Jump to content

Nouvelle gouvernance au ST... ou pas ...


Saint Thomas ST

Recommended Posts

tropézien
il y a 10 minutes, Pacino31 a dit :

Celui qui semble prendre le plus cher c'est quand même Transversal ...

Mola  c'est lui qui a quand même géré le bordel des renouvellements de contrat , les négos et on comprend vite qu'il a pas fait ce qu'il voulait ...

Si bien qu'on  se demande à quoi peut bien servir Pelous 

Je veux bien que Mola soit pas le coach du siècle, mais il a au moins eu le mérite de s'y filer lui .

Mais on peut pas dire qu'il ait été beaucoup aidé ni soutenu par quiconque 

Apres, la scene de Boucsou avant le match au munster est HALLUCINANTE !!!

 

Complètement d'accord avec ce que tu dis sur Mola : ce n'est pas le coach du siècle mais on dirait qu'il en a avalé des couleuvres. Et il gagne combien le Pelous pour rien foutre ou même pire foutre le bordel ?

  • Upvote 1
Link to post
Share on other sites
Hugogo

Je me permet de signaler que beaucoup de joueurs passés  déjà leurs temps dans les bars sous Noves , et cela n'a jamais empêché Mac d'être titulaire ! C'est tout le fonctionnement éthique du groupe qui est à revoir ! 

Edited by Hugogo
Link to post
Share on other sites
fonzie

Pour reprendre la main je crains que ce soit trop tard pour Mola. Le passif au niveau de la mollesse de sa gestion va le poursuivre l'an prochain. Quand tu ne respectes pas ton entraîneur ou quand l'entraîneur n'est pas craint c'est la berezina apres et pour rattraper ça...

Il faut reprendre la main avec un président et un entraîneur craints et respectés. 

C'est inimaginable de penser que certains joueurs n'ont font qu'à leur tête et soient encore dans le groupe. 

Ps: nous avons eu dans cet article la définition du frigo à Noves...

  • Upvote 2
Link to post
Share on other sites
fablacks
Il y a 3 heures, capitole a dit :

Cela confirme qu'ils ne branlaient pas grand chose cette année à Toulouse

Le club va mal je pense qu'un gros remue ménage est nécessaire

Trop de joueurs ne sont plus à leur niveau, les jeunes régressent

Vite du changement

En commençant par Bouscatel et Pelous

Link to post
Share on other sites
4 hours ago, capitole said:

Ahurissant !!! Si ce qui est raconté sur cet article est véridique, ce club est tombé dans le pathétique et le ridicule. Et ce, à tous les niveaux !! Vraiment triste....:(

Edited by Romain
  • Upvote 1
Link to post
Share on other sites
seb93
1 hour ago, Hugogo said:

Je me permet de signaler que beaucoup de joueurs passés  déjà leurs temps dans les bars sous Noves , et cela n'a jamais empêché Mac d'être titulaire ! C'est tout le fonctionnement éthique du groupe qui est à revoir ! 

Ethylique et nutritionnel... :chuis:Quand on voit Galan, c'est juste pas possible pour un joueur pro que personne ne lui dise rien (c'est certes le cas dans d'autres clubs avec d'autres joueurs scandaleusement gras mais ce n'est pas une raison de faire pareil)

Edited by seb93
  • Upvote 1
Link to post
Share on other sites

C'est pathétique sérieux. 

Les joueurs sont honteux. Ils ont sali le maillot du club. Quand j'entends certains sans arrêt les défendre, à nous dire oh non mais c'est normal qu'ils se démontent à grand coups de bouteilles à longueur d'année. Que Mola le pauvre il y peut rien. C'est toujours la faute des autres.

Non Mola il est complètement largué, c'est la jungle, c'est tout le monde fait ce qu'il veut, y'a aucun cadre, aucune règle. Le mec c'est une victime, il n'a aucune autorité, aucune crédibilité, aucune légitimité. Évidemment que ça marche pas. 

Quand je disais que je savais que certains joueurs lui parlait comme de la merde et qu'il disait rien, cet article ne fait que confirmer.

Que Fritz dise vraiment ce qu'il pense et que ça pete un bon coup, ce n'est plus tenable. C'est à 2 doigts d'exploser mais que ça explose pour qu'on reparte dans le bon sens, ça fera du bien !

  • Upvote 7
Link to post
Share on other sites

C'est la jungle, les mecs se torpillent à l'alcool toute l'année.

Mola n'a aucune autorité. Y'a aucun cadre, c'est la liberté totale.

Apres les joueurs sont lamentables, y'en a aucun pour assumer. 

Qu'ils disent chacun en leur nom ce qu'ils pensent, au lieu de se cacher sinon on avancera pas.

Enfin Elissalde est épargné quand même mais il est proche de Templier.

En fait y'a aucun capitaine sur le bateau, aucun mec qui fixe le cadre et la ligne de conduite donc il coule....

