Jump to content
Sign in to follow this  
Saint Thomas ST

Nouvelle gouvernance au ST... ou pas ...

Recommended Posts

Papalou
il y a 4 minutes, Gabi a dit :

J'ai été recalé. Considéré comme trop con. :(

Moi qui pensais que ce serait une qualité en politique. :clin

 

A mon avis on t'as menti, tu devais être trop honnête. Trop con j'y crois pas.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Colza Nostra

Moi si.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pouik

Lacroix c'est pas le mec qui a des ardoises aux 4 coins de Toulouse?

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Saint Thomas ST
il y a 6 minutes, Pouik a dit :

Lacroix c'est pas le mec qui a des ardoises aux 4 coins de Toulouse?

Pour l'avenir du ST il formerait dit-on, un duo avec Labannière.

  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pacino31
il y a 36 minutes, Glorin a dit :

Et si Lacroix devient le président du club,  j'en serai très heureux. 

 

Depuis le départ je dis que c'est la solution idéale si le club veut évoluer,  s'améliorer tout en gardant les principes de son modèle économique.

Si y'a une chose qu'on peut pas reprocher à Lacroix, c'est d'être mou du genou 

De l'energie il en a ...

Apres, je sais pas comment marchent ses affaires 

Je sais que  sa feria de Fenouillet à pas fait long feu mais ne connaissant pas les tenants et les aboutissants du dossier, je ne me prononcerai pas .

A priori le seul qui se bouge au club pour démarcher  ,c'est lui ...

Vous me direz "normal pour un gars qui aspire à être président" 

Vrai 

Moi c'est le rôle de Lecomte que je capte pas 

Lacroix, je pense le cerner : fonceur , bosseur, moderne , le gars essaie de se placer tout en gardant le lien avec les "anciens" car il sait que sans eux il ne pourra rien 

Mais Lecomte , franchement je cerne pas . Méthode Boucsou  ? ( ne rien laisser filtrer ,vivre en autarcie ) faux mou vrai ambitieux ?

Lui c'est un mystère pour moi ...

Edited by Pacino31

Share this post


Link to post
Share on other sites
gronounours
il y a une heure, Gabi a dit :

Ça y est, j'ai envoyé mon CV.

 

J'espère que t'as pas oublié de préciser que tu es con ... :P

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
fonzie
il y a une heure, Gabi a dit :

Ça y est, j'ai envoyé mon CV.

Et les 6 millions avec? À mon avis c'est l'argument qui fera la différence... Plus que Le talent de Président.  

Pour revenir à Lacroix ou Lecompte, j'avoue ne connaître aucun des 2. Il faudra quand même trouver les sous pour être crédible. Pour En faire quoi Apres, mystère mystère... 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Keke

Lecomte c'est très très mou.

 

Au delà de ça, y'a 2 gros projets qui vont s'affronter: Lecomte contre Lacroix. Ca ne fait aucun doute. 

Après le fait d'ouvrir la candidature comme ça, c'est surement pour écouter un gros projet qui viendrait de l'extérieur avec pas mal d'argent et là on changerait totalement de modèle. 

 

Dans tout ça je préfère Lacroix pour le projet juste, il est ambitieux, il a pas mal de partenaire derrière lui, et économiquement on ne s'en portera que mieux. Par contre je suis pas fan du tout du bonhomme mais ça c'est pour d'autres raisons.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Gabi
il y a 26 minutes, gronounours a dit :

 

J'espère que t'as pas oublié de préciser que tu es con ... :P

Si.

En revanche, j'ai bien précisé que j'aimais bien les gueuletons et piquer dans la caisse.

C'est apparement un atout. :smile:

Edited by Gabi
  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
fonzie
il y a 5 minutes, Keke a dit :

Lecomte c'est très très mou.

 

Au delà de ça, y'a 2 gros projets qui vont s'affronter: Lecomte contre Lacroix. Ca ne fait aucun doute. 

Après le fait d'ouvrir la candidature comme ça, c'est surement pour écouter un gros projet qui viendrait de l'extérieur avec pas mal d'argent et là on changerait totalement de modèle. 

