Jump to content
Sign in to follow this  
amateur

Morts Au Foot, Le Fil De La Saison

Recommended Posts

Guest perrot
Mais surtout, ce n'est pas de la faute du foot! Non, faut pas dire ça. :sorcerer:

un malade balafre sans raison un educateur de foot et c'est la faute du foot???? vous êtes graves certains....

cherchez bien, peut etre qu'emile louis ou fourniret ont joué au foot dans leur jeunesse. ceci expliquera alors cela.... :sorcerer:

Cite-nous le même fait diver dans un autre sport et je me m'incline...t'as vu j'suis pas trop exigeant, je ne regarde même pas à la quantité, juste à la qualité.

:whist:

mon pauvre menelas, tu n'as pas la télé si j'ai bien compris donc forcément, certains détails de la bêtise humaine doivent t'échapper.

en plus de ça, nous n'avons pas la culture de Mahatma qui voudra bien nous excuser pour nos analyses primaires.

on n'a plus qu'à aller discuter au café en regardant le tiercé et en espérant qu'un jockey sautera pas sur son concurrent pour l'empêcher d'arriver en tête !

P.S : Mahatma, tu peux ouvrir le même post avec les faits divers tous sports confondus. je parie un repas au resto "en marge", nouvel étoilé toulousain que tu auras du mal à rattraper celui ci.

Share this post


Link to post
Share on other sites
menelas
1 cas sur 2,5 millions de licenciés et tu fais une généralité sur le sport lui même? non vraiment c'est de la fainéantise intellectuelle et je suis las de devoir encore une fois en débattre....

plus on est de fous, plus il y a de....fous....c'est certain que t'auras plus de mal a trouver un exemple de "fait divers" (car c'est bien ce que c'est comme tu le dis) dans le petit monde du baseball francais.

alors puisque tu me demandes de te trouver un exemple de "fait divers" ailleurs, j'ai pas a chercher longtemps et comme par hasard cela concerne le 2eme sport le plus populaire en nombre de licenciés: le tennis, mais ca doit etre le hasard....

donc cherche sur internet cette histoire où un père d'une jeune joueuse ou joueur a empoisonné la gourde de flotte de son adversaire avec un puissant somnifere. resultat: l'empoisonné est mort et le père dont c'etait pas le 1er coup foireux est actuellement en taule et pour longtemps.

alors d'apres toi c'est la faute au tennis ou c'est l'acte d'un malade??

c'est pas le café des sports ici, c'est parfois le café du commerce en terme d'analyse...

le nombre fait la loi, c'est tout...tu trouveras plus de "faits divers" en france qu'en belgique. cela fait-il des francais des gens plus dangereux que les belges?

Ton exemple du tennis date quand même un peu me semble-t-il?

Sinon, c'est simple, selon ton excellent syllogisme "le nombre fait la loi" on devrait trouver plus de fait divers dans tous les sports réunis que dans le foot donc?

Alors, vas-y, ce topic est le tien, montre-nous qu'on se trompe.

Tiens, je te propose même d'inclure, les sports US qui trainent bien plus de monde que le foot, tu en conviendras aisément.

Et là, je crois que ton seul argument, à savoir, plus on est nombreux plus il y a de fous risque d'en prendre un coup.

Edited by menelas

Share this post


Link to post
Share on other sites
Xv-31

C'est du grand art...

4731603.jpg

Au Camp des Loges, le centre d'entraînement du club à Saint-Germain-en-Laye, une vingtaine d'entre eux ont tagué dans la nuit menaces et insultes sur les murs, visant directement l'encadrement et, pour la première fois, son entraîneur : « Le Guen dégage », « Dirigeants démission, allez tous vous faire enc », « Si on descend on vous descend », ou encore « PSG en D2 = émeutes ».

