Jump to content

Critiques De Disques


Recommended Posts

Guest Nameless

Bon, puisque personne ne se lance, j'y go...

PJ Harvey- B Sides (Island, 2006)

Bien content d'avoir trouvé ce CD au Virgin de Los Angeles, puisqu'il n'est sorti qu'aux USA. Comme l'indique le titre, c'est une collection de "Faces B"- soit des chansons bonus uniquement publiées sur les singles- de l'album Uh Huh Her (2004), excellent au demeurant. Avec la disparition du disque vinyle, au tournant des années 1980 et 1990, et la prise de contrôle du marché par le disque compact n'utilisant qu'une seule face, les faces B ou b-sides sont devenus les morceaux supplémentaires parus sur un disque single. Plusieurs artistes ont, avec le temps, offert des compilations de ces chansons plus rares, parce que distribués à beaucoup moins grande échelle que les albums longue durée. Parmi les exemples de ces compilations de b-sides: Incesticide de Nirvana (1992) ou Pisces Iscariot des Smashing Pumpkins (1994).

Ces chansons, publiées sur les singles européens de The Letter, You come through et Shame sont de belles compositions très roots, enregistrées à l'arrache dans un studio (on entend des bruits de fond derrière), mais très belles. Très caractéristique de Mademoiselle Harvey, les chansons sont très brutes, parlent d'amour, de sexe et de rock'n'roll. L'album contient 6 titres, plutôt court surtout qu'il manque une B-side 97degrees. L'album s'achève dans le délire avec une version Demo de Who the f***?, avec une boîte à rhythmes et des riffs de guitare made in maison.

Name

7242228348a07cbfdb1ff010.L.jpg

[edit] Tracklist:

1. The Falling

2. The Phone Song

3. Bows and Arrows

4. Angel

5. Stone

6. Who the f*** ? (4-tracks demo)

Edited by Nameless
Link to post
Share on other sites
  • 2 weeks later...

Ben , y a pas grd monde qui aime la musique !

Yvette Ordinaire représentra la france à l'eurovision ! Chouette , non ?

Link to post
Share on other sites
Guest Nameless
Ben , y a pas grd monde qui aime la musique !

Y'a qu'à voir Le gala des ringards... Bon je plaisante. :smile:

Je continue sur ma lancée, mes deux dernières trouvailles;

Végétal- Emilie Simon

Oui bon, c'est sorti l'an dernier. Adonc! Et bien comme son nom l'indique l'album est agencé selon la thématique florale et on en apprend des choses. Volontiers botaniste, Milou Simon nous emmène au pays d'Alicia, mi-fille mi-fleur, j'aime beaucoup la recréation des sons des plantes, on dit que ca détend de parler aux fleurs: "Alors avez-vous fait votre photosynthèse, cette nuit?" demandai-je à mon jasmin ce matin.

Blague à part, cet album est une petite perle que ce soit les paroles ou la mélodie. On est loin de l'album Début (2003) et de La Marche de l'Empereur (2005), sur laquelle elle a eu sa revanche aux USA en sortant The Flower Book (2006). Les visuels sont aussi remarquables, les vidéo clips également; seule la comparaison avec Björk est un peu lassante.

Des mélodies bien ciselées, des paroles intelligentes (Je ne fume plus mais je pars en cendres/Combien de temps me faudra-t-il encore t'attendre ?), bref une belle ballade chez nos amis les fleurs. Seul hic: sortir des bonus tracks après la sortie de l'album...

Coups de coeur: Sweet Blossom, Rose Hybride de Thé, Annie, En Cendres.

200px-Emilievege.jpg

[edit] Tracklist

1. Alicia

2. Fleur de Saison

3. Le vieil amant

4. Sweet Blossom

5. Opium

6. Dame de Lotus

7. Swimming

8. In the Lake

9. Rose Hybride de Thé

10. Never Fall in Love

11. My old friend

12. Annie

13. En Cendres

The Beekeeper- Tori Amos

Bon lui c'est en 2005 qu'il est sorti. Successeur du brillant Scarlet's Walk (2002), qui consistait au voyage initiatique de la jeune Scarlet dans l'Amérique post 11/09, celui ci se veut plus chaleureux avec des percussions africaines et jamaicaines (Sweet the Sting), ou une chorale celte (Ireland), tantôt de l'orgue (The Beekeeper) et du piano, sa "seconde" voix depuis ses débuts avec Little Earthquakes (1991).

The Beekeeper, en anglais "l'apiculteur". On retrouve encore ici les fleurs et compagnie, mais là c'est plutôt le pollen et les jardins. Et que Miss Amos ne parle pas des fleurs mais plutôt de l'amour, de la mort (de son frère), de l'infidélité (Original Sinsuality), de la peinture (clin d'oeil à Seurat dans le titre Parasol), à Hitchcock (Jamaica Inn) et à la France (Marys of The Sea, traduisez: les Saintes Maries de la Mer).

Trop conceptuel pour être honnête? Sans doute. Mais plutôt bien fourni le temps d'attendre le prochain album, American Doll Posse.

200px-The_Beekeeper_cover.jpg

[edit] Tracklist

1. Parasol

2. Sweet the Sting

3. The Power of Orange Knickers

4. Jamaica Inn

5. Barons of Suburbia

6. Sleeps with butterflies

7. General Joy

8. Mother Revolution

9. Ribbons Undone

10. Cars and guitars

11. Witness

12. Original Sinsuality

13. Ireland

14. The Beekeeper

15. Martha's foolish Ginger

16. Hoochie Woman

17. Goodbye Pisces

18. Marys of the Sea

19. Toast

20. Garlands

Name

Edited by Nameless
Link to post
Share on other sites
Guest Nameless

Les 10 albums du printemps

- as chosen by me (parus, à paraître ou nouveautés...)

