Jump to content
Sign in to follow this  
amateur

Morts Au Foot, Le Fil De La Saison

Recommended Posts

amateur

Une rixe entre supporters a coûté la vie à une personne dimanche sur une aire d'autoroute située près d'Arezzo en Toscane, a annoncé la police routière italienne. La victime, un supporter de la Lazio Rome, aurait été tuée par balles lors d'affrontements entre tifosi de la Lazio et de la Juventus Turin. Les deux clubs se déplacent respectivement sur la pelouse de l'Inter Milan et à Parme dimanche (15h00).

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest perrot
Une rixe entre supporters a coûté la vie à une personne dimanche sur une aire d'autoroute située près d'Arezzo en Toscane, a annoncé la police routière italienne. La victime, un supporter de la Lazio Rome, aurait été tuée par balles lors d'affrontements entre tifosi de la Lazio et de la Juventus Turin. Les deux clubs se déplacent respectivement sur la pelouse de l'Inter Milan et à Parme dimanche (15h00).

Foot - ITA - Inter Milan - Lazio Rome reporté

La rencontre Inter Milan - Lazio Rome, initialement prévue ce dimanche à 15h, a été reporté à une date ultérieure en raison du décès d'un supporter de la Lazio sur une aire d'autoroute dimanche. En signe de deuil, les sept autres matches de cette 12e journée de Serie A commenceront avec dix minutes de retard. Tous les joueurs et arbitres arboreront également un brassard noir.

La victime, Gabriele Sandri, était âgé d'une vingtaine d'année. Il été tué dimanche matin par balles lors d'une rixe entre tifosi sur une aire d'autoroute située près d'Arezzo en Toscane. Selon plusieurs témoignages rapportés par la télévision d'information en continu SKY TG 24 et l'agence Ansa, un agent de la police routière serait intervenu lors d'une rixe et aurait fait usage fait de son arme.

Incidents à Bergame

«On me dit qu'il s'agit d'un épisode isolé et qu'un policier aurait tiré», a déclaré à l'Ansa le président de la Lazio, Claudio Lotito. «Selon ce que je sais, cinq jeunes étaient dans une voiture et il y a eu un affrontement avec d'autres. Un policier est accouru pour tenter d'apaiser la rixe et un coup de feu accidentel est parti».

Cette information a immédiatement provoqué la colère de tifosi à Bergame où se joue dans l'après-midi le match Atalanta-AC Milan. Des tifosi ont violemment pris à partie des membres des forces de l'ordre et deux policiers ont été blessés, selon l'Ansa. (Avec AFP)

Une seule chose à dire : vive le foot et la connerie humaine

Edited by perrot

Share this post


Link to post
Share on other sites
Mahatma

c'est quoi le but de ce topic? se réjouir des cons chez les footeux?.... :blink:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ramon Perez
Une rixe entre supporters a coûté la vie à une personne dimanche sur une aire d'autoroute située près d'Arezzo en Toscane, a annoncé la police routière italienne. La victime, un supporter de la Lazio Rome, aurait été tuée par balles lors d'affrontements entre tifosi de la Lazio et de la Juventus Turin. Les deux clubs se déplacent respectivement sur la pelouse de l'Inter Milan et à Parme dimanche (15h00).

Foot - ITA - Inter Milan - Lazio Rome reporté

La rencontre Inter Milan - Lazio Rome, initialement prévue ce dimanche à 15h, a été reporté à une date ultérieure en raison du décès d'un supporter de la Lazio sur une aire d'autoroute dimanche. En signe de deuil, les sept autres matches de cette 12e journée de Serie A commenceront avec dix minutes de retard. Tous les joueurs et arbitres arboreront également un brassard noir.

La victime, Gabriele Sandri, était âgé d'une vingtaine d'année. Il été tué dimanche matin par balles lors d'une rixe entre tifosi sur une aire d'autoroute située près d'Arezzo en Toscane. Selon plusieurs témoignages rapportés par la télévision d'information en continu SKY TG 24 et l'agence Ansa, un agent de la police routière serait intervenu lors d'une rixe et aurait fait usage fait de son arme.