La Porsche de l'arrière gauche et vice-capitaine Sylvain Armand, qui était garée sur le parking, a été détériorée. Les rétroviseurs et les feux ont été cassés, comme les pare-brise avant et arrière, des bouteilles de bières ont été projetées sur la voiture ainsi que des barrières en métal.

La salle de presse du camp des Loges a également été taguée (« Enc dégagez »), comme l'une des estafettes conduisant les joueurs des vestiaires au terrain (« Dégagez »). Un mur du stade du Parc des Princes, dans le 16e arrondissement de Paris, a également été recouvert d'inscriptions, « D2 = émeute », « PSG : 1970 (date de fondation) jusqu'à la mort? », « Ad vitas, ad mortus » (sic) ou « Le PSG c'est nous ».

Extrait SO

http://www.sudouest.com

:sorcerer:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bracame
C'est du grand art...

(...)

La salle de presse du camp des Loges a également été taguée (...) « Le PSG c'est nous ».

Extrait SO

http://www.sudouest.com

:sorcerer:

C'est bien là le problème !

Share this post


Link to post
Share on other sites
amateur
Au Camp des Loges, le centre d'entraînement du club à Saint-Germain-en-Laye

Je viens de comprendre le SG du PSG.

Une question me taraude, qu'est venu faire Paris dans cette affaire ?

Pourquoi ne pas avoir construit un Stade (ou un zoo pour déficients mentaux) à St-Germain-en-Laye ? Ca m'éviterait de voir tous ces demeurés à cinq minutes de chez moi quand il y a un match.

Enfin ce que j'en dis :clover:

Share this post


Link to post
Share on other sites
amateur

Contrairement aux idées reçues, le football britannique (comprenez football dans sa totalité) est toujours aussi malade de ses supporters. Dimanche, à l'issue du derby de Birmingham entre Aston Villa et City marqué par la large victoire des locaux 5 buts à 1, un supporter des Villains âgé de 26 ans est décédé après avoir été violemment percuté par une voiture à moins de deux kilomètres de Villa Park. Un homme de 20 ans, soupçonné du meurtre, est actuellement entre les mains de la police locale. A noter également l'arrestation de 11 "supporters" de Newcastle après des affrontements avec les forces de l'ordre à la fin du match contre Sunderland.

Et vive le foot :clover:

Share this post


Link to post
Share on other sites
nikos

Incident. Un « fight » organisé, hier après-midi, en marge du match.

Violentes bagarres entre supporteurs au centre-ville

200804211504_zoom.jpg

Bien en marge du match et loin du Stadium, de violentes bagarres ont éclaté entre supporteurs des deux clubs, en plein centre-ville de Toulouse. Hier entre 15h40 et 16h15, rue Genty-Magre, une artère, discrète, étroite et perpendiculaire à la rue d'Alsace-Lorraine, une centaine d'individus se sont affrontés à mains nues, certains munis de bouteilles en verre. « Ils se sont battus jusqu'au sang, vociférant comme des hordes sauvages. C'était monstrueux ! », raconte un témoin de la scène.

appels au combat lancés via des SMS

Des heurts qui n'ont rien du hasard ou de la simple rencontre inopinée entre supporteurs du TFC et des Girondins. Des assaillants qui se sont en effet donnés rendez-vous pour organiser ce « fight », un combat de rue dont certains groupes gravitant autour des clubs de supporteurs sont très friands. D'abord rassemblés autour de la rue des Tourneurs, les deux clans commencent à se provoquer à grands renforts d'insultes.

Puis, les deux groupes se retrouvent aux deux extrémités de la rue Genty-Magre pour une virile explication après des appels au combat lancés via des SMS envoyés sur les téléphones potables des leaders des deux camps.