 

Dans tout ça je préfère Lacroix pour le projet juste, il est ambitieux, il a pas mal de partenaire derrière lui, et économiquement on ne s'en portera que mieux. Par contre je suis pas fan du tout du bonhomme mais ça c'est pour d'autres raisons.

Et pourquoi tu n'es pas fan du bonhomme. Peut on Le savoir?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Sinon
il y a 26 minutes, fonzie a dit :

Et pourquoi tu n'es pas fan du bonhomme. Peut on Le savoir?

Parce qu'il a les cheveux gras !

Share this post


Link to post
Share on other sites
erixx1
il y a une heure, Pacino31 a dit :

Si y'a une chose qu'on peut pas reprocher à Lacroix, c'est d'être mou du genou 

De l'energie il en a ...

Apres, je sais pas comment marchent ses affaires 

Je sais que  sa feria de Fenouillet à pas fait long feu mais ne connaissant pas les tenants et les aboutissants du dossier, je ne me prononcerai pas .

A priori le seul qui se bouge au club pour démarcher  ,c'est lui ...

Vous me direz "normal pour un gars qui aspire à être président" 

Vrai 

Moi c'est le rôle de Lecomte que je capte pas 

Lacroix, je pense le cerner : fonceur , bosseur, moderne , le gars essaie de se placer tout en gardant le lien avec les "anciens" car il sait que sans eux il ne pourra rien 

Mais Lecomte , franchement je cerne pas . Méthode Boucsou  ? ( ne rien laisser filtrer ,vivre en autarcie ) faux mou vrai ambitieux ?

Lui c'est un mystère pour moi ...

Fenouillet n'a pas survecû aux élections municipales et au changement de maire . Lacroix à profite du stade pour se lancer, comme beaucoup d'anciens joueurs. Aujourdhui le ST est une part minime dans l'activité  d'à la une.

C'est un vrai passione. 

Lecomte c'est un vrai ingénieur. Pour l'avoir croise au boulot, tout est carré. 

Les deux sont pour moi  complémentaires.  Dommage qu'ils saffrontent

Share this post


Link to post
Share on other sites
erixx1

L'article dit quand même qu'on jour la qualification à  castres 

Edited by erixx1

Share this post


Link to post
Share on other sites
tire-bouchon

Moi!

Je renchéris...30M€ de déficit.

Share this post


Link to post
Share on other sites
erixx1
il y a 13 minutes, Keke a dit :

Lacroix est très moyen, très chambreur, très grande bouche, au delà de la limite. A ouvrir sa gueule pour insulter gratuitement mais sauf qu'ensuite c'est le genre de mec à se cacher partout parce que ça a très peur parce qu'il est pas tombé sur le mec le plus calme. 

donc toi aussi tu y etais

Share this post


Link to post
Share on other sites
Gabi

Moi, je n'y étais pas mais j'ai tout vu et je peux témoigner !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Saint Thomas ST
il y a 39 minutes, Keke a dit :

Lacroix est très moyen, très chambreur, très grande bouche, au delà de la limite. A ouvrir sa gueule pour insulter gratuitement mais sauf qu'ensuite c'est le genre de mec à se cacher partout parce que ça a très peur parce qu'il est pas tombé sur le mec le plus calme. 

 

Les archives de La Dépêche donnent la version de Lacroix de cette triste affaire....

http://www.ladepeche.fr/article/2010/11/10/945262-l-ancien-stadiste-didier-lacroix-defigure-dans-une-rixe.html

http://www.ladepeche.fr/article/2011/03/23/1041728-prison-requise-contre-le-mordeur-de-didier-lacroix.html

 

Je précise que je n'ai aucun avis  / a priori sur Lacroix ou Lecomte mais sur le principe j'ai du mal à comprendre pourquoi Lecomte est si décrié (ancien cadre de l'aéoronautique, ancien joueur même "modeste" - champion de France tout de même:), qui pourrait nous rapprocher d'Airbus ?)