Incidents à Bergame

«On me dit qu'il s'agit d'un épisode isolé et qu'un policier aurait tiré», a déclaré à l'Ansa le président de la Lazio, Claudio Lotito. «Selon ce que je sais, cinq jeunes étaient dans une voiture et il y a eu un affrontement avec d'autres. Un policier est accouru pour tenter d'apaiser la rixe et un coup de feu accidentel est parti».

Cette information a immédiatement provoqué la colère de tifosi à Bergame où se joue dans l'après-midi le match Atalanta-AC Milan. Des tifosi ont violemment pris à partie des membres des forces de l'ordre et deux policiers ont été blessés, selon l'Ansa. (Avec AFP)

Une seule chose à dire : vive le foot et la connerie humaine

Faire réagir les blaireaux peut etre......

La connerie elle est partout, que se soit au foot ou ailleur.

Edited by Ramon Perez

Share this post


Link to post
Share on other sites
Maxence

On peut quand même en débattre. C'est un peu facile de dire que la violence au foot, c'est pareil qu'ailleurs. Et au fait, c'est quoi "ailleurs"?

Maintenant, c'est vrai que le titre du topic peut énerver les passionés de foot. Mais ça n'empêche pas de parler de cette violence qui touche le football, plus que d'autres sports.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Seb31
On peut quand même en débattre. C'est un peu facile de dire que la violence au foot, c'est pareil qu'ailleurs. Et au fait, c'est quoi "ailleurs"?

Maintenant, c'est vrai que le titre du topic peut énerver les passionés de foot. Mais ça n'empêche pas de parler de cette violence qui touche le football, plus que d'autres sports.

surtout dans le foot italien....

y a pas un specialiste ULTRA dans le coin pour nous parler de la solidarité entrent ultras de tt le pays pour taper sur les filcs?

Share this post


Link to post
Share on other sites
heolbreizh

Tu conviendras Maxence que le titre du topic (au mieux) est d'un goût douteux

Share this post


Link to post
Share on other sites
cobra

si on n'accepte pas les supporters adverses ou bien que les supporters locaux ne rentrent pas leur tribune :rolleyes: va y avoir de belle ambiance autour des stades !!!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Tolosa

Bizarre cet amalgame "Morts au foot", à ma connaissance seul le defenseur de seville est mort cette année au foot.

le reste c'est juste des gens qui aiment se castagner la gueule... et parfois cela derape. C'est tragique mais je ne vois pas le rapport avec le foot (sport) ?

A noter sur canal + en ce moment, le film "Hooligan" qui demontre bien ce fait de société.

Share this post


Link to post
Share on other sites
etienne

C'était une bagarre comme une autre au départ dont on aurait jamais entendu parler mais malheuresement un coup de feu "accidentel" à décidé autre chose.

Le flic aurait donné un coup de feu en l'air, puis après en courant il aurait tiré accidentelement, puis pleine tête...soit c'est vraiment un gros manque de chance

Share this post


Link to post
Share on other sites
nico21

Encore un bel exemple: hier au soir avec Maroc vs France. Sifflets pendant la Marseillaise lorsque les français touchaient le ballon. J'ai vite zappé pour enfin voir Bourgoin gagner en hcup

Share this post


Link to post
Share on other sites
MatixI

Le foot un sport de trou du cul sans fesse!

toujours aussi pitoyable! :clover:

quelle classe de siffler les hymnes..et je pense que ceux qui ont sifflé la marseillaise étaient les premiers à fêter le titre de 98....

Share this post


Link to post
Share on other sites
amateur
Tu conviendras Maxence que le titre du topic (au mieux) est d'un goût douteux

Le titre du topic est : Morts au foot et non Mort au foot.

Pour de plus amples informations : http://www.bescherelle.com/ :clover:

Share this post


Link to post
Share on other sites
amateur

Premier qualifié de la finale de la Master Cup : Ferrer qui a battu Roddick.

Dans quelques minutes, Federer-Nadal :clover:

Share this post


Link to post
Share on other sites
nico21
Premier qualifié de la finale de la Master Cup : Ferrer qui a battu Roddick.

Dans quelques minutes, Federer-Nadal :clover:

Et ils jouent dans quelle équipe les deux gars ?????? :smile:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest bleu des vosges
Premier qualifié de la finale de la Master Cup : Ferrer qui a battu Roddick.