1. Air- Pocket Symphony

2. Timbaland- Timbaland presents Shock Value

3. Emilie Simon- A l'Olympia

4. Miss Kittin- I Com

5. Tori Amos- American Doll Posse

6. Feist- The Reminder

7. Indochine- Hanoi

8. Gonzales- Z

9. Sigur Ros- Takk...

10. Björk- Volta

B000KGGEUE.01._AA240_SCLZZZZZZZ_V43211104_.jpg

B000NQR7CA.01._AA240_SCLZZZZZZZ_V43753630_.jpg

B000MMMTQ4.01._AA240_SCLZZZZZZZ_V46032045_.jpg

B0001O3VXS.08._AA240_SCLZZZZZZZ_V46887758_.jpg

B000OCZ9XM.01._AA240_SCLZZZZZZZ_V24178242_.jpg

B000NPE7YM.01._AA240_SCLZZZZZZZ_V42767284_.jpg

B000K2UHR4.01._AA240_SCLZZZZZZZ_V45345096_.jpg

B000093OTY.01._AA240_SCLZZZZZZZ_.jpg

B000AANVZ6.01._AA240_SCLZZZZZZZ_.jpg

B000OLG5OK.01._AA240_SCLZZZZZZZ_V23248737_.jpg

Name

Link to post
Share on other sites
occitania

Mon TOP 10 de toujours (dans le désordre) :

- THE SMITHS / MORRISSEY

- DODGY

- THE BEATLES

- THE LA'S

- THE STAIRS

- OASIS

- THE REAL PEOPLE

- TEENAGE FANCLUB

- THE CHARLATANS

- THE STONE ROSES

Finalament, c'est très dur de se limiter à 10 ; alors en voilà d'autres :

- SUPER FURRY ANIMALS

- THE VERVE

- SIGUR ROS

- DEAD CAN DANCE

- THIS MORTAL COIL

- THE LITTLE RABBITS

- RIDE

- MY BLOODY VALENTINE

- SHACK

... et tant d'autres

Link to post
Share on other sites
Guest Nameless
Pas d'extraits à écouter ?

Mon cher Cyril, enfin... Ne prenez pas mon topic pour I Tunes :smile:

Mais c'est une bonne idée et je vous remercie de m'en avoir fait part.

Donc voici les extraits (format WMA, source: Amazon) de tous les CD que j'ai présenté sur ce topic.

Ca commence mal avec le "B Sides" de PJ Harvey où je n'ai trouvé aucun extrait, encore moins sur le site off.

Tori Amos, The Beekeeper- 2005: Parasol

Emilie Simon, Végétal - 2006: Rose Hybride de Thé

Miss Kittin, I com - 2003: Requiem for a hit

Gonzales, Presidential Suite - 2003: Headstone Park

Air, Pocket Symphony - 2007: Mer du Japon

Timbaland, Shock Value - 2007: Bombay

Sigur Tos, Takk - 2005: Svo Hjlott

Quant aux nouveaux opus de Tori Amos et de Feist, pas d'extraits mais en exclu

Bjork, Voltà - 2007: Earth Intruders

Name

Link to post
Share on other sites
Guest Nameless
Définition de la bonne musique ?

Une bonne gueule, des fringues qui clignotent bien et un truc qui déménage! :smile:

Je crois que c'était Björk qui s'était lancé le défi d'écrire la plus belle chanson du monde pour les 50 prochaines années...

Mais bon mieux vaut éviter d'écouter les anneries de BJ.

Name

Link to post
Share on other sites
Guest Chrysler Rose
Une bonne gueule, des fringues qui clignotent bien et un truc qui déménage! Je crois que c'était Björk qui s'était lancé le défi d'écrire la plus belle chanson du monde pour les 50 prochaines années... Mais bon mieux vaut éviter d'écouter les anneries de BJ.
Voilà une définition claire et nette de la bonne musique. :smile: On sait mieux si on est dans le camp des branchés ou des ringards.

Allez, dix "bonnes musiques" cosmopolites du temps jadis (LP) :

Pescado Rabioso "Artaud" (Argentine, 1973)

Kim Jung Mi "KJM" (Corée, 1973)

Os Mutantes "A divina comedia..." (Brésil, 1970)

Johan Asherton "God's clown" (France, 1988)

Kamijo "Martha" (Japon, 1971)

Vainica Doble "Contracorriente" (Espagne, 1976)

Guru Guru "UFO" (Allemagne, 1970)

CA Quintet "Trip thru hell" (USA, 1968)

Churchills "Churchills" (Israël, 1968)

World of Oz "World of Oz" (UK, 1968)

Edited by Chrysler Rose
Link to post
Share on other sites
occitania
Z'êtes payé par les Inrocks pour vendre leur came ou quoi ? :blink:

Pas forcément... mais il vaut mieux s'éduquer avec les inrock's, lenoir, le nme, le mouv', mtv2... qu'avec la soupe servie sur certaines radios et sur le chaines hertziennes...

Link to post
Share on other sites

Euuuuh, dites-moi si je suis vieux: 28 ans?