Portrait de Lecomte :  

http://www.ladepeche.fr/article/2017/01/29/2506633-herve-lecomte-une-vie-en-rouge-et-noir.html

 

v. infra les trois articles

 

Publié le 10/11/2010 à 07:51, Mis à jour le 10/11/2010 à 12:24

L'ancien stadiste Didier Lacroix défiguré dans une rixe

Didier Lacroix, ici lors d'une feria, passait une soirée entre amis samedi soir au Grand Zinc, à Toulouse./Photo DDM, archives, M. L.
Didier Lacroix, ici lors d'une feria

Une violente altercation a opposé Didier Lacroix, ancien joueur du Stade et un rugbyman de Blagnac. Hier, le quintuple champion de France de rugby a déposé plainte à la gendarmerie.

 

Didier Lacroix accuse le coup. Sur le visage de l'ancien troisième ligne du Stade toulousain, un imposant pansement recouvre une partie de sa joue profondément tailladée, barrée par une blessure saignante. Hier, l'actuel responsable du sponsoring du club champion d'Europe a déposé plainte à la gendarmerie après une violente altercation. Mordu au visage par un rugbyman du club de Blagnac, dans la nuit de samedi à dimanche, devant le bar Le Grand Zinc, boulevard Lascrosses, à Toulouse, le quintuple champion de France, âgé de 40 ans, a été opéré à deux reprises. Solide mais moralement touché, il livre aujourd'hui son récit de la soirée.

Tout commence samedi soir dans un bar… ?

J'étais avec Franck Belot (N.D.L.R. : ancien stadiste) et quelques amis dans le bar Le Grand Zinc. Nous fêtions la naissance du fils de Franck. Arnaud Costes, l'entraîneur de l'équipe de Blagnac, nous présente un pilier, un gars physiquement impressionnant. Alors que tout se passe bien dans le bar, ce garçon âgé d'une vingtaine d'années reproche à Franck de ne pas trop s'intéresser à lui. Le ton monte, il y a une légère bousculade.

 

Les vigiles interviennent ?

Oui, ils demandent au jeune rugbyman de sortir. J'ai vu la rage dans ses yeux. En quittant les lieux, il se saisit d'un verre sur le comptoir et le jette en direction de Franck qui le reçoit en plein visage. On est tous surpris mais on ne riposte pas. Franck n'est pas blessé.

Il y a eu des insultes racistes ?

Pas du tout. Ni de la part de Franck ni de moi-même. Il n'y a jamais eu de propos racistes tenus à l'égard du jeune blagnacais.

Que se passe-t-il ensuite ?

Je pars en direction des toilettes à l'extérieur, et je le croise à nouveau. Je lui dis calmement que ce qu'il vient de faire n'est pas très correct car Franck est en train de fêter une naissance et que son geste était déplacé… Il me donne un violent coup de coude en se retournant. Je m'agrippe à lui pour me protéger, il me mord le bras et m'arrache un bout de joue sous l'œil gauche. Il recrache un morceau par terre. En tombant, je me blesse au coude. Il me donne un coup de poing à la tête devant les regards hébétés des clients du bar. Je roule sous une voiture pour m'échapper. Quand la police arrive, il était déjà parti.

Il y avait déjà eu un contentieux entre vous ?

Pas du tout. Je ne le connaissais pas et il n'y a jamais eu de problèmes avec les gars de Blagnac. Il n'y avait aucune raison que cela dégénère. Cette violence est inimaginable.


deux versions contradictoires

Que s'est-il réellement passé samedi vers 2 h 30 ? Les versions diffèrent selon les personnes qui parlent. Dimanche, Elvis Tekassala, pilier très costaud du Stade Blagnacais a déposé une main courante au commissariat. Lui accuse ses « adversaires », et notamment Franck Belot, d'insultes raciales. Pour lui, c'est ce qui a mis le feu aux poudres. Dans le bar, tout le monde s'accorde là-dessus, le calme est vite revenu et il n'y a pas eu de coup échangé. Le pilier de Blagnac a été mis dehors. « Difficilement », selon le patron de l'établissement. Et après ? Elvis Tekassala affirme que Didier Lacroix lui a sauté dessus alors qu'il urinait… Une version contredite par Didier Lacroix et par d'autres témoins. Aux enquêteurs d'éclaircir une affaire aux conséquences préjudiciables pour Didier Lacroix.