« Ils se regardaient comme des animaux et chaque groupe avait un chef qui donnait le signal pour s'affronter comme une entrée en mêlée », poursuit un riverain. Parmi les belligérants, des crânes rasés mais très peu de signes d'appartenance à un quelconque groupe de supporteurs connus. Quelques écharpes aux couleurs des Girondins ou du TFC volent dans les échanges de coups de poings qui durent environ 10 minutes. Comme dans chaque « fight », un « arbitre » des deux camps sonne la charge pour envoyer ses troupes au combat, façon légions romaines. « J'ai vu les Bordelais partir en courant et les bagarres se sont arrêtés… » Fin des hostilités. Quelques blessés mais pas d'évacuations sur place. Certains assaillants ont quitté les lieux le visage couvert de sang. C'était hier après-midi, deux heures avant le coup d'envoi d'un match de football.

logo_ddm_fr.png

Publié le 21 avril 2008 à 16h51 | Auteur : Frédéric Abéla

Share this post


Link to post
Share on other sites
amateur
Incident. Un « fight » organisé, hier après-midi, en marge du match.

Violentes bagarres entre supporteurs au centre-ville

200804211504_zoom.jpg

Bien en marge du match et loin du Stadium, de violentes bagarres ont éclaté entre supporteurs des deux clubs, en plein centre-ville de Toulouse. Hier entre 15h40 et 16h15, rue Genty-Magre, une artère, discrète, étroite et perpendiculaire à la rue d'Alsace-Lorraine, une centaine d'individus se sont affrontés à mains nues, certains munis de bouteilles en verre. « Ils se sont battus jusqu'au sang, vociférant comme des hordes sauvages. C'était monstrueux ! », raconte un témoin de la scène.

appels au combat lancés via des SMS

Des heurts qui n'ont rien du hasard ou de la simple rencontre inopinée entre supporteurs du TFC et des Girondins. Des assaillants qui se sont en effet donnés rendez-vous pour organiser ce « fight », un combat de rue dont certains groupes gravitant autour des clubs de supporteurs sont très friands. D'abord rassemblés autour de la rue des Tourneurs, les deux clans commencent à se provoquer à grands renforts d'insultes.

Puis, les deux groupes se retrouvent aux deux extrémités de la rue Genty-Magre pour une virile explication après des appels au combat lancés via des SMS envoyés sur les téléphones potables des leaders des deux camps.

« Ils se regardaient comme des animaux et chaque groupe avait un chef qui donnait le signal pour s'affronter comme une entrée en mêlée », poursuit un riverain. Parmi les belligérants, des crânes rasés mais très peu de signes d'appartenance à un quelconque groupe de supporteurs connus. Quelques écharpes aux couleurs des Girondins ou du TFC volent dans les échanges de coups de poings qui durent environ 10 minutes. Comme dans chaque « fight », un « arbitre » des deux camps sonne la charge pour envoyer ses troupes au combat, façon légions romaines. « J'ai vu les Bordelais partir en courant et les bagarres se sont arrêtés… » Fin des hostilités. Quelques blessés mais pas d'évacuations sur place. Certains assaillants ont quitté les lieux le visage couvert de sang. C'était hier après-midi, deux heures avant le coup d'envoi d'un match de football.

logo_ddm_fr.png

Publié le 21 avril 2008 à 16h51 | Auteur : Frédéric Abéla

Elles sont bien les troisièmes mi-temps au football :clover::stuart::smile::shaun:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Cyril
Incident. Un « fight » organisé, hier après-midi, en marge du match.

Violentes bagarres entre supporteurs au centre-ville

200804211504_zoom.jpg

Bien en marge du match et loin du Stadium, de violentes bagarres ont éclaté entre supporteurs des deux clubs, en plein centre-ville de Toulouse. Hier entre 15h40 et 16h15, rue Genty-Magre, une artère, discrète, étroite et perpendiculaire à la rue d'Alsace-Lorraine, une centaine d'individus se sont affrontés à mains nues, certains munis de bouteilles en verre. « Ils se sont battus jusqu'au sang, vociférant comme des hordes sauvages. C'était monstrueux ! », raconte un témoin de la scène.

appels au combat lancés via des SMS

Des heurts qui n'ont rien du hasard ou de la simple rencontre inopinée entre supporteurs du TFC et des Girondins. Des assaillants qui se sont en effet donnés rendez-vous pour organiser ce « fight », un combat de rue dont certains groupes gravitant autour des clubs de supporteurs sont très friands. D'abord rassemblés autour de la rue des Tourneurs, les deux clans commencent à se provoquer à grands renforts d'insultes.