Je dis ça parce que j'ai jamais entendu parler de vos musiques là! Sauf Indochine et les Beattles biensûr.

Ca existe plus la musique jouée par des musiciens? :blink:

Link to post
Share on other sites
Guest Nameless

[single] Björk- Earth Intruders (Atlantic, 2007)

Le voici enfin. Après quelques "leaks" sur Internet, ou des versions démos mal combinées I tunes a lancé le nouveau single de Mademoiselle Björk aujourd'hui. Premier single du nouvel album Volta à paraître le mois prochain, qui s'annonce comme "beaucoup plus pop, joyeux" avec des collaborateurs aussi différents les uns que les autres.

Ce single a lui seul rassemble Toumani Diabaté -joueur de Kora, une harpe malienne faite avec une demi-courge, les congolais Konono n°1 avec des pianos "électriques", et la patte de Timbaland (hon ?) pour les beats. Je laisse aux autres la comparaison avec le "Maneater" de Nelly Furtado, mais je ne vois pas la patte du sieur Timbaland, du moins dans la version album livrée par Itunes. Peut être une radio mix aura bénéficié de beats plus "hip hop" comme le qualifiait le même Tim'.

En bref, un peu décu de ce nouveau simple. Je m'attendais à quelque chose de plus puissant, mais même avec l'aide de Timbaland, cette chanson dédiée aux victimes du tsunami de décembre 2004 -Bjork avait fait le périple en janvier 2006 pour voir les avancées des réparations avec l'UNICEF et avait sorti un disque de remixes de charité "Army of Mexes"- je ne sais pas, je reste un peu sur ma faim. Chanson violente au demeurant ("Here is turmoil, carnage, metallic carnage, feel the speed"), j'attends de voir ce que donnera l'ensemble de l'album prévu pour le 7 mai 2007. En attendant, je me régalerai du clip réalisé par Michel Ocelot, papa de Kirikou!

Name

Earthintruderscover.jpg

Link to post
Share on other sites
occitania
Euuuuh, dites-moi si je suis vieux: 28 ans?

Je dis ça parce que j'ai jamais entendu parler de vos musiques là! Sauf Indochine et les Beattles biensûr.

Ca existe plus la musique jouée par des musiciens? :blink:

Bien sur que non... j'en ai 36 !!

Link to post
Share on other sites
Cyril

Un groupe sympa : Apocalyptica, groupe finlandais de metal créé en 1993. La particularité de ce groupe est d'être principalement composé de violoncelles.

Mon album préféré est le premier, "Plays Metallica by Four cellos" : huit reprises de morceaux de Metallica modifiés pour et joués par quatre violoncelles.

En live, cela donne :

One (Metallica)

Inquisition Symphony (tiré de l'album Schizophrenia de Sepultura)

Link to post
Share on other sites
Guest Nameless

Allez, un p'tit autre pour la route avant d'aller au lit...

Camille- Live au Trianon (EMI, 2006)

On continue dans la lignée "trucs bizarres". Le rendu live du "fil" est beaucoup mieux que son jumeau enregistré en studio. Et pour cause: dans ce live (qui s'apelle Live...), la belle Camille se lâche avec ses musicos. L'entrée sur scène s'effectue en douceur aux sons de "Senza" (les paroles se limitent à des tang, tang, tang, tang, une belle décomposition de voix au demeurant) qu'elle aurait pu interpréter en live plutôt que de la sampler.

C'est à partir de "Janine 1" que la rigolade commence avec MaJiker laissant deci-dela des "salopes", Camille a du répondant: "la ******, elle a soif". Le deuxième moment drôle du disque est l'impro sur "Vous" (Est-il bien nécessaire de me dire Vous plutôt que Tu si c'est pour par derrière me botter le cul ?) avec un petit clin d'oeil médiéval.

"Baby Carni Bird" est sans doute une des chansons les plus physiques de l'album. Petite référence à Nice, mon fief et belle rythmique vocale. Suivie avec "Pour que l'amour me quitte", bel enchaînement grave. Camille se reprend avec les "Janine 2 et 3" qui se terminent en délire, passe un savon aux Ex et à Paris sa ville natale. La fin de l'album s'annonce avec des chansons plus douces comme "Pâle Septembre" (dédiée au 11/9: Mais qui est cet homme qui tombe de la tour ? Mais qui est cet homme qui tombe des cieux ?), "Quand je marche", "Elle s'en va" (écrite par son père), "Mon petit vieux" (comme quoi il n'y a pas d'âge pour aimer), et s'achève en beauté avec "Ta Douleur", en toute logique. C'est un live qui cogne vraiment, je ne m'attendais pas à un tel résultat compte tenu que l'album studio est un peu mou par moments.

A la fin, le fil est coupé, les notes de "Senza" concluent le concert.

Seul Hic: dispositif anticopie.

1. Senza

2. La jeune fille aux cheveux blancs

3. Assise

4. Janine 1

5. Le sac des filles

6. Vous

7. Baby Carni Bird

8. Pour que l'amour me quitte

9. Janine 2

10. Au Port

11. Les ex

12. Janine 3

13. Paris

14. 1, 2, 3

15. Rue de Ménimontant

16. Pâle Septembre

17. Quand je marche

18. Mon petit vieux

19. Elle s'en va

20. Ta Douleur

21. Senza

B000E1KKLE.08._SCLZZZZZZZ_AA240_.jpg

Link to post
Share on other sites
Guest Nameless

Peaches - Impeach my bush (XL, 2006)

Attention les oreilles, ça c'est du lourd.

