Aller au contenu
nico

Le coin des cuistots!

Messages recommandés

nico

Aprés vos avis sur les livres, les films, le CPE et Elissalde, mettez votre toque et venez partager vos recettes et secrets de cuisine!

Avec toutes ces greves, quoi de mieux que de faire, pour soi et ses proches, de bon petits plats?! :lol::smile::smile:

Moi je lance dans les recettes du livre de "la maison du chocolat" ( :P:P:P que c'est bon!)!

Voila l'adresse d'un site où trouver tout pleins de recettes, c'est vraiment bien :

Marmiton

Et histoire de commencer, voila ce que je viens de tester cet aprem, recette en direct du fameux livre! :P :

-mélanger 85g de sucre glace, 20g de cacao en poudre non sucré, et 165 g g de beurre ramolo, jusqua obtention d'un pate lisse!

-ajouter un oeuf, mélanger vivement! et incorporer en 3 fois 275g de farine!

-laisser reposer l'appareil 2h00 au frigo

-sortir l'appareil et le laisser reposer 10 min a température ambiante. Puis confectionner des boudins d'environ 3cm de diametre.

-les rouler dans du sucre semoule, et les remetre au frigo 15 minutes (mettre le four a préchauffer a 180°C)

-découper les boudin en rondelles d'environ 5mm d'épaisseur, et les fair cuire 12-15 minutes (alors chez moi ca a été plus long, mais mon four est pas top!)

-REGALEZ VOUS!!! c'est trés bon! :(

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
amateur

De mon côté, le weekend dernier, un plat tout simple et tout bon : un boeuf bourguignon (à part que le vin n'est pas de la région) :

Prenez 3 kg de paleron.

3 bouteilles de Cahors carte noire (mais c'est meilleurs avec du Côte du Roussillon, la viande devient beaucoup plus forte).

10 carottes

4 oignons

huile d'olive

Laissez macérer les 3 kg de boeuf dans les 2,25 litres de vin pendant 36 heures.

Quant la journée et demi est passée, coupez les carottes en tranches pas trop fine (dans les 3/4 cm)

Coupez les oignons en 4.

Mettez les oignons et les carottes dans votre cocotte avec un filet d'huile. Laissez mijoter à peine 5 à 10 minutes à feu moyen/fort.

Versez la viande et le vin.

Laissez cuire à feu doux entre 7 et 9 heures.

Accompagnez avec du riz (ou pommes de terre ou légumes à la vapeur, perso je préfère avec riz nature) car la viande est assez forte.

Pas dur à faire, c'est juste que ça prend un peu de temps.

Et bon ap'

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Papalou

Le bourguignon est très bon aussi avec des grosses nouilles...

Epatez vos copains avec d'authentiques galettes Bretonnes !

Très simple à réaliser : Pour deux verres de farine de sarrazin, un verre d'huile (tournesol de préférence), une cuillère à soupe rase de sel, un oeuf (facultatif, mais les galettes sont plus moelleuses et plus faciles à cuire avec) et de l'eau.

Mélangez l'oeuf battu avec l'huile, et délayez dedans le mélange farine + sel. Puis délayer à l'eau jusqu'à obtenir une pâte lisse et liquide. Laissez reposer au moins une heure... Rallongez éventuellement la pâte avec un peu d'eau au moment de cuire. Ca se cuit dans une grande pöele à crèpe, à moins que vous n'ayez un billig à disposition... Et on la garnit après l'avoir retournée, les possibilités sont infinies... Traditionnellement, les journaliers de l'Argoat mangeaient une saussice au couteau (une Toulouse ou une Montbéliard, c'est très bon aussi) roulée dans une galette pour leur repas de midi dans les champs.

A déguster avec un vrai cidre bouché brut, du Val de Rance ou du Fouesnant, sinon, le cidre basque est aussi très bon pour accompagner les galettes...