Puis, les deux groupes se retrouvent aux deux extrémités de la rue Genty-Magre pour une virile explication après des appels au combat lancés via des SMS envoyés sur les téléphones potables des leaders des deux camps.

« Ils se regardaient comme des animaux et chaque groupe avait un chef qui donnait le signal pour s'affronter comme une entrée en mêlée », poursuit un riverain. Parmi les belligérants, des crânes rasés mais très peu de signes d'appartenance à un quelconque groupe de supporteurs connus. Quelques écharpes aux couleurs des Girondins ou du TFC volent dans les échanges de coups de poings qui durent environ 10 minutes. Comme dans chaque « fight », un « arbitre » des deux camps sonne la charge pour envoyer ses troupes au combat, façon légions romaines. « J'ai vu les Bordelais partir en courant et les bagarres se sont arrêtés… » Fin des hostilités. Quelques blessés mais pas d'évacuations sur place. Certains assaillants ont quitté les lieux le visage couvert de sang. C'était hier après-midi, deux heures avant le coup d'envoi d'un match de football.

logo_ddm_fr.png

Publié le 21 avril 2008 à 16h51 | Auteur : Frédéric Abéla

Elles sont bien les troisièmes mi-temps au football :clover::smile::shaun: :shaun:

ben non, le match n'était pas commencé là :stuart:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Maxence

Et la police, elle fait quoi ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Cyril
Et la police, elle fait quoi ?

Elle joue au rugby avec les jeunes des quartiers :clover:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Delph

Samedi soir des policiers nous ont demandé gentiment de ne pas rester autour de Jean Bouin (alors que les Montalbanais devaient faire un pique-nique vers leur bus) car ils attendaient des supporters du PSG énervés de la défaite je n'sais plus où.

Ils nous font chier même quand ils ne jouent pas à domicile. :clover:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Parigot tête de veau

Ca fait chier, le TFC a perdu contre Bordeaux! Ca donne plus de chances au PSG de se sauver cette saison! :clover: C'est bien des Toulousains tin! Ils feront tout pour emmerder les parisiens! :stuart:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Nagisa Kaworu

Pour ceux qui penseraient que Amérique du Nord, le sport est plus civilisé, scène de vie ordinaire d'un soir de qualification pour le deuxième tour des play-offs de NHL, à Montréal.

Centre-ville de Montréal

De la joie au désordre

Des casseurs ont profité des célébrations entourant la victoire du Canadien en huitième de finale pour provoquer des affrontements avec des policiers, commettre des actes de vandalisme et allumer des incendies.

L'escouade anti-émeute et les pompiers ont dû intervenir rue Sainte-Catherine au centre-ville de Montréal. Au moins 16 voitures de police ont été endommagées et 5 ont été incendiées.

Des vitrines de magasins ont aussi été fracassées. Le service de police a procédé à au moins 16 arrestations, dont trois mineurs.

Ces personnes arrêtées feront, entre autres, l'objet d'accusations pour voies de fait, méfaits, méfaits contre des véhicules de police, agressions armées contre des policiers, et introductions par effraction, a précisé l'agent Laurent Gingras, du Service de police de la ville de Montréal.

Après le visionnement de vidéos tournées pendant les événements et la cueillette d'informations livrées par le public au service Info-Crime, d'autres arrestations sont à prévoir.

La soirée a débuté dans la joie, mais après une heure de célébrations, les fêtards se sont transformés en casseurs.