Peaches, la pêche, de son vrai nom Merill Nisker est une punkette torontoise expatriée à Berlin avec son pote Gonzales (et Feist aussi qui a émigré à Paris) pour faire de l'électro-rock self-produced.

Après deux albums provocateurs "Teaches of Peaches" (2002), et "Fatherfucker" (2003), la pêche revient avec "Impeach my bush" ("Empêchez mon buisson" ou encore "Empechez Bush"). Toujours centrée sur le sexe bien cru, Peaches aime le rock mais ce qu'elle aime par-dessus tout c'est les beats.

Un album beaucoup moins minimaliste que les deux précédents, avec la participation de Josh Home (Queen of the Stone Age); Samantha Mahoney (batteuse de Courtney Love), Feist, ou encore Joan Jett sur "You Love It". Enregistré à Los Angeles dans la pure tradition californienne (dans un studio privé dans une villa avec piscine chauffée), l'album est beaucoup plus abouti, et annonce rapidement la couleur avec "f*** or Kill": I'd rather f*** who I want than kill someone I'm told to (Je préfère baiser avec qui je veux plutôt que de tuer quelqu'un qu'on me désigne, pour ceux qui n'auraient pas compris). Vous aurez compris l'allusion à Georges Buisson.

La suite est une avalanche de rock'n roll ("Boys wanna be her"), Electro-chic ("Downtown", "Hanky Code") et de hip hop ("Tent in your pants", "Rock the Shocker"); 50 Cents et son torse imberbe ne font pas le poids face à l'entrejambe poilue de P.

Sur scène, la miss est aussi bestiale que sur ses disques. A voir mais surtout à écouter pour ceux qui n'ont pas froid aux yeux et qui ont un grand sens de l'humour.

Coups de coeur: f*** or Kill, Tent in your pants, Downtown, Rock the Shocker, You Love it.

Tracklist:

1. f*** Or Kill

2. Tent In Your Pants

3. Hit It Hard

4. Boys Wanna Be Her

5. Downtown

6. Two Guys (For Every Girl)

7. Rock The Shocker

8. You Love It

9. Slippery d***

10. Get It

11. Give Er

12. Do Ya

13. Stick It To The Pimp

(jap) 14. Hanky Code

(jap) 15. Damage

(jap) 16. Fan Etiquette

B000FMHBAA.01._SCLZZZZZZZ_V46943630_AA240_.jpg

Name

Link to post
Share on other sites
Guest Chrysler Rose

Fais-nous découvrir des trucs qui sortent de l'ordinaire, pas des trucs entendus 50 000 fois ! Indique-nous les "Freak Out!", "Trout Mask Replica", "Starsailor", "Marquee Moon" ou "Berlin" des années 2010.

Sois précurseur, sois moderne ! Etonne-nous !!! :rolleyes:

Link to post
Share on other sites
Guest Nameless
Sois précurseur, sois moderne ! Etonne-nous !!!

C'est vrai que Peaches, par exemple ca s'entend sur toutes les radios.

Mais apparemment Chrysler, toi tu flirtes avec les hautes sphères et nous, pauvres mortels, sommes en-dessous de la ceinture. Mais que ceux-tu, nous nous y sentons si bien !

Name

Edited by Nameless
Link to post
Share on other sites

Je vous invite à découvrir Within Temptation et son dernier opus "The Heart of Everything". A la rencontre du métal et d'un gothique plutôt grand public, ce groupe atypique vaut autant pour ses mélodies entêtantes et rythmées (Mother earth, stand my ground, The Howling) que pour ses balades servies par une chanteuse à la voie d'ange (Sharon Den Andel :rolleyes: ). Peu connu en France malgré le succés de son avant dernier album 'Mother Earth", leur dernière production devrait séduire aussi bien les fan d'Evanescence ou de Nightwish que les amateurs de métal.

wt-sharon.jpg

Link to post
Share on other sites
Guest Nameless

Mr. Bungle - California (Warner Bros, 1999)

Un petit chef d'oeuvre, né du cerveau fécond de Mike Patton (Fantômas et ex-Faith No More, groupe hardcore).

Ce disque a la capacité de jongler dntre divers styles dans une et même chanson: on nous propose de visiter un pays ou les beach-boys peuvent cotoyer une musique aux influences balkaniques, où un crooner de music-hall peut se transformer en hurleur de metal, où guitare et basse électriques vibrent à l'unisson avec violons et violoncelles. En même temps qu'une ouverture à divers courants musicaux, Mr Bungle parvient à s'ouvrir à un public plus large sans pour autant faire un effort dans ce sens.

C'est expérimental, et parfois radio-friendly: je me demande comment Warner a voulu les produire. La voix de Mike P. y est pour quelque chose, oscillant entre l'aigu et le grave, en imitant plusieurs sons (genre de la guitare, du yukulele...). Un album joyeux et travaillé minutieusement, histoire de rigoler et de se faire plaiz'.

Petite nostalgie puisque ce CD me rappelle... la Californie.

B00000JG41.01._SCLZZZZZZZ_V46446484_SS500_.jpg

1. Sweet Charity

2. None of Them Knew They Were Robots

3. Retrovertigo

4. Air-Conditioned Nightmare

5. Ars Moriendi

6. Pink Cigarette

7. Golem II: The Bionic Vapour Boy

8. Holy Filament

9. Vanity Fair

10. Goodbye Sober Day

Name

Link to post
Share on other sites
Guest Chrysler Rose
Mr. Bungle - California (Warner Bros, 1999)...
Tu vois quand tu veux... M'as l'air intéressant ça, comme Within Temptation.

