gardait son maillot.

Pourquoi n' avoir pas fait rouler son équipe un tout petit peu plus avant la montée finale ?

Parce qu'il n'avait plus de coéquipiers.

Alaphilippe était seul sur les dernières montées. Et il a failli réussir son pari en solo. 

On peut juste se demander pourquoi Quick-Step a laissé l'échappée prendre autant d'avance avant d'aborder les difficultés. Ils auraient au moins pu rouler en plaine.

Mais peut-être que dans l'équipe, seul Alaphilippe voulait garder le maillot. 

Edited by Gabi

Share this post


Link to post
Share on other sites
Gabi
il y a 2 minutes, brayaud's a dit :

Bardet m'énerve. 

Faire l'impasse la moitié de la saison pour être hors du coup dès la sixième étape...incompréhensible ! 

 

Tout à fait.

 

A force de tout concentrer sur le TdF (mal en plus cf leur absence d'entraînement en clm par equipe), Bardet va avoir un palmarès bien maigre eu égard à son niveau.

Il devrait arrêter d'être obnubilé par le Tour (surtout qu'il n'a pas l'équipe pour) et jouer la gagne sur d'autres courses dans la saison pour au moins étoffer son palmarès.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
tire-bouchon
il y a 4 minutes, Gabi a dit :

On peut juste se demander pourquoi Quick-Step a laissé l'échappée prendre autant d'avance avant d'aborder les difficultés.

c' est ce que je voulais dire.

 

Quant à Bardet, il va bien réussir à faire un coup en se mêlant à une échappée. Mais ce sera sans lendemain.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Zuzu31

P.taing !!

Je viens de voir que dans l'équipe Cofidis, il y a Laporte et Simon !!! :blink:

Ils ont changé de sport, ça y est ??? 

:happy_dance:

  • Haha 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
tropézien
il y a 57 minutes, brayaud's a dit :

Bardet m'énerve. 

Faire l'impasse la moitié de la saison pour être hors du coup dès la sixième étape...incompréhensible ! 

 

Auvergnat ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pardine

Il doit y avoir un contentieux entre les Movistar et la Quick step...dans la logique ces deux équipes auraient dû rouler ensemble l'un des premiers gagnant l'étape et les second sauvant le maillot jaune !

Les 2 équipes ont perdu pour ne pas avoir su s'entendre !

Share this post


Link to post
Share on other sites
capitole46

Movistar a toujours eu des stratégies débiles!

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Gabi
Il y a 19 heures, Pardine a dit :

Il doit y avoir un contentieux entre les Movistar et la Quick step...dans la logique ces deux équipes auraient dû rouler ensemble l'un des premiers gagnant l'étape et les second sauvant le maillot jaune !

Les 2 équipes ont perdu pour ne pas avoir su s'entendre !

Quick Step n'avait pas les moyens de rouler fort et surtout pensait (espérait) que les équipes jouant le général aller s'y mettre. 

Mais vu que tout le monde attend que ce soit l'autre qui s'y mettent, à l'arrivée,  ca a traîné, jusqu'à ce que Movistar se décide à le faire. Trop tard.

Edited by Gabi
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pardine
Il y a 3 heures, Gabi a dit :

Quick Step n'avait pas les moyens de rouler fort et surtout pensait (espérait) que les équipes jouant le général aller s'y mettre. 

Mais vu que tout le monde attend que ce soit l'autre qui s'y mettent, à l'arrivée,  ca a traîné, jusqu'à ce que Movistar se décide à le faire. Trop tard.

 

 

On sera daccord a part que c'était surtout aux Quick step a le faire puisqu'ils avaient le jaune a garder...les Movistar ne perdent que l'étape dans le coup et c'est bcp moins important ..

 

J'ai vu que la fin de l'étape cet aprem et semble il je n'ai rien manqué ...ça ne bougera que les 14 Juillet avec peut être Pinot en jaune a la fin de la journée , le parcours semble pour lui...puis après rien jusqu'à l'étape du Tourmalet !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Zuzu31
Il y a 3 heures, Pardine a dit :

 

 

On sera daccord a part que c'était surtout aux Quick step a le faire puisqu'ils avaient le jaune a garder...les Movistar ne perdent que l'étape dans le coup et c'est bcp moins important ..

 

J'ai vu que la fin de l'étape cet aprem et semble il je n'ai rien manqué ...ça ne bougera que les 14 Juillet avec peut être Pinot en jaune a la fin de la journée , le parcours semble pour lui...puis après rien jusqu'à l'étape du Tourmalet !

 

Rien ?