Dans quelques minutes, Federer-Nadal :clover:

Et ils jouent dans quelle équipe les deux gars ?????? :smile:

Federer je ne sais pas, mais l'oncle de Nadal jouait au Barça non? En tout cas il était international espagnol. :whist:

Share this post


Link to post
Share on other sites
nico21
Premier qualifié de la finale de la Master Cup : Ferrer qui a battu Roddick.

Dans quelques minutes, Federer-Nadal :clover:

Et ils jouent dans quelle équipe les deux gars ?????? :whist:

Federer je ne sais pas, mais l'oncle de Nadal jouait au Barça non? En tout cas il était international espagnol. :lol:

OK OK :smile:

Share this post


Link to post
Share on other sites
matbey
Tu conviendras Maxence que le titre du topic (au mieux) est d'un goût douteux

Le titre du topic est : Morts au foot et non Mort au foot.

Pour de plus amples informations : http://www.bescherelle.com/ :clover:

Ca ne change en rien le goût douteux de ton titre, surtout quand il est suivi par Le fil de la saison, comme pour n'importe quelle compétition!

Il n'empêche que le football est malade de la violence, même si elle peut toucher n'importe quel sport à divers degrès et que le phénomène déapsse le cadre unique du football.

Au lieu de montrer du doigt le football italien, il faudrait peut-être songer à l'aider, car la suite des évènements pourra faire tache d'huile dans le reste de l'europe voire même du monde.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest perrot
Bizarre cet amalgame "Morts au foot", à ma connaissance seul le defenseur de seville est mort cette année au foot.

le reste c'est juste des gens qui aiment se castagner la gueule... et parfois cela derape. C'est tragique mais je ne vois pas le rapport avec le foot (sport) ?

A noter sur canal + en ce moment, le film "Hooligan" qui demontre bien ce fait de société.

ah, un amalgame ? "la suite des évènements pourra faire tache d'huile dans le reste de l'europe voire même du monde". :smile:

en Afrique, ils jouaient à la pelote basque ?

Au Heysel, ils s'amusaient à jouer au rugby ?

Les groupes de facho et les cars de CRS autour des stades de foot on les rêve aussi ?

les incidents du PSG ne sont bien entendu que des illusions d'optique comme aussi les lacrymo que j'ai du supporter à la mi-temps de TFC/Nantes d'il y a deux années à la mi-temps pour mon troisième et dernier match de foot dans un stade.

Et les grillages dans les tribunes des stades de foot, un mythe !

allez je remets mes lunettes :blink: et :whist::lol::drinks à tous les amateurs de ce merveilleux sport aux valeurs si nobles. :blink:

P.S : qui a dit ? «Si la victoire est laide, ce sera parfait» «S'il faut mettre des coups, on mettra des coups. Si cela signifie mettre quelques tacles et mécontenter quelques personnes, c'est ce que nous ferons» ... :clover:

Edited by perrot

Share this post


Link to post
Share on other sites
amateur
Tu conviendras Maxence que le titre du topic (au mieux) est d'un goût douteux

Le titre du topic est : Morts au foot et non Mort au foot.

Pour de plus amples informations : http://www.bescherelle.com/ :clover:

Ca ne change en rien le goût douteux de ton titre, surtout quand il est suivi par Le fil de la saison, comme pour n'importe quelle compétition!

Il n'empêche que le football est malade de la violence, même si elle peut toucher n'importe quel sport à divers degrès et que le phénomène déapsse le cadre unique du football.

Au lieu de montrer du doigt le football italien, il faudrait peut-être songer à l'aider, car la suite des évènements pourra faire tache d'huile dans le reste de l'europe voire même du monde.

Toutes mes confuses alors...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest perrot
Tu conviendras Maxence que le titre du topic (au mieux) est d'un goût douteux

Le titre du topic est : Morts au foot et non Mort au foot.

Pour de plus amples informations : http://www.bescherelle.com/ :smile:

Ca ne change en rien le goût douteux de ton titre, surtout quand il est suivi par Le fil de la saison, comme pour n'importe quelle compétition!