On pourrait peut-être faire des échanges au lieu de participer à la survie de l'espèce scélérate Multinationale du Disque (voir à ce propos les posts de Strangler et Honeybus dans le topic http://www.stade.fr/forum/showthread.php?t=26621&page=2).

J'ai une coquette liste, pas post-moderne, branchouille machin, mais pas mal fournie en musique de jeunes. Anyone ?

Link to post
Share on other sites
Guest Nameless
On pourrait peut-être faire des échanges

Désolé mec, mes disques c'est comme mes livres, mes stylos et mes calbuts: je ne les prête pas :rolleyes:

Name

Link to post
Share on other sites
Guest Chrysler Rose
On pourrait peut-être faire des échanges
Désolé mec, mes disques c'est comme mes livres, mes stylos et mes calbuts: je ne les prête pas
Je parlais bien sûr d'échange de copies. :rolleyes:

Mais si tu préfères te pignoler tout seul, pas de problème : bonne bourre... mec !

Link to post
Share on other sites
Guest Sud Barrett
Fais-nous découvrir des trucs qui sortent de l'ordinaire, pas des trucs entendus 50 000 fois ! Indique-nous les "Freak Out!", "Trout Mask Replica", "Starsailor", "Marquee Moon" ou "Berlin" des années 2010.

Sois précurseur, sois moderne ! Etonne-nous !!! :rolleyes:

ADDN To X

Un groupe d'Electro Punk nauséeaux fait de la musique en se roulant sur des claviers Bontempi imbibés de bière tiède. Quand le disque joue, des fantomes de TO5 déguisés en Link Wray hantent ta chambre et t'aspirent la moelle en hurlant "Blue moon of Kentucky". Accessoirement le meilleur groupe séparé du monde.

Conseillé:

B00000IAG8.01.LZZZZZZZ.jpg

Link to post
Share on other sites
Guest Nameless
Je parlais bien sûr d'échange de copies.

Moi aussi... Mais ca va être dur: tu es sur Paris, moi sur Cannes

Si tu calcules le trajet, ca fait cher l'échange lol

Name

Link to post
Share on other sites
Guest Nameless

The Chicks on Speed - 99 Cents (COS, 2003)

Une américaine, une berlinoise et une australienne: voilà les chicks on speed ("les filles en chaleur ?"). Rencontrées dans une fac de Berlin, les trois filles sont adeptes de "l'art par cher" et collaborent avec plusieurs fashions designers comme Alexander McQueen, ou Karl Lagerfeld (Chanel). Elles cousent elles memes leurs sacs, les vendent (cf. site officiel), leurs costumes de scène et forcément, s'autoproduisent dans la capitale berlinoise. Cela donne de la pop électro arty mais pas trop, un peu punk parfois.

Berlin attire vraiment ce genre de phénomène: c'est le centre du monde. Dans cet opus (le meilleur à mon goût, les autres sont moins aboutis et franchement cabotins), le pouvoir d'achat et la hausse des prix sont les thèmes récurrents.Mondialisation et compagnie aussi. Tout ça sur des bons beats de batterie ("Shooting from the Hip"), de la bonne dance ("Wordyrappinghood") d'antan et du punk bien hardcore ("Flame On"), ou du hip-hop ("Coventry", "Sell Out"). Album bien polyvalent et très commercial au premier abord, qui explore plusieurs styles. Dommage que la suite ait été décevante. Mention spéciale à "We don't play guitars" avec Peaches.

B000654Z46.01._SCLZZZZZZZ_V45311861_AA240_.jpg

1. Shooting from the Hip

2. We Don't Play Guitars

3. Wordy Rappinghood

4. Coventry

5. 99 Cents

6. Sell-Out

7. Culture Vulture

8. Universal Pussyy

9. Love Life

10. Shick Shaving

11. Fashion Rules!

(ghost) Flame On

Name

Link to post
Share on other sites
heolbreizh
Z'êtes payé par les Inrocks pour vendre leur came ou quoi ? :lol:

:smile: Je me faisais la même réflexion à la lecture des post, aussi pseudo-élitiste-prétentieux-branchouille- mal écrit :original: que Télérama, Cahiers du Cinéma et les Inrocks. Je retourne à mon Gala des ringuards, ça vaut mieux pour moi

Link to post
Share on other sites
Guest Nameless
aussi pseudo-élitiste-prétentieux-branchouille- mal écrit

Ce topic n'est ni "élitiste", "prétentieux" ou ce que vous voudrez. Ce post a été crée en épinglé pour nous faire part de votre avis sur les musiques que vous écoutez actuellement, ou que vous avez écoutés.

Ce topic est logé à la même enseigne que "critique de livres" et "critiques de films". Je suis le premier à revendiquer qu'on peut juger un disque, un film ou un livre de façon scribouillarde parce que nous ne sommes pas des critiques pro et personne d'entre nous ne le sera; il y a simplement des avis plus fins et d'autres moins. Le but du jeu, c'est d'y participer et de nous faire découvrir des choses que des personnes comme vous et moi ne connaissiez pas; il y a autre chose que Fnac, I Tunes, les Inrocks ou Télérama.