Modifié par Papalou

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
nikos

Pas vraiment une recette, juste une idée qui m'a traversé l'esprit, que j'ai mise en pratique et qui a eu un franc succès :

il vous faut :

des pâtes (style nouilles fines ou au mieux tagliatelles)

des chutes de saumon fumé (on en trouve sous vide, c'est pas cher du tout)

un chou romanesco (vous savez, c'est l'espèce de brocolis qui est constitué de petites "pyramides")

de la crème fraîche liquide

pour les dosages :

faites comme moi, "a vista de nas"

faites suire les pâtes

pendant ce temps faites blanchir les pointes de chou romanesco, juste deux trois minutes, il doit rester "croquant", puis plonger le dans de l'eau glacée pour fixer la clorophylle (pour qu'il reste vert quoi)

ensuite la phase délicate commence :

il faut tout mélanger, pâtes-saumon-chou et un trait de crême liquide juste pour éviter que les pâtes collent

normalement pas besoin de saler, le saumon l'étant déjà pas mal

c'est un plat simplissime mais super bon et qui est aussi très sympa à l'oeil

succès garanti

  • Upvote 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
nikos

Sinon deux apéritifs maison qui sont une tradition dans ma famille :

GUIGNOLET

Ingrédients

3 kg de guignes - 800 g à 1 kg de sucre - 1 litre d’eau

1 litre d’eau de vie à 90° "de pharmacie"

ou

1 litre et demi d’eau de vie à 50° "de raisin"

1/2 litre d’eau

Pour faire du Guignolet : Mettre le tout dans une bonbonne en verre, faire macérer pendant 2 mois en remuant de temps en temps, puis filtrer le jus et le mettre en bouteille. On obtient ainsi le guignolet.

Récupérer les guignes : les mettre en conserve, et compléter avec un sirop : 250 g de sucre par litre d’eau.

VIN DE NOIX

Pour 6 litres de vin de noix :

- 500 g de feuilles de noyer

- 8 cerneaux de noix

- 1 litre d’alcool à 40 ou 45°

- 5 litres de vin rouge à 12°

- 1 kilo de sucre en poudre

Faire macérer les noix et les feuilles dans l’alcool pendant 24h, ajouter le vin et le sucre, laisser reposer pendant 40 jours en remuant tous les jours. Au bout des 40 jours filtrer et mettre en bouteille.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
nikos

ah oui, encore un point indispensable, un incontournable du Lauragais :

Recette du Millas

Pour 9 litre d’eau, 1,7 Kg de farine de maïs blanc, 2 cuillerées de sel

A l’aide d’un fouet, délayer dans un chaudron le sel. Lorsque l’eau commence à tiédir,

ajouter la farine en pluie. Continuer à délayer. Lorsque le mélange commence à bouillir,

diminuer le feu à la limite de l’ébullition et avec une cuillère en bois

tournez constamment en touchant le fond du chaudron. Continuez à faire cuire 1h à 1h15.

On obtient une pâte onctueuse que l’on vide sur un torchon fariné.

Le Millas ainsi obtenu peut être mangé chaud avec, par exemple, une daube ou un plat en sauce ;

froid, dégustez-le poêlé, sucré, accompagné de coulis, de confiture (un régal) ou même flambé.

Précautions : Ne pas s’arrêter de tourner. Laver le chaudron encore chaud.

en fait, c'est chiant parce qu'il faut pas arrêter pendant 1h et que c'est de plus en plus dur au fur et à mesure que la pâte s'épaissit (il vaut mieux être plusieurs et pouvoir se relayer)

si vous êtes sages, je vous met la recette des oreillettes de ma maman, un délice :lol:

Modifié par nikos

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
nico

Excelent Nikos, on a meme la recette de la gnole locale de chez toi!!! :lol::smile::smile::(

Sinon la recette des oreillettes de ta maman, ca me tente bcp!!! :P:P:P

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
SCARY82

Hummm le millas !! :lol:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
nico

Hop, voila le livre que nourri mes inspirations culinaires en ce momment :

9782842772369L.jpg

Le chocolat c'est bon! :lol::smile::smile:

Et voila la prochaine recette que je vais tester : le Moccambo

photo2.jpg

:(

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Seb31

NIKOS

Le vin de noix c pas illegal en france?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
nikos
NIKOS

Le vin de noix c pas illegal en france?