Propos recueillis par Frédéric Abéla

 

 

Publié le 23/03/2011 à 08:04

Prison requise contre le "mordeur" de Didier Lacroix

Didier Lacroix et Frédéric David, son avocat/Photo DDM Thierry Bordas.
Didier Lacroix et Frédéric David, son avocat/Photo DDM Thierry Bordas.

Le pocureur de la République a requis, hier, un an de prison avec sursis contre Elvis Tekassala, le pilier du Blagnac sporting club de rugby, jugé pour avoir arraché avec ses dents une partie de la joue de Didier Lacroix, l'ancien stadiste.

Le 7 novembre, vers 2 heures du matin, la fête bat son plein au bar le Grand Zinc à Toulouse. Franck Bélot, l'ancien stadiste, fête la naissance de son fils en compagnie d'amis. Parmi eux, Didier Lacroix, lui aussi un ancien du Stade toulousain. Soudain, pour une raison à laquelle ne s'est pas intéressée la justice, une altercation éclate entre Bélot et Elvis Tekassala. Les insultes fusent et le second, pilier gauche de Blagnac, lance un verre à la figure du premier. Par chance, Bélot n'est pas blessé. Aussitôt, le videur de l'établissement et Arnaud Costes, l'entraîneur du pilier gauche de Blagnac, interviennent. Elvis Tekassala est mis dehors manu militari.

L'histoire aurait pu en rester là. Mais, Didier lacroix veut s'expliquer avec lui, savoir pourquoi il a eu ce geste violent. « Je suis sorti derrière lui et je l'ai pris par l'épaule, a-t-il expliqué, hier, devant le tribunal correctionnel où comparaissait Elvis Tekassala. Je lui ai dit que c'est déplorable de vouloir défigurer un gars qui célèbre un heureux événement ».

"Une mutilation"

Toujours selon lui, Tekassala lui aurait alors donné un coup de coude à la hauteur du visage. « Je me suis dit je vais prendre une volée. Alors je me suis accroché à lui pour qu'il ne puisse pas me porter des coups », a poursuivi l'ancien stadiste. Il est vrai qu'Elvis Takassala a un physique impressionnant. Il mesure plus de 1,80 m pour 110 kg. Les deux hommes sont alors tombés au sol où la bagarre s'est poursuivie. Et c'est là que Tekassala l'a mordu à trois reprises. Deux fois à la joue gauche et une fois au bras. Il lui a littéralement arraché une partie de la pommette avec ses dents. à la barre, le « mordeur » assure que les choses ne se sont pas vraiment passées comme le dit Didier Lacroix. « Je suis sorti du bar et je suis allé uriner contre le mur. C'est là qu'il est arrivé et m'a porté par derrière un grand coup de poing à la tempe. On est tombé et il s'est bien agrippé à moi. Comme il m'étranglait, j'ai eu peur et pour me dégager je l'ai mordu. En plus, je n'avais pas eu le temps de refermer mon pantalon et je le perdais. Je suis désolé d'en être arrivé là ». Le videur de l'établissement a confirmé que « Lacroix s'est rué sur lui pour lui porter un crochet ». Frédéric David, l'avocat de Didier Lacroix, a réfuté la thèse « de la légitime défense » avancée par Tekassala.

Pierre Dunac, le défenseur du « mordeur », a souligné que son client, « contrairement à Lacroix, n'a jamais varié dans ses déclarations ». Claudie Viaud, procureur de la République, a trouvé la riposte de Tekassala « disproportionnée » et requis « 1 an de prison avec sursis pour cette mutilation, cette atteinte à l'intégralité ».

Le jugement doit être rendu le 19 avril.


Trois opérations et d'autres à venir

Didier Lacroix a déjà subi trois opérations de chirurgie réparatrice. La partie de sa paumette qui lui a été arrachée ,lui a été réimplantée. « Je dois encore me faire opérer et subir une greffe de tissu, a-t-il expliqué, hier. Il me faudra encore plus d'un an pour pouvoir retrouver un usage normal de ma paupière qui ne se ferme plus normalement». Il doit aussi se faire masser la paumette trois fois par semaine.