Si on repart comme ça l'an prochain, attention mais je le sens pas du tout, attention au maintien, oui le maintien! Les recrues ne suffiront pas. D'écarter seulement Elissalde non plus.

Un nouveau président est déjà la base et j'espère qu'il va y avoir un grand coup de balai. Pelous et Mola ne peuvent plus continuer c'est juste pas possible !

  • Upvote 5
Link to post
Share on other sites
No troll

Ca va forcément bouger ...le repreneur exigera du changement s il met des euros dans le cochon 

 

les joueurs auraient besoin de se renfermer dans le vestiaire avec une grosse session de feed-back 

 

quel gachis !!!!

Link to post
Share on other sites
fonzie
il y a 10 minutes, No troll a dit :

Ca va forcément bouger ...le repreneur exigera du changement s il met des euros dans le cochon 

 

les joueurs auraient besoin de se renfermer dans le vestiaire avec une grosse session de feed-back 

 

quel gachis !!!!

À part fiducial je ne vois pas un repreneur mettre de l'argent dans le cochon... Les autres cherchent justement de l'argent d'abord pour combler le déficit ensuite pour voir ce qu'il leur reste dans ce fameux cochon pour trouver des solutions ...

Link to post
Share on other sites
Haoshin31

Ce que je retiendrais de l'article outre les "ils ont pas su retenir leurs joueurs face au clubs qui mettent plus de pognon quels naze" que l'on entend depuis 3 ans.

 

C'est surtout la lacheté des joueurs. Qui en fait n'ont plus aucune crainte ni de Mola ni de Bouscatel. Quand tu voit qu'ils trouvent "marrant" que Bouscatel viennent gueuler dans le vestiaire. Et qu'ils viennent pleurer/critiquer leurs chef en off dans la presse.

 

Certain se pense très très bon a tord. Et n'ont pas le respect de base. Respect pour le club, le maillot, les supporters et même eux même.

 

J'ai l'impréssion de voir domenec en foot. Les mecs en ont complétement rien a branler. Et soyons clair ont peux leur mettre n'importe quel entraineur du monde a partir du moment ou ils ne veulent pas bosser et ne veulent pas se faire mal y a pas 36 solutions faut les dégagers.

 

J'entend que l'on me dise il faut changer l'entraineur et la présidence. Mais je pense qu'il faut aussi dégager les "leaders" des branleurs. 

 

La seule solution pour que le ST remonte c'est que l'on dégage Mola/Bouscatel et que l'on amène un mécène qui vienne avec suffisament de pognon pour recruter 3 équipe dont deux non sélectionnables et dire aux joueurs qui ne bosse pas. Ecoute Frigo jusqu'a la fin de ton contrat et tu dégage direct. Et limite si le mec était très con tu accepte même pas de le libérer avant la fin de son contrat. 

 

Mais tout ceci c'est le "bonheur" de la professionnalisation. Et la fin du rugby ou tu faisais jouer les jeunes et tu fournissait l'EDF. Très très triste pour ce rugby français en 2011 on été la 3ème nation mondiale derrière les black les aussie et devant les bock, soit la 1er nation du nord.

 

En 2017 on est la 6ème nation mondiale derrière les écossais, les anglais et les irlandais. Pas une mais trois nations du nord nous sont largement passé devant.

 

Triste rugby français, triste rugby Toulousain. Mais avec ça on a le "meilleur"  (le plus riche) championnat du monde.

Edited by Haoshin31
  • Upvote 1
Link to post
Share on other sites
No troll

Le midol eSt sorti 

 

on apprend surtout que mola pour prendre en charge les 3/4 ou pourrait meme Dégager

avoir mis cros au lieu de fritz en capitaine n a pas plu du tout ...

lacroix et Lecomte pourrait cohabiter ( j ai lu en travers ) 

 

mais surtout :

le stade compte sur le retour de ....hélias pour Remporter la mise 

depuis son départ les finances sont aus abois..

  • Upvote 2
Link to post
Share on other sites
No troll

Mettre mola en 3/4 est utopique !!

 

quelle crédibilité vis à vis des joueurs !!

Link to post
Share on other sites

Merci pour les infos.

En tout cas ça a l'air de s'activer au club autant au niveau sportif que financier pour sortir du marasme de cette saison. 

Peut-être aussi que les articles à charge, surtout celui de Templier, a fini de mettre le nez des principaux acteurs dans le caca qu'ils avaient sous le nez mais n'arrivaient ou ne voulaient pas voir.

Je pense et j'espère qu'on a des mecs qui aiment ce club et qui voudront faire le maximum, et il y a du boulot dans les mois à venir, mois qui seront capitaux pour l'avenir du club.

Link to post
Share on other sites

J'ai longtemps été très indulgent avec Mola tant il ne bénéficiait pas d'un effectif choisi et exceptionnel ni d'un hiérarchie vraiment efficace...