:lol::smile::smile::(

non non

l'alcool de figue est interdit : whist

mais de toute façon il n'y a pas de problème avec cette recette là vu que c'est un apéritif obtenu par macération, il n'y a à aucun moment distillation des noix

(on trouve dans le commerce une très bonne eau de noix de la marque SERRES, produite à Villefranche de Lauragais, mais je ne doute pas que les briviste viendront nous dire que ce sont eux qui font la meilleure

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
capitOle27

L'Authentique plat du célibataire pas doué en cuisine ...l'OEUF au PLAT:

- Prenez le nombre d oeufs souhaité selon votre faim

- Faire chauffer un peu d'huile de tournesol ou d'arachide dans votre petite poèle

- Lorsque que l'huile est chaude, casser l'oeuf et le faire glisser dans la poèle.

- La cuisson est terminée lorsque le bord du blanc est lègerement doré (donc croustillant)

- Déguster avec du pain

Un régal...BON APPETIT :lol:

  • Upvote 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
MacPain

non l'oeuf au plat est déjà compliqué pour le pas doué en cuisine...

le plat authentique du célibataire qui ne sait pas cuisine c'est les macaroni au fromage kraft dinner... enfin pas dans notre pays mais bon... faudra que je réexpérimente ma recette de mangues sautées aux piments et aux crevettes avant de poster :lol:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
charboc

Un apéro à l'orange...

- 6 pelures d'orange

- 1/2 l d'eau de vie 40° (un truc pour conserve de fruit...)

- 500 grammes de sucre cristallisé

-2 litres de vin blanc moelleux

* Découper les pelures en petits morceaux et laisser macérer dans l'eau de vie pendant 15 jours

15 jours après

- filtrer

- faire "fondre" les 500 grammes de scure dans les 2 litres de vin..

- ajouter la decoction

- laisser reposer 3 mois dans des bouteilles (il faut 4 bouteilles si j'ai bien compté)

bon glou :-D

:smile::lol::smile:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
jeep
Le bourguignon est très bon aussi avec des grosses nouilles...

Epatez vos copains avec d'authentiques galettes Bretonnes !

Très simple à réaliser : Pour deux verres de farine de sarrazin, un verre d'huile (tournesol de préférence), une cuillère à soupe rase de sel, un oeuf (facultatif, mais les galettes sont plus moelleuses et plus faciles à cuire avec) et de l'eau.

Mélangez l'oeuf battu avec l'huile, et délayez dedans le mélange farine + sel. Puis délayer à l'eau jusqu'à obtenir une pâte lisse et liquide. Laissez reposer au moins une heure... Rallongez éventuellement la pâte avec un peu d'eau au moment de cuire. Ca se cuit dans une grande pöele à crèpe, à moins que vous n'ayez un billig à disposition... Et on la garnit après l'avoir retournée, les possibilités sont infinies... Traditionnellement, les journaliers de l'Argoat mangeaient une saussice au couteau (une Toulouse ou une Montbéliard, c'est très bon aussi) roulée dans une galette pour leur repas de midi dans les champs.

A déguster avec un vrai cidre bouché brut, du Val de Rance ou du Fouesnant, sinon, le cidre basque est aussi très bon pour accompagner les galettes...