Il n'empêche que le football est malade de la violence, même si elle peut toucher n'importe quel sport à divers degrès et que le phénomène déapsse le cadre unique du football.

Au lieu de montrer du doigt le football italien, il faudrait peut-être songer à l'aider, car la suite des évènements pourra faire tache d'huile dans le reste de l'europe voire même du monde.

Toutes mes confuses alors...

confuses :

Asamoah, attaquant international allemand originaire du Ghana, victime d'insultes racistes en septembre lors d'un match de Coupe d'Allemagne contre l'équipe B de Rostock

Ll'attaquant international camerounais Eto'o (déjà la cible de ce genre de dérapages la saison passée en Espagne) visé par des cris racistes lorsqu'il a ouvert le score pour le FC Barcelone sur le terrain du Racing Santander.

En Pologne, des hooligans qui jetent des bananes et lancent des insultes racistes contre les joueurs brésiliens du club de première division polonaise, Pogon Szczecin, lors d'un match de Coupe de Pologne à Gdansk.

Et en octobre, la police serbe qui arrêtent 150 supporteurs pour propos appelant à la haine et l'intélorance nationaliste, raciale et religieuse, lors d'un match de seconde division serbe.

Un supporteur du Paris SG a été tué par balle et un autre grièvement blessé, dans le cadre d'une agression antisémite (la victime est suspectée d'appartenir au camp des agresseurs) en marge de PSG-Hapoël Tel-Aviv en Coupe de l'UEFA

De graves incidents à Nancy déclenchés par des hooligans néerlandais supportant Feyenoord,

Un jeune pompier volontaire aux doigts déchiquetés par un gros pétard jeté sur la pelouse de Nice-Marseille en Championnat de France.

En Grèce, presque chaque dimanche, les journaux télévisés qui rapportent des images de batailles rangées entre supporteurs, de lancers de fumigènes contre les policiers, de mise à sac d'aires d'autoroutes ou de ferries.

je continue le tableau ou certains vont enfin se poser la question de la relation entre le foot et la violence ?

Et si tout simplement, le foot d'aujourd'hui portait en lui les germes de cette violence à moins que ce soit la société qui ait transformé le foot en un champ de guerre moins consommateurs de chair humaine que les vrais guerres qu'on va faire ailleurs ?

allez je file :clover:

P.S : ah j'oublais ce soir y a parait il Ecosse-Italie et les écossais ont déclaré la guerre aux italiens. Bon match et n'oublions pas d'insulter les écossais

«S'il faut mettre des coups, on mettra des coups. Si cela signifie mettre quelques tacles et mécontenter quelques personnes, c'est ce que nous ferons» (source : www.lequipe.fr)

Edited by perrot

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest perrot
Une rixe entre supporters a coûté la vie à une personne dimanche sur une aire d'autoroute située près d'Arezzo en Toscane, a annoncé la police routière italienne. La victime, un supporter de la Lazio Rome, aurait été tuée par balles lors d'affrontements entre tifosi de la Lazio et de la Juventus Turin. Les deux clubs se déplacent respectivement sur la pelouse de l'Inter Milan et à Parme dimanche (15h00).

Foot - C3 - Affrontements à Prague et Madrid

Un supporter du Spartak Moscou a été blessé à la suite d'affrontements avec des stadiers lors du match opposant le club moscovite au Sparta Prague (Gr. E), jeudi lors de la 3e journée de la Coupe de l'UEFA, a rapporté la télévision publique tchèque. La police a été contrainte d'intervenir, armée de matraques, après que des supporters du Spartak Moscou s'en sont pris à des stadiers, selon la télévision tchèque. Les violences ont éclaté peu avant la fin de la première mi-temps de la rencontre, qui s'est soldée par un match nul (0-0). Avant le coup d'envoi, la police a dû intervenir dans le centre-ville de la capitale afin de séparer des groupes rivaux de supporteurs qui s'apprêtaient à se battre, a indiqué l'agence CTK.