Le Tour passera à Gaillac tout de même !

:yes:

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Colza Nostra

Je conseille à cet enculaid de Papalou d’assister à l’étape du 15, il pourra se restaurer chez Vieira et connaîtra enfin un cuistot portugais qui se lave les mains.

 

En plus le parking du château est assez grand pour garer mon C63 sans qu’un gueux de passage me l’abime avec sa 3008 de merde.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Joco

L’interview d’un des échappés du jour... j’aime bien! :flo:

 

 

Tour de France. Le coup de gueule de l'échappé du jour Stéphane Rossetto sur l'attentisme de certains

Stephane Rossetto ne comprend pas le comportement des coureurs sur ce Tour de France.
MARCO BERTORELLO Afficher le diaporama 
Recueilli par Gaspard BREMOND.Modifié le 12/07/2019 à 19h27
Abonnez-vous à Ouest-France
 

Le Francilien Stéphane Rossetto (Cofidis) a passé toute la journée à l’avant, ce vendredi, avec Yoann Offredo (Wanty GG), lors de la 7e étape du Tour de France entre Belfort et Chalon-sur-Saône. Repris à 15 kilomètres de l’arrivée, il a dit franchement ce qu’il pensait, après l’arrivée. Selon lui, plus aucun coureur n’ose attaquer, et tout est beaucoup trop calculé. Ses mots sont forts.

Stéphane Rossetto, vous avez roulé 215 km à l’avant, ce vendredi…

C’était une échappée télé comme vous dites, mais c’est dommage qu’il n’y ait pas eu plus de candidats. Je voyais les équipes assez remuantes dans le fictif, ça frottait, je me suis dit « Il va y avoir un bon groupe ». J’ai lancé l’attaque. Et personne n’est venu. J’ai un peu d’incompréhension là-dessus, car moi c’est ce que j’aime faire, le vélo à l’ancienne. Mon manager, Cédric Vasseur, a été maillot jaune comme ça. Il a gagné avec un quart d’heure d’avance. Si on ne se lance pas dans des choses comme ça, on ne peut pas les réussir. Franchement, passer six heures dans le peloton, pfff…. Là, je suis frais, je me sens bien, donc j’y suis allé. On va dire que je dilapide mes forces un peu partout, mais en tout cas j’ai passé une très bonne journée, avec un ami, c’était cool.

Vous n’y avez jamais cru ?

Non, je ne me suis pas vu aller au bout. Après le sprint, on avait décidé d’accélérer. Mais quand on a vu l’écart, pfff.. J’espérais que le peloton temporise pour qu’on reprenne du champ, mais bon. Ensuite, il n’y a même pas eu d’attaque quand ça s’est regroupé. Des attaques de puncheurs à la Philippe Gilbert, on n’en voit plus. C’est dommage. Ça manque de panache. Je revois encore Christian Prudhomme nous dire au briefing d’avant-Tour : « Faites-vous plaisir. Montrer ce qu’est le beau vélo, profitez-en c’est une année impaire. Pas de Coupe de Monde, pas de JO et donc audience maximum ». Je trouve que les gars n’en profitent pas.

Si vous n’y avez pas cru, pourquoi avoir tenté jusqu'au bout, alors ?

Car dans la vie il faut tenter. Il faut être opportuniste, et dans le sport c’est pareil. Ce n’est jamais écrit d’avance. Pour réussir il faut y aller, se battre, profiter. Enfin c’est le Tour de France quoi ! Ce n’est pas le Tour du Poitou-Charentes, du Limousin, il y a toutes les télés du monde et personne n’attaque ! Les gars, il n’y a que leurs mères qui savent qu’ils sont sur le Tour de France !

f64a8d48c45cc336eb1fc4625dee28bc-tour-de-france-stephane-rosetto_0.jpg?width=480&height=0&focuspoint=50%2C24&cropresize=1&client_id=cmsfront&sign=644fa8b85b80bd6a77b5ac6f96da766422e99f27aef2090f074b6aaa7ed67c09 Yoann Offredo et Stéphane Rossetto ont roulé 215 bornes à l'avant, ce vendredi. | AFP

Vous trouvez que tout est trop calculé…

 

Oui. C’est de la gestion physique, gestion des positions. Moi, je n’ai pas les qualités pour gagner, mais j’essaye de jouer dans ma cour. Je ne vais pas gagner en haut d’un col à la pédale, mais il y en a combien qui peuvent gagner en haut d’un col à la pédale ? Il n’y en a pas cinquante dans le peloton. Certains vont arriver à Paris et ils auront fait quoi ? Putain… Moi, c’est pas ça que j’aime dans le vélo. Il faut que ça flingue, qu’il y ait des histoires à raconter. Si le soir à table, tu dis : « J’ai fait six heures dans un peloton », c’est triste. Cela manque de panache. Et je le redis : le directeur du Tour nous avait bien brieffé sur le fait de se faire plaisir. Moi, je ne puis pas certain qu’on se fasse plaisir en passant six heures dans un peloton qui avance à 35 à l’heure.