Petit ajout quand même, la meilleure farine de sarrazin si vous la trouvez est la Treblec (C'est celle qu'utilise toute ma famille et on en est bien content au village :lol::smile: )

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
jeep

Sinon puisque mon petit camarade breton (oui Maxence, on pollue les forums, nous les bretons :lol::smile: ) a attaqué le sujet voici un délicieux gateau (et de plus "léger") breton : le kouign-amman

Ingrédients

500 grammes de farine

350 grammes de beurre (de préférence Demi-sel et ramolli)

250 grammes de sucre

20 grammes de levure chimique

1 œuf (jaune seulement)

Préparation

Mélanger la levure avec de l'eau tiède (3 cuillères environ).

la mettre avec la farine et mélanger.

Ajouter le sucre et le beurre.

Mélanger le tout

Laisser reposer la pâte un quart d'heure.

La mettre dans un plat beurré.

Avec un pinceau, étaler le jaune d'œuf sur le dessus de la pâte.

Cuire au four environ 30 minutes.

Saupoudrer de sucre et manger le Kouign Amman tiède.

PS : Et evitez les activités après les 3 premieres bouchées :smile::(

Modifié par jeep

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Cyril

Jeep, c'est le coin du cuisto, pas du sommelier :smile:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
nico
Jeep, c'est le coin du cuisto, pas du sommelier :smile:

Oui, c'est vrai qu'on y apprend plus a distiller de la gnôle qu'à confectionner de succulent repas!!!!

Mais c'est pas un mal!!!! :smile::P:P:smile:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
jeep
Oui, c'est vrai qu'on y apprend plus a distiller de la gnôle qu'à confectionner de succulent repas!!!!

Mais c'est pas un mal!!!! :P:P:P:smile:

Pas compris les enfants :smile::smile: (Vous n'avez jamais testé les gateaux bretons ou quoi ???)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
rimram31

Pas vraiment un secret mais simple et rapide, allez, je vous fait une quiche vite fait.

- 1 pate brisée "toute faite" (avec le papier sulfurisé et tout). Un plat, étaler la pâte piquer avec une fourchette, au four (180°) environ 10/15 min.

- 2 oeufs, 1/4 litre crème fraiche liquide, env. 1/4 litre de lait. On mélange le tout (+ noix de muscade si vous avez)

- De l'épaule jambon en petits dés (je la trouve toute prête pas cher).

On sort le plat du four, dés jambons + fond de quiche (oeufs, lait ...) + du fromage rapé à la fois au fond, mélangé + sur le dessus et retour au four pour 20/30 mins tjs 180°.

Très simple, très bon avec une salade et peut (célibataires) se conserver plusieurs jours sous cellophane au frigo (et hop un petit coup de micro onde). Réglez ensuite a l'expérience la cuisson de départ de la pâte "a blanc" selon votre four/votre gout, le seul "truc" est là.

On peut aussi varier les plaisirs, même principe et remplacer le jambon, ou agrémenter avec des cerneaux de noix, roquefort ...

Modifié par rimram31

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
nikos

LA CHARLOTTE AUX KIWIS

Ingrédients

- 1 lit chaud

- 2 corps différents (préalablement lavés)

- 500 grammes de caresses (ou plus)

- 500 grammes de baisers (ou plus)

- 1 banane pas trop mûre

- 2 kiwis

- 2 pamplemousses (grosseur à volonté)

- 1 four préchauffé à feu doux

Temps de cuisson

15 minutes minimum suivant la préparation.

Préparation

- Introduire délicatement les deux corps dans un lit chaud avec 500 grammes ou plus de baisers.

- Enduire la surface des corps avec 500 grammes de caresses (en rajouter si ce n'est pas assez sucré).

- Couvrir ces mêmes corps, en particulier la banane, jusqu'à maturation.

Attention à ne pas faire de blanc en neige !

- Agiter avec ménagement les deux pamplemousses, les faire dorer très légèrement sans les faire rougir.

- Mettre la banane préalablement chauffée, du bout des doigts, dans le four à température ambiante.

ESSENTIEL : Laisser les kiwis à l'extérieur !