Par ailleurs, onze personnes ont été légèrement blessées lors d'affrontements entre des fans d'Aberdeen (1re div. écossaise) et de l'Atletico Madrid, avant le match opposant les deux formations (Gr.:crying:, jeudi lors de la 3e journée de la Coupe de l'UEFA, ont indiqué les médias espagnols. La police est intervenue pour séparer les supporteurs des deux équipes, alors qu'ils étaient en train de se jeter des bouteilles et d'autres objets dans l'enceinte du stade Vicente Calderon, a rapporté la radio espagnole Cadena Ser.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest perrot
Une rixe entre supporters a coûté la vie à une personne dimanche sur une aire d'autoroute située près d'Arezzo en Toscane, a annoncé la police routière italienne. La victime, un supporter de la Lazio Rome, aurait été tuée par balles lors d'affrontements entre tifosi de la Lazio et de la Juventus Turin. Les deux clubs se déplacent respectivement sur la pelouse de l'Inter Milan et à Parme dimanche (15h00).

Foot - L1 - Affrontements à l'Abbé-Deschamps

Des affrontements entre forces de l'ordre et supporters parisiens ont eu lieu sur un parking tout proche du stade de l'Abbé-Deschamps, à Auxerre, à moins de deux heures du match entre l'AJA et le PSG, programmé dimanche à 20h55. Une centaine de supporters aux couleurs du Paris-SG s'étaient rassemblés pour ''accueillir'' le bus des joueurs de la capitale. Ils ont tenté de passer en force face à un barrage de CRS, qui les maintenait éloignés de la zone sensible. Des fumigènes ont été tirés avant l'utilisation de gaz lacrymogènes. Selon des informations recueillies sur place, il s'agirait d'individus dépourvus de billets, que la police devra encore contenir pendant la durée du match. Un policier a d'ailleurs été blessé par un jet de projectile et trois supporters parisiens ont été interpellés, deux pour ivresse, un pour avoir porté des coups sur un chien policier. Des véhicules ont été détériorés aux abords du stade mais le bus des Parisiens, protégé par la police, a pu arriver sans emcombre devant la tribune, vers 19h45. Des policiers ont encore dû faire barrage entre les joueurs parisiens et certains de leurs supporters au moment où ceux-ci lançaient quelques insultes. - Avec A. B. (à Auxerre)

Foot - ALL - Un policier gravement blessé

Un policier a été gravement blessé et deux autres plus légèrement par des supporters de Karlsruhe, qui jouait samedi à Bochum (2-2). L'intervention de la police avait été demandée par le service d'ordre du stade de Bochum, débordé par des supporters de Karlsruhe agressifs. Le policier le plus gravement atteint a été hospitalisé et souffre d'une fracture d'une vertèbre dorsale. Selon le communiqué de la police, les deux autres fonctionnaires ont reçu des coups sur la tête et le corps. Deux fans ont été interpellés et seront présentés devant la justice.

Edited by perrot

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest perrot
Une rixe entre supporters a coûté la vie à une personne dimanche sur une aire d'autoroute située près d'Arezzo en Toscane, a annoncé la police routière italienne. La victime, un supporter de la Lazio Rome, aurait été tuée par balles lors d'affrontements entre tifosi de la Lazio et de la Juventus Turin. Les deux clubs se déplacent respectivement sur la pelouse de l'Inter Milan et à Parme dimanche (15h00).

Victime d’insultes racistes pendant le match de Valenciennes à Metz (2-1), Abdeslam Ouaddou a décidé de porter plainte après avoir tenté de s’expliquer en tribunes. La LFP pourrait sanctionner durement le club lorrain.

par Florian Egly, le 17-02-2008

Le FC Metz pensait fêter sa première victoire de la saison à domicile, il se retrouve avec une sale affaire sur les bras. Description des faits. M. Ledentu vient de siffler la mi-temps samedi soir au Stade Saint-Symphorien lorsqu’Abdeslam Ouaddou, le capitaine de Valenciennes, grimpe en tribunes au lieu de rentrer directement aux vestiaires. Du rarement vu sur un terrain de football. L’explication, en revanche, n’est pas neuve. Excédé par des insultes racistes proférées à répétition par un spectateur messin, le Marocain, qui a la réputation de passer pour l’un des joueurs les plus gentils du championnat, n’en peut plus. Il sort de ses gonds, passe le cordon de sécurité, monte dans les gradins avant d’être stoppé par des stadiers et quelques spectateurs. «Tout au long de la première mi-temps, une personne n’a pas arrêté de m’insulter avec des propos racistes très durs. J’en ai parlé à l’arbitre qui m’a dit de rester dans mon match. La personne a continué, je suis sorti de mon match et je suis allé dans les tribunes», explique le joueur formé à Nancy, l’ennemi intime de Metz. Pas pour aller frapper ce spectateur imbécile mais simplement demander des explications, «essayer de le raisonner», poursuit-il.