Les policiers ont quitté les lieux pour revenir en force plus tard. Des bouteilles, des pierres et des poubelles ont été lancées sur l'escouade anti-émeute. Les émeutiers ont aussi atteint des passants. Il n'y aurait cependant pas eu de blessés graves.

Les esprits se sont calmés vers 2 h 30, mais les policiers ont poursuivi leurs patrouilles au centre-ville.

En 1993, les finales de la coupe Stanley avaient également entraîné des débordements dans les rues de Montréal.

Source : Radio-Canada

Share this post


Link to post
Share on other sites
Parigot tête de veau
Pour ceux qui penseraient que Amérique du Nord, le sport est plus civilisé, scène de vie ordinaire d'un soir de qualification pour le deuxième tour des play-offs de NHL, à Montréal.

Centre-ville de Montréal

De la joie au désordre

Des casseurs ont profité des célébrations entourant la victoire du Canadien en huitième de finale pour provoquer des affrontements avec des policiers, commettre des actes de vandalisme et allumer des incendies.

L'escouade anti-émeute et les pompiers ont dû intervenir rue Sainte-Catherine au centre-ville de Montréal. Au moins 16 voitures de police ont été endommagées et 5 ont été incendiées.

Des vitrines de magasins ont aussi été fracassées. Le service de police a procédé à au moins 16 arrestations, dont trois mineurs.

Ces personnes arrêtées feront, entre autres, l'objet d'accusations pour voies de fait, méfaits, méfaits contre des véhicules de police, agressions armées contre des policiers, et introductions par effraction, a précisé l'agent Laurent Gingras, du Service de police de la ville de Montréal.

Après le visionnement de vidéos tournées pendant les événements et la cueillette d'informations livrées par le public au service Info-Crime, d'autres arrestations sont à prévoir.

La soirée a débuté dans la joie, mais après une heure de célébrations, les fêtards se sont transformés en casseurs.

Les policiers ont quitté les lieux pour revenir en force plus tard. Des bouteilles, des pierres et des poubelles ont été lancées sur l'escouade anti-émeute. Les émeutiers ont aussi atteint des passants. Il n'y aurait cependant pas eu de blessés graves.

Les esprits se sont calmés vers 2 h 30, mais les policiers ont poursuivi leurs patrouilles au centre-ville.

En 1993, les finales de la coupe Stanley avaient également entraîné des débordements dans les rues de Montréal.

Source : Radio-Canada

Pour avoir vécu quelque temps à Montréal je peux vous dire que les boeufs carottes du Québec c'est un peu des garçons vachers (je respecte la loi 101 comme vous pouvez le voir).

Je me rappelle une fois à la sortie du Barouffe (bar français pas très loin du Plateau) voir débarquer sirènes hurlantes la police de Montréal matraque à la main pour calmer ces maudits français qui faisaient la fête parce que leur équipe nationale de football venait de remporter inextremis le titre de championne d'Europe contre les ritaux.

Les québécois quand ils ont picolé peuvent disjoncter assez facilement, alors entre des nerveax de la matraque et nos cousins de Nouvelle France eux même ethiliquement nerveux ça ne m'étonne pas ces dérapages.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Templier75

Avec le prochain match TFC/PSG, c'est sûr qu'il va y avoir des morts, sur le terrain !!!

Notre ami Dieuze avait l'air bien chaud, comme son président d'ailleurs ! qui devrait réfléchir avant de balancer des "ils n'iront jamais au PSG"

=> pourquoi, le PSG c'est le paradis ? :sleeping:

Edited by Templier75

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest perrot

Chelsea, futur finaliste de la Ligue des champions et toujours en course pour le titre de champion d'Angleterre, préparerait déjà la saison prochaine. D'après le journal anglais News of the World, le club du richissime Roman Abramovich aurait fait de l'arrivée du prodige barcelonais Lionel Messi sa priorité absolue, et serait prêt à débourser plus de cent millions d'euros pour attirer le jeune Argentin. Messi, âge de 20 ans et formé à Barcelone, a inscrit 30 buts en 74 matches de Liga.