Manoeuvrer la banane très délicatement, en va et vient, la sortir de temps à autre et la retourner afin de contrôler la cuisson; ceci pour qu'elle ne perde pas son jus. La vitesse varie selon la marque du four.Extraire le jus de la banane, qui lui doit rester dans le four, retirer celle-ci avec légèreté. Pour achever le gâteau, laisser macérer dans les mains, ou l'essuyer; "pour les gourmands, cela se fera avec la langue".

Ceci étant laissé au choix de la cuisinière.

Laisser refroidir et démouler 9 mois après.

Réiterer la recette aussi souvent que possible.

: whist :smile:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Maxence
Sinon puisque mon petit camarade breton (oui Maxence, on pollue les forums, nous les bretons :smile::smile: ) a attaqué le sujet voici un délicieux gateau (et de plus "léger") breton : le kouign-amman

Ingrédients

500 grammes de farine

350 grammes de beurre (de préférence Demi-sel et ramolli)

250 grammes de sucre

20 grammes de levure chimique

1 œuf (jaune seulement)

Préparation

Mélanger la levure avec de l'eau tiède (3 cuillères environ).

la mettre avec la farine et mélanger.

Ajouter le sucre et le beurre.

Mélanger le tout

Laisser reposer la pâte un quart d'heure.

La mettre dans un plat beurré.

Avec un pinceau, étaler le jaune d'œuf sur le dessus de la pâte.

Cuire au four environ 30 minutes.

Saupoudrer de sucre et manger le Kouign Amman tiède.

PS : Et evitez les activités après les 3 premieres bouchées :P:P

ce gâteau au nom imprononçable (c'est normal, c'est un mot étranger... mdr) est... ma foi... très bon :smile:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Papalou

Jeep, tu le fais toi-même ton kouign-amman ?

J'en ai raté un il n'y a pas longtemps, je trouve que c'est vraiment difficile à BIEN réussir... Autant le Far, hop, hop, hop, simplissime, autant celui-là, mes aïeux... Faut s'accrocher. Tout bon tuyau est le bienvenu !

Message personnel : LeïLeï est attendue dans ce topic pour nous livrer la recette de la macarronade. :smile:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Papalou
LA CHARLOTTE AUX KIWIS

Ingrédients

- 1 lit chaud

- 2 corps différents (préalablement lavés)

- 500 grammes de caresses (ou plus)

- 500 grammes de baisers (ou plus)

- 1 banane pas trop mûre

- 2 kiwis

- 2 pamplemousses (grosseur à volonté)

- 1 four préchauffé à feu doux

Temps de cuisson

15 minutes minimum suivant la préparation.

Préparation

- Introduire délicatement les deux corps dans un lit chaud avec 500 grammes ou plus de baisers.

- Enduire la surface des corps avec 500 grammes de caresses (en rajouter si ce n'est pas assez sucré).

- Couvrir ces mêmes corps, en particulier la banane, jusqu'à maturation.

Attention à ne pas faire de blanc en neige !

- Agiter avec ménagement les deux pamplemousses, les faire dorer très légèrement sans les faire rougir.

- Mettre la banane préalablement chauffée, du bout des doigts, dans le four à température ambiante.

ESSENTIEL : Laisser les kiwis à l'extérieur !

Manoeuvrer la banane très délicatement, en va et vient, la sortir de temps à autre et la retourner afin de contrôler la cuisson; ceci pour qu'elle ne perde pas son jus. La vitesse varie selon la marque du four.Extraire le jus de la banane, qui lui doit rester dans le four, retirer celle-ci avec légèreté. Pour achever le gâteau, laisser macérer dans les mains, ou l'essuyer; "pour les gourmands, cela se fera avec la langue".

Ceci étant laissé au choix de la cuisinière.

Laisser refroidir et démouler 9 mois après.

Réiterer la recette aussi souvent que possible.

: whist :smile:

Et les charlottes berrichonnes, elles sont comment ? :smile:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×