 

Publié le 29/01/2017 à 07:21, Mis à jour le 29/01/2017 à 07:29

Hervé Lecomte, une vie en rouge et noir

Hervé Lecomte, président du conseil de surveillance du Stade Toulousain./Photo DDM Xavier de Fenoyl.
Hervé Lecomte, président du conseil de surveillance du Stade Toulousain./Photo DDM Xavier de Fenoyl.
image-zoom.png

Hervé Lecomte, ancien joueur, est aujourd'hui le président du conseil de surveillance du Stade Toulousain. Une nouvelle étape sur la carte rugbystique de cet homme pragmatique et fédérateur. Il est sorti du chapeau du consensus un soir de décembre 2014. Depuis, il cultive le paradoxe de construire un avenir pour le plus grand palmarès européen. En slalomant entre les querelles intestines qui empoisonnent l'élection présidentielle qui se déroulera au mois de juin.

 

Le fil d'amour avec Toulouse commence à se dérouler en 1979 en provenance du Nord. Bienvenue au ch'ti. Par le biais de SUPAERO : «C'était l'école la mieux classée que j'avais et j'avais envie de travailler dans l'aéronautique. Sans compter que Toulouse était attractive.» Et sentait si bon le rugby : «Petit, je jouais à Valenciennes, je lisais les articles sur le Stade dans Midi Olympique.» Un premier signe certainement.

Rapidement, Toulouse a conquis l'étudiant : «J'ai trouvé un sentiment de liberté. Ce n'est pas ça qui me manquait mais j'ai goûté avoir un peu de temps à moi après les classes prépas qui sont des années chargées et lourdes en travail, avoir de l'ouverture, pouvoir faire des choses extérieures et en particulier faire du sport. Et puis, je suis parti à la découverte d'une belle région. Ce fut une ouverture et une forme d'épanouissement.»

La deuxième découverte se fit grâce aux amitiés ovales. Deux copains de SUPAERO l'amenèrent en Ariège où il évolua sous les couleurs de Daumazan-sur-Arize et Foix : «Un passage très constructif. J'ai rencontré des gens magnifiques, des gens attachants et attachés à leurs terres avec de vraies valeurs. Cela m'a donné un ancrage que j'avais perdu.»

 

Mais c'est évidemment au Stade Toulousain qu'il se fit un nom. Avec trois titres de champion de France (1985, 1986, 1989). Il était alors le «quatrième homme» de la triplette de la troisième ligne Janik-Cigagna-Maset. Le dernier titre généra néanmoins une petite cicatrice à une époque où les remplaçants n'étaient pas aussi bien considérés que maintenant : « 1989 fut une déception parce qu'il y avait eu des promesses qui avaient été faites et qui n'avaient pas été tenues.» Il reconnaît aujourd'hui que cette déception aurait pu se transformer en désamour : «Je m'étais posé la question effectivement cette année-là. Et puis non, j'étais Toulousain, je ne me voyais pas partir ailleurs, j'avais mon travail ici. Ce n'était pas comme aujourd'hui, c'était beaucoup plus difficile de partir. Alors on met un mouchoir dessus et on repart, En 1991, j'étais remplaçant aussi mais là c'était lié à un très gros KO en huitièmes de finale.»

Parallèlement, il construit sa carrière professionnelle en tant qu'ingénieur spatial (Latécoère, Matra, Airbus Defense and Space). Mener deux belles carrières de front n'est pourtant pas un fait dont il tire alors gloriole : «La fierté vient a posteriori. Ce n'est pas un constat que j'ai fait pendant que je jouais. Au contraire, arriver là, c'était presque un épanouissement.» À la fin de sa carrière, il coupe alors avec le milieu du rugby pour voir grandir ses enfants. Il y revient presque par hasard en 2005, au moment de la célébration des vingt ans du titre de 1985 : «Je me suis investi au sein de l'amicale des anciens et je suis rentré au comité directeur de l'association. Tout s'est enchaîné en raison de mon attachement au rugby et au Stade». Jusqu'à ce soir de décembre 2014 : «Cela s'est fait de manière un peu précipitée. Ce n'était pas du tout prévu. Du jour au lendemain, on m'a sollicité pour prendre ce poste. J'ai accepté mais ce n'était pas quelque chose de prévu initialement.» Ses qualités de dialogue et de consensus jouent pour lui. Même s'il reconnaît qu'être conciliateur peut également constituer un défaut : «Actuellement, cela sert et cela freine à la fois.» Mais gérer les conflits ne l'effraie pas : «Dans la mesure où les gens restent corrects... Les conflits, il faut forcément les aborder dans la vie. Ce n'est pas une difficulté en soi.»