La solution serait d’attaquer plus tard, à cinquante bornes de l’arrivée peut-être ?

Quand le parcours s’y prête, pourquoi pas. Mais il faudrait se mettre dans le coup peut-être avec d’autres gars. Je l’ai fait le premier jour en attaquant à 50 km de l’arrivée, mais personne n’a suivi. Quand je me suis lancé, je pensais qu’un ou deux gars allaient venir avec moi. Mais personne n’y est allé.. Je ne sais pas ce qu’ils font, franchement… Ils s’entraînent, ils font des stages de trois semaines en Sierra Nevada où je ne sais où, mais qu’est-ce qu’ils font au Tour ? Si c’est pour faire des stages en Sierra Nevada et faire ça ? Bah putain…

Ce genre d’étape n’est pas un peu trop longue, aussi ?

Non, c’est le Tour de France ! Moi, je suis un peu anti-conformiste. L’essence du vélo, pour moi, ce sont les longues étapes. Les Classiques font toujours 260 bornes, c’est ça le vélo. Je suis pour les chronos de 50 bornes, les contre-la-montre par équipes de 60 kilomètres. Je trouvais ça magnifique à regarder. Il faut des étapes courtes, d’accord, mais il en faut aussi des longues. Le cyclisme est un sport d’endurance. Si on ne fait que des étapes de trois heures on fait quoi ? On n’est pas des cadets quoi… Et on s’entraînerait six heures pour faire des étapes de trois heures, ce n’est pas la peine.

251f69033b4f9446753595bddc0c5f6f-tour-de-france-stephane-rosetto_1.jpg?width=480&height=0&focuspoint=50%2C24&cropresize=1&client_id=cmsfront&sign=da5e5dd21e000a046a6bb33317ddb238ce425394cb789b30770319ec84d2c67f Stephane Rossetto et Yoann Offredo, à l'avant ce vendredi. | EPA

Heureusement que vous étiez là pour animer l’étape…

Si on me donne un cachet tous les jours d’animateur je veux bien, mais ça n’est pas mon objectif premier. Mon but, c’est d’abord d’exister, de me faire plaisir.

Dans une échappée comme celle-là, avec Yoann Offredo, vous en parlez de votre frustration ?

Oui, un peu. On se demande ce qu’ils font franchement. Mais bon, on a l’impression de se répéter… Des coureurs écoutent peut-être aussi ce que leur dit leur direction, et moi j’ai la chance dans l’équipe d’avoir quartier libre, et c’est un luxe ! Être électron libre, le faire au feeling, je remercie mon équipe de pouvoir me laisser faire ça.

Ce vendredi, vous avez au moins partagé un long moment à l’avant avec un pote…

On est parti quelques fois en vacances ensemble, c’est vrai, mais maintenant qu’il a des enfants, c’est moins évident (rires)… Quand tu es échappé avec un ami, il n’y a pas d’arrière-pensée. Yoann a tiré des bouts, on n’a même pas regardé combien de temps chacun passait pour prendre son relais. Je le laissais faire les descentes parce qu’il descend mieux que moi, je faisais un peu plus les montées, on n’a pas calculé quoi. C’était bien !

  • Like 2
  • Thanks 1
  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Papalou
Il y a 15 heures, Colza Nostra a dit :

un cuistot portugais qui se lave les mains.

 

Tu bluffes, ordure.

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
tire-bouchon

Stephane Rossetto est l' homme sandwinch du TdF 2019.

Il sera de toutes les échappées au départ des étapes.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Gismo

Yes !!!!

 

Quel final. Quels champions.

  • Like 1
  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
tire-bouchon

Excellent cet Italien.

A 20 bornes de l' arrivée, il était dans les 30ème dans le peloton.

Alors qu' Alaphilippe et Pinot étaient devant.

 

Pan dans la gueule.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
capitole46

Bon demain Bardet termine son Tour de France, non!?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Gismo

J'espère que le champion de France va nous faire quelque chose sur ce tour. A part, son pétard mouillé dans la planche des belles filles où il a mis 20 mètres au peloton, on n'a rien vu.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...