Le précédent Kébé

Au résultat, Ouaddou écopera d’un carton jaune pour avoir dépassé les limites du terrain. «Je sais que ce sont des choses qui ne se font pas en tant que capitaine. J’aimerais m’excuser auprès des enfants de la tribune et du public messin. C’étaient des insultes très dures, c’était difficile de garder son sang-froid», se justifie le défenseur. M. Ledentu, lui, a préféré le règlement à l’humanité, en appliquant les règles à la lettre, quitte à être borné. Mais l’affaire ne s’arrêtera sûrement pas là. Le joueur a d’abord décidé, «pour marquer le coup», de porter plainte contre la personne en question, qui a été interpellée par la police. Puis, la LFP pourrait réviser le résultat du match. Car il y a désormais une jurisprudence. Après des années à nourrir de belles paroles sur le bannissement du racisme dans les stades, la Ligue de Football Professionnel est ainsi passée aux actes en septembre dernier. A l’occasion d’un match de Ligue 2, l’attaquant burkinabé de Libourne Saint-Seurin, Boubacar Kébé, adresse un bras d’honneur en réponse à des cris de singe lancés par des spectateurs bastiais. Le joueur est expulsé mais surtout, la LFP décide de retirer un point au club corse pour racisme. Une première dans l’histoire du football français qui répond à une volonté, partagée par le président de l’UEFA Michel Platini, de responsabiliser les clubs envers le comportement de leurs supporters.

Pas la première fois

Car le racisme, malheureusement, est l’un de ces fléaux qui escortent le football depuis de nombreuses années. Reflet de la société (tous les partis politiques sont présents dans les stades) et fruit d’une passion mal canalisée. Il a tout de même fallu attendre plusieurs années et quelques exemples marquants pour que les instances passent aux sanctions. On se souvient ainsi des colères de l’Ivoirien Marc Zoro, alors sous les couleurs de Messine, refusant de jouer en 2005 en raison d’insultes racistes proférées par des «supporters» de l’Inter Milan, du Camerounais Samuel Eto’o, menaçant de quitter le terrain à Getafe en 2006 pour les mêmes raisons, ou encore de Pascal Chimbonda, pris en grippe par ses propres supporters bastiais en 2005. Aux Pays-Bas, un arbitre a été jusqu’à prendre la décision courageuse d’arrêter le match opposant La Haye au PSV Eindhoven en 2004 en raison d’un climat hostile. Ce fait reste unique mais pourrait devenir commun à l’avenir, comme le souhaite Michel Platini.

Un combat perdu ?

Le combat contre le racisme est l’un des chevaux de bataille de l’UEFA et de la FIFA mais aussi des joueurs. On se rappelle la campagne de sensibilisation «Stand Up, Speak Up» réalisée par Nike avec Thierry Henry en 2005 (voir vidéo ci-dessous), dont l’objet était de récolter des dons en vendant un bracelet noir et blanc. «Nous ne ferons rien sans vous, les supporters. Le racisme, c’est le problème le plus grave du foot aujourd’hui. Une question de dignité humaine. Il faut se battre !», expliquait à l’époque l’attaquant de l’équipe de France. Les effets de cette campagne se sont malheureusement essoufflés sur le long terme, tournant à l’affaire marketing. Pourtant, de tous les bords, les volontés sont là, les moyens aussi puisque les règlements et les sanctions ont été renforcés dans ce domaine. Mais peut-on réellement éradiquer des stades un phénomène de société ? «Je ne laisserai passer aucun acte de cette nature», clamait avec poigne, Frédéric Thiriez, suite à l’affaire Kébé. On compte sur le président de la LFP pour prendre ses responsabilités sur ce nouveau scandale.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...