Suffisant pour un nouvel avenir en rose pour le Stade Toulousain ? «Je suis optimiste. On a tous les moyens, les ingrédients, tout ce qui est nécessaire pour y arriver. Il faut juste réanimer tout ça et inventer de nouvelles choses. Le constat qu'on peut faire aujourd'hui, c'est que si on reste en l'état, on ne peut pas tenir. Moi je suis optimiste. On est quand même sur une terre de rugby, économiquement assez forte. Et on a, tout autour, un maillage de clubs régionaux avec qui on entretient de belles relations ainsi qu'une formation qui permettent de prévoir l'avenir. Tout cet ensemble me fait penser que oui, on y arrivera.»


En quelques dates

1959: naissance le 19 novembre

1979 : arrivée à Toulouse au mois de septembre

1982 : diplômé de SUPAERO

1985 : premier titre de champion de France avec le Stade Toulousain face à Toulon

2005: à l'occasion des 20 ans du titre face à Toulon, il renoue le fil avec le club rouge et noir et intègre l'Amicale des Anciens

2014: il devient le président du conseil de surveillance du Stade Toulousain


Son sport

Après le rugby, j'ai fait de la plongée pendant quelques années.


Ses livres

«Je suis plutôt roman historique. On est ce qu'on est aujourd'hui parce qu'hier a été là. Malraux disait : “L'avenir est un présent que nous fait le passé.” C'est intéressant de voir comment les choses se sont faites.


Son Lieu

«Le Canal du Midi. J'aimais courir le long du canal. Aujourd'hui, je ne le fais plus parce que j'ai un genou déficient mais j'aime toujours autant ce lieu.»


Sa passion

«Avec mon épouse, nous sommes abonnés au TNT depuis plusieurs années. J'aime bien les programmations assez éclectiques. On se régale à y aller.

Edited by Saint Thomas ST

Share this post


Link to post
Share on other sites
Tropico

Bah ya des articles sur l'histoire hein

Lacroix a fait 3 ou 4 déclarations différentes selon les moments ou il se pose en grosse victime.

Mais d'apres les temoins c'est lui qui est allé agresser le mec par derriere et a déclenché l'histoire

 

D'ailleurs c'est ce qui a été jugé, l'autre a été condamné pour reponse disproportionnée parce qu'il lui a mangé la tete en échange ^^

 

Bref encore un grand moment de gloire.

 

Avec lacroix président tous les weekend on va entendre "on joue, on joue"

 

 

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
erixx1
il y a 2 minutes, Gabi a dit :

Moi, je n'y étais pas mais j'ai tout vu et je peux témoigner !

On est sur le forum des journalistes de Rugby transfert

Share this post


Link to post
Share on other sites
Saint Thomas ST
il y a 1 minute, Stofe a dit :

 

Avec lacroix président tous les weekend on va entendre "on joue, on joue"

 

joue droite ? 

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Hugogo

Pour une équipe qui ne manque pas de mordant , votez Lacroix président! 

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Keke
Il y a 3 heures, erixx1 a dit :

donc toi aussi tu y etais

Dsl pour toi parce que t'as l'air de bien le kiffer mais c'est la vérité ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Saint Thomas ST
il y a 9 minutes, Hugogo a dit :

Pour une équipe qui ne manque pas de mordant , votez Lacroix président! 

 

pas qu'au RCT qu'il y a des Mordus du rugby  !

Edited by Saint Thomas ST

Share this post


Link to post
Share on other sites
rebop75

C'est la croix ou la bannière ?

 

En bref c'est qui les gentils et c'est qui les méchants ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Raphaelle

estabousi  l'a demandé, il a pour le moment 7 "j'aime",  on va voir si le topic est suivi.

Parce que comme il dit, c'est intéressant pour l'avenir du ST mais rien à voir avec les mutations.

 

A vos claviers !

  • Upvote 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...