Ce topic a été crée que récemment, et il n'y pratiquement que moi qui poste. J'essaie de faire grandir "mon bébé" à bout de bras pour le rendre intéressant et pour que les 4umers y participent (même les guests), je n'ai pas fait ce topic pour avoir des remarques de ce genre. Aussi, je ne m'amuse pas à recopier des critiques précédentes, histoire de faire gonfler mon taux de messages, ce qui n'est pas le cas de certains qui ne se contentent que de faire du copier/coller sans une réelle implication derrière.

Maintenant, si toi breizh et Chrysler vous trouvez ce post "prétentieux", alors effectivement, retournez au gala des ringards, qui eux méritent le paradis (sic).

Name

Edited by Nameless
Link to post
Share on other sites
heolbreizh

Oups, j'y suis allée sans doute un peu fort, là ! Calme toi nameless, c'est de l'humour.

N'empêche que lorsque je lis des phrases du style "comme son nom l'indique l'album est agencé selon la thématique florale", ça me fait mourir de rire. Mais c'est sans doute parce que seule l'esthétique béotienne du phrasé musical d'Emile et Image m'interpelle (c'est bon, je suis au niveau ?).

Link to post
Share on other sites
Maxence

Allons, allons, on va se fâcher pour si peu...

Je ne suis pas un fan de musique, mais je trouve utile qu'il y ait ce genre de topic sur le forum. Après nameless l'a créé, donc il est normal qu'il l'anime avec sa personnalité.

Par contre, connaissant un peu cette chère heolbreizh, je peux affirmer sans me tromper qu'elle aime bien être taquine (mdr) et que ce n'est pas méchant.

Link to post
Share on other sites
Guest Nameless
Allons, allons, on va se fâcher pour si peu...

Je ne suis pas un fan de musique, mais je trouve utile qu'il y ait ce genre de topic sur le forum. Après nameless l'a créé, donc il est normal qu'il l'anime avec sa personnalité.

Par contre, connaissant un peu cette chère heolbreizh, je peux affirmer sans me tromper qu'elle aime bien être taquine (mdr) et que ce n'est pas méchant.

Ben j'ai trouvé quand même la remarque blessante, mais bon si c'est de l'humour -passe.

Je l'ai vue à Paris et pour avoir tchatché avec elle, ca c'est bien passé donc je veux bien la pardonner :original:

Bien à vous,

Name

Edited by Nameless
Link to post
Share on other sites
heolbreizh
Par contre, connaissant un peu cette chère heolbreizh, je peux affirmer sans me tromper qu'elle aime bien être taquine (mdr) et que ce n'est pas méchant.
:smile::lol:
Je l'ai vue à Paris et pour avoir tchatché avec elle, ca c'est bien passé donc je veux bien la pardonner :original:

Merci bien Monseigneur !

Link to post
Share on other sites
Guest Nameless

Pardon pour cette coupure un peu lente, y'a pas que le rugby ni la musique, il y a aussi les règlements de compte.

Adonc ! Je reprends le flambeau pour un autre cédé ...

Feist- Open Season (Arts and Crafts, 2006)

Encore une meuf, une ! Bah, c'est pas de ma faute si les gars pondent de la daube lol. Ce disque est une compile de remixes et de collaborations en tout genre (Jane Birkin, ou Gonzales par exemple).

L'album de remixes est apparu en 1971 et consiste à compiler des nouvelles versions ou des version ré-enregistrées de chansons récentes ou anciennes. Le concept d'"album remixe" s'est popularisé dans les 80s avec les Pet Shop Boys, Madonna ou Paula Abdul et est devenu courant dans la carrière d'un artiste dans les années 90 (Daft Punk, Mariah Carey, J-Lo, Bjork ...). La plupart des remixes étant publiés sur les singles et que ceux-ci ont une durée de vie beaucoup plus courte qu'un album studio, ce type de compile permet de sélectionner les meilleurs remixes. Pafois c'est intéressant, parfois ca ne fait figure que de valeur ajoutée à la carrière d'un artiste.

Feist, Leslie s'est plutôt bien débrouillée puisque son album remixe à elle contient les meilleures chansons remixées par des producteurs plus ou moins connus: The Postal Service, VV, K-Os et donne du sang neuf aux compositions folks de l'album Let it Die, premier de la lignée Feist. Outre les remixes, excellent les uns que les autres (versions acoustique, hip-hop, rap, version arabisante de When I was a young girl), l'album contient une version Live acoustique de Inside and Out à la BBC et Gonzales pose sa voix sur Lovertits (reprise de leur copine Peaches), et Jane Birkin se joint à la fête avec The Simple Story. Un véritable coup de coeur.

Voilà, j'espère ne pas avoir fait dans le prétentieux ni le mal-écrit, ça pourrait en choquer quelques-uns. :original:

Openseasonfeist.jpg

Tracklist US (je ne possède que celle-là):

"One Evening" (Gonzales Solo Piano)

"Inside + Out" (Apostle of Hustle Unmix Live at the BBC)

"Mushaboom" (Mocky Mix)

"Gatekeeper" (One Room One Hour Mix)

"Lonely Lonely" (Frisbee'd Mix)

"Mushaboom" (k-os Mix)

"Snow Lion" (With Readmade FC)

"Tout Doucement"

"The Simple Story" (With Jane Birkin)

"Lovertits" (With Gonzales)

"Mushaboom" (Postal Service Mix)

"Gatekeeper" (Do Right Mix)

"One Evening" (VV Mix)

"When I Was a Young Girl" (VV Mix)

"Mushaboom" (VV Mix)

Name

Link to post
Share on other sites
Guest Nameless

Gonzales- Presidential Suite (XL, 2002)

Je change de registre cette fois-ci, puisqu'on va se tourner vers les mâles, les vrais.