payer un pauvre gars qui tape dans un ballon 100 millions d'euros ou qui lance un ballon dans un panier :original::chinois: :sleep:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Maxence

Le milliardaire russe ferait mieux de donner les 100 millions aux populations qui crèvent de faim actuellement :original:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest perrot
Le milliardaire russe ferait mieux de donner les 100 millions aux populations qui crèvent de faim actuellement :original:

ça tu l'as dit !

heureusement que les milliardiaires russes sont trop cons pour s'intéresser au rugby

1917 la famine et la révolution 2008 un milliardiaire russe propose 100 millions à un joueur de foot

Drôle d'histoire que celle de l'humanité mon pauvre Maxence

T'y comprends quelque chose toi ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
etienne

Il me semble qu'il y'a le derby milanais aujourd'hui avec la possibilité pour l'Inter d'être champion...donc ça risque de cogner pas mal entre supporters...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest perrot
Il me semble qu'il y'a le derby milanais aujourd'hui avec la possibilité pour l'Inter d'être champion...donc ça risque de cogner pas mal entre supporters...

tu t'es trompé de match :original::chinois: :sleep:

Foot - ITA - Incidents entre supporters

Une trentaine de supporters de Naples ont été arrêtés dimanche pour avoir encerclé et détérioré un bus de tifosi romains sur une aire d'autoroute située près de Florence. Aucun blessé n'est à déplorer mais le bus a été sérieusement endommagé par des jets de projectile, et notamment un extincteur. Les supporteurs de Naples se rendaient à Turin, où leur équipe affronte le Torino. Les Romains, eux, se rendaient à Gênes où la Roma rencontre la Sampdoria.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest perrot

ça a bien sur rien à voir avec le foot mais je constate que les supporters sont aussi cons quel que soit leur pays d'origine

Foot - ESP - Des cris de singe contre S.Pongolle

Florent Sinama-Pongolle, l'attaquant français du Recreativo Huelva, défait samedi sur la pelouse de l'Atletico Madrid (0-3), a été victime de cris racistes de la part du public. «Je ne comprends tout simplement pas qu'il y ait encore des gens qui aillent au stade pour proférer des insultes racistes», a déclaré le joueur. Miguel Angel Perez Lasa, l'arbitre de la rencontre, a noté l'incident dans son rapport, précisant que la foule avait effectué des cris de singe quand le joueur, un temps annoncé à l'Atletico, s'était approché des bancs de touche. Il a alors ordonné au délégué du match de passer un message au micro pour faire cesser ces bruits, qui se sont arrêtés. L'Atletico a déjà reçu bon nombre d'avertissements de la sorte depuis plusieurs saisons.

Share this post


Link to post
Share on other sites
etienne
Il me semble qu'il y'a le derby milanais aujourd'hui avec la possibilité pour l'Inter d'être champion...donc ça risque de cogner pas mal entre supporters...

tu t'es trompé de match :original::chinois: :sleep:

Foot - ITA - Incidents entre supporters

Une trentaine de supporters de Naples ont été arrêtés dimanche pour avoir encerclé et détérioré un bus de tifosi romains sur une aire d'autoroute située près de Florence. Aucun blessé n'est à déplorer mais le bus a été sérieusement endommagé par des jets de projectile, et notamment un extincteur. Les supporteurs de Naples se rendaient à Turin, où leur équipe affronte le Torino. Les Romains, eux, se rendaient à Gênes où la Roma rencontre la Sampdoria.

Non j'ai vérifié y'a bien eu le derby milanais, même si on en a pas encore entendu parler, y'a forcément eu de la baston...

Sinon autre parenthèse en Série B tentative de suicide en plein match...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Louiz
Sinon autre parenthèse en Série B tentative de suicide en plein match...

Comme quoi... c'est chiant le foot ! :original:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...