Gonzales, de son vrai nom Jason Beck (aucun lien de parenté avec "l'autre" Beck) est lui aussi un canadien expatrié à Paris avec ses amantes de studio Feist et Peaches (toujours elles !). Il collabore aussi avec Mocky, canadien du Saskatchewan :original: (pause bêtise: Ah ! Le Saskatchewan ... ).

Après quelques collabos électros et la fondation d'un groupe qui n'est pas allé bien loin, direction Berlin pour ce chanteur qui s'est fait remarqué par cet album aux sonorités hip-hop/électro. Les torses imberbes de 50 Cent, Jay-Z and Co. ne font pas le poids avec ce blanc-bec qui enchaîne l'impro hip hop, digne d'une Anais et son Rap Collectif. Presidential Suite a permis de faire connaître mister Gonzo mais aussi les copains de toujours, précités. Ainsi, on trouve un duo avec Feist et un autre avec Peaches.

Outre ce talent de crooner (il a pour ma part, une des plus belles voix masculines à notre époque), c'est un excellent pianiste avec Headstone Park, sorte de hip-hop à la Eminem en moins vulgaire et plus poétique.

Presidential Suite, c'est aussi beaucoup d'autodérision sur de l'électro cheap et humoristique, avec un style cabaret. Une petite perle, qui s'ajoute au projet Solo Piano (sorti l'an dernier).

20459.jpg

Tracklist :

01/ So-called Party Over There

02/ Shameless Eyes

03/ Scheme and Variations

04/ You Snooze You Lose

05/ 1000 Faces

06/ Political Platform Shoes

07/ Take Me to Broadway

08/ The Joy of Thinking

09/ Decisions

10/ Chilly in F Major

11/ Starlight

12/ Bottom of the Pops

13/ Salieri Serenade

14/ Headstone Park

15/ Melodika

Link to post
Share on other sites
Guest Nameless

Neil Young- Harvest (Reprise Records, 1972)

C'est à 26 ans que Neil Young et sa voix de jouvenceau produit "Harvest" qui sera une des meilleures productions de la scène folk(ou country-rock selon certains). Accompagné de sa guitare et de son band Stay Gators, cet album parle de rédemption par l'amour et la tendresse. Ca peut paraître un peu tapette mais les hommes aussi ont droit à leurs états d'âme.

C'est aussi un album-hommage à plusieurs femmes, dont la sienne avec qui il a eu un fils handicapé, ou encore le racisme avec Alabama qui inspirera le groupe Lynyrd Skynyrd en réaction à ce titre Sweet Home Alabama et à Lars Von Trier de choisir cet état pour planter le camp de Manderlay, un film sur l'esclavage (je crois en avoir parlé dans Critique de films).

Grand coup de coeur: le titre Heart of Gold. Nombreux artistes sombrent dans la déchéance avec l'alcool, la drogue, le sexe à outrance et à plusieurs, le vieillissement et décès prématurés. Cette chanson résume à elle seule ces revers de la médaille et l'échappatoire par la recherche spirituelle d'un "coeur d'or", peut-être une femme ? Sans doute. Ce n'est pas pour rien que, bien des années plus tard, le titre sera repris en version hard-rock par une certaine Tori Amos...

1. Out on the Weekend

2. Harvest

3. A Man Needs a Maid

4. Heart of Gold

5. Are You Ready for the Country ?

6. Old Man

7. There's a World

8. Alabama

9. The Needle and the Damage Done

10. Words (Between the Lines of Age)

NeilYoungHarvestalbumcover.jpg

Name

Link to post
Share on other sites
Guest Nameless

The Cure- Pornography (Fiction, 1982 réédité en 2005)

Non, ne vous méprenez pas en lisant le titre, rien de bien jovial ni trivial dans ce disque. Bien au contraire.

C'est en effet l'album le plus noir des Cure, d'ailleurs l'album s'ouvre avec Ce n'est pas un problème si on doit tous mourrir (A Thousand Years). C'est donc un album triste et sombre tant au niveau des paroles qu'au niveau de la mélodie (batterie lourde, accords de guitares chaotiques, contrebasse angoissante dans Cold).

Atmosphère apocalyptique, c'est un album qui montre la déchéance (décidément) de l'être humain. Non pas que je sois désespéré mais au moins, ca change des "le ciel est bleu les oiseaux chantent" et ca vient des trippes. Les gothiques qui ne jurent que par ce disque et par ce groupe en général n'ont pas compris grand-chose, Robert Smith s'amusant de cette étiquette "gothique" puisqu'il s'en défend.

Difficile d'accès donc, la tournée qui a suivi la sortie de l'album a aussi été très éprouvante (dans le même style, très noir quoi).

Un album à l'image d'une époque qui ne devait par forcément être très joyeuse...

Tracklist:

1. One Hundred Years

2. A Short Term Effect

3. The Hanging Garden

4. Siamese Twins

5. The Figurehead

6. A Strange Day

7. Cold

8. Pornography

The_Cure_-_Pornography.jpg

Name

Link to post
Share on other sites
Guest Nameless

Je termine pour la matinée ou la journée avec ça :

Björk- Homogenic (Atlantic, 1997)

et ca va être rapide:

C'est noir, expérimental, et dénonce toutes les vanités de ce monde.

617px-Bjork_-_Homogenic_album_cover.jpg

Tracklist:

1. Hunter

2. Joga

3. Unravel

4. Bachelorette

5. All Neon Like

6. 5 Years

7. Immature

8. Alarm Call

9. Plùto

10. All is full of Love

(jap) 11. Sod Off

(jap) 12. Scary

(jap) 13. So Broken

(jap) 14. Nature is ancient

Name

Link to post
Share on other sites
Cyril

C'est dommage de ne pas mettre d'extrait musicaux en ligne.... :smile:

Link to post
Share on other sites
Guest Nameless

NOUVEAUTE DANS LE TOPIC :

Outre les reviews de CD, vous pouvez ajouter les reviews de concerts, de méga-shows à Bercy-Stade de France-Madison Square Garden ou encore le petit récital de la chorale de Gratteloup les Aigrelettes.

Ajoutez photos, commentaires (cela va sans dire) et tracklist.

Merci pour votre participature,

Name

Link to post
Share on other sites
  • 2 weeks later...
Cyril

Tchao Unpoe, activiste rappeur Hip Hop toulousain. Le double album est en téléchargement libre (Cela fait partie de sa démarche artistique)

http://www.tchadunpoe.net1.free.fr/

les textes sont forts, il chante en français, espagnol et anglais.

Pour l'anecdote : plusieurs profs de lettres font étudier ses textes à leurs élèves.

Link to post
Share on other sites
Guest Nameless
plusieurs profs de lettres font étudier ses textes à leurs élèves

Un peu comme ceux de Peaches à l'Université de Toronto :original:

Name

Link to post
Share on other sites
Cyril
plusieurs profs de lettres font étudier ses textes à leurs élèves

Un peu comme ceux de Peaches à l'Université de Toronto :original:

Name

Je ne connais pas.

Link to post
Share on other sites
Guest Nameless
Je ne connais pas.

Ben les critiques ca sert à ca aussi.

Sinon y'a le website www.peachesrocks.com ou Wikipedia :original:

Name

Link to post
Share on other sites
Guest Nameless

Björk - Volta (Atlantic, 2007)

Je l'attendais avec beaucoup d'impatience ben j'ai été vite refroidi !

Bon, c'est le première écoute, peut être je dirai autre chose dans quelques jours mais pour l'instant j'ai été assez décu de ce que B. a pu produire en 3 ans (l'album d'avant Medùlla de 2004, sans aucun instrument à part la voix). Les collaborations étaient fort alléchantes (Timabaland, pour ne citer que lui, le fidèle Mark Bell, Chris Corsano, Min Xiao Fen, les africains Toumani Diabaté et Konono n°1 et un ensemble de cuivres islandais), mais tout ceci m'a laissé un arrière goût un peu fade.

L'entrée en jeu se fait avec le premier signle Earth Intruders, diatribe contre la guerre et les miséreux (du jamais vu chez Bjork). Efficace, pas mal peut être le seul morceau "bien" d'un album qui "devait plaire à tout le monde" selon le porte parole (Derek Birkett) de One Little Indian Records, le label de Bjork. Viennent Wanderlust avec un beat sympa et l'accompagnement de cuivres, le trop long Dull Flame of Desire chanté en duo avec Antony Hegarty (qui à ma grande surprise n'a pas une voix de tarlouze) avec une batterie sympa à la fin du morceau, et l'enchainement sur Innocence made in Timbaland, mais qui n'à rien à voir avec Justin et Nelly Furtado. Pour l'instant ca peut aller. Puis, que se passe-t-il ?

La trilogie aussi aquatique que soporifique est introduite par I see who you are sur fond de kora jouée par Toumani Diabaté, puis Vertebrae by Vertebrae; première nouvelle, Bjork se sample dans ce titre (en prenant les extraits de cuivres qu'elle a utilisé pour la BO du film Drawing Restraint 9 de son compagnon Matthew Barney) - on est aussi bien servi que par soi-même. Et comme chez Bjork il y a toujours un titre qui ne sert à rien, cet interlude se termine par Pneumonia. Hope relève un peu de cette apathie avec un tam-tam et une kora utilisée fort à propos mais pas toujours bien maîtrisée, 3è et dernière production Timbaland pour un résultat final très moyen avec des paroles sur le terrorisme.

La fin du disque atteint son sommet avec Declare Independance; là on retrouve la Bjork bien barrée, style Plùto sur l'album Homogenic (1997), sauf que le titre est moins bien réussi que son prédécesseur.

My Juvenile termine en douceur le disque, une chanson au clavecin avec Antony, dédiée à sa fille Isadora et à son fils Sindri.

Rendez-vous le 23 Aout à Nîmes.

PS: Mention spéciale pour la pochette, où nous avons droit à une Bjork dans un oeuf de Pâques :original: ou une bouteille d'Orangina.

Edit: Coups de Coeur : Earth Intruders, Wanderlust, The Dull Flame of Desire, Innocence, Declare Independance.

41yHrDTWk1L._SS500_.jpg

1. Earth Intruders

2. Wanderlust

3. The Dull Flame of Desire

4. Innocence

5. I see who you are

6. Vertebrae by Vertebrae

7. Pneumonia

8. Hope

9. Declare Independance

10. My Juvenile

(jap)11. I see who you are (Remix)

(jap)12. Innocence (Remix)

Name

Edited by Nameless
Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...