 

Mais pour moi le match de Castres est un tournant... Tu ne peux plus avoir de crédibilité aux yeux des joueurs après un tel match. Tu joues la gagne vu la compo et tu en prends 50.

Sans juger ses compétences dans l'absolue, force est de constater que son expérience au Stade est un échec. Il n'a pas su capitaliser sur une première saison prometteuse.

 

Il faut d'ores et déjà changer d'entraineur car sinon ça sera à Noël prochain pour éviter la descente. Prenons un meneur d'hommes en manager et un vrai bon technicien pour les 3/4 qui rebatirait notre jeu. Servat et Bouilhou continueront sur leur lancée (en espérant un mieux pour Bouilhou) et serviront à faire la transition avec le groupe. :online:

 

Edit : il n'y a que moi de surpris par la lenteur du processus de désignation du nouveau président ?? Franchement si on avait eu une nomination en Janvier (même si effective seulement en Juin) il me semble que ça aurait été bénéfique pour le recrutement et/ou la recherche de nouveaux sponsors. Là j'ai l'impression qu'on va encore perdre une saison...

Edited by Maleli
  • Upvote 2
Link to post
Share on other sites
Colza Nostra
7 minutes ago, No troll said:

Mettre mola en 3/4 est utopique !!

 

A la place de Palisson ça ce tente.

  • Upvote 5
Link to post
Share on other sites
fonzie

Renflouer les caisses, remplacer le staff, aller vers les supporters avec une vraie politique pour les faire revenir (prix des places et des abonnements) retenir nos pépites et faire venir des joueurs expérimentés pour les encadrer. Voila les 1ers gestes pendant les 100 premiers jours du président... Et surtout retrouver notre fierté et dignité sur le terrain...

  • Upvote 2
Link to post
Share on other sites
Gabi

Ou alors on change tout : Helias en financier, Noves en manager, Bru et rouge-Thomas en entraîneur. 

Link to post
Share on other sites
tropézien

Servat au talon, JBE à la mêlée et Jauzion au centre. 

  • Upvote 2
Link to post
Share on other sites

Mola qui passe entraineur des 3/4, mon dieu mais ils ont rien compris. C'est comme si tu changeais rien. On a pas marre de faire les choses à moitié?

Mola stop c'est fini ! C'est impossible de repartir avec lui l'an prochain vu la débandade de cette année, il n'a plus aucune légitimité.

  • Upvote 1
Link to post
Share on other sites
No troll

Tropez avait prévu 

pour une fois qu il a bien vu dans son pronostic .. faut bien le dire .!

Link to post
Share on other sites
Glorin

Avant d'évoquer le nouveau staff technique, il faudrait déjà attendre de savoir quel sera le nouvel organigramme administratif.

 

Ce que l'on sait c'est que Pelous n'est, pour l'instant, pas reconduit et que l'ensemble du staff technique est encore sous contrat l'an prochain.

Encore une fois, vous pouvez partir du principe qu'il faut "éjecter" tout le staff technique mais pour cela il faut avoir de l'argent ou alors une force de persuasion énorme ... or le ST n'en a pas assez de sous pour dédommager tout un staff. Donc ça va être très compliqué de faire bouger les choses au niveau du staff technique.

 

On arrive déjà pas à faire partir Flood alors même qu'on fait tout pour le dégouter du club. Donc de là à réussir à faire de même avec tout un staff ... c'est mission impossible. On voit bien que le club essaie de se défaire d'Elissalde mais qu'il n'y arrive pas. Tout le monde n'a pas le force de persuasion de Boudjellal ...

  • Upvote 1
Link to post
Share on other sites
MikaCuba

en tout cas vue cet article le club est obligé de réagir !!

 

moi j'aimerais bien un Labit qui sait hurler quand il faut

 

Une bière dans le bus et Novès mettait au frigo 2 mois ... on comprends mieux ce qu'on ne comprenait pas

 

c'edt clair qu'il faut un meneur d'hommes en manager et un président qui ait le ST dans le sang ...

  • Upvote 1
Link to post
Share on other sites
MikaCuba

Selon vous quel ancien joueur du ST (récent quand même) détestait la défaite sur le terrain ?

Link to post
Share on other sites
chomelaregle

Serait- il concevable que JBE parte de lui-même, par fierté par exemple ?

Ou alors est-il complètement aveugle, se croit-il bon?

  • Upvote 1
Link to post
Share on other sites
Mahatma

une démission et se retrouver sans rentrée d'argent avec une famille à charge (et un enfant avec un lourd handicap)...qui parmi nous le ferait?

  • Upvote 2
Link to post
Share on other sites
tropézien
Il y a 8 heures, Glorin a dit :

Avant d'évoquer le nouveau staff technique, il faudrait déjà attendre de savoir quel sera le nouvel organigramme administratif.

 

Ce que l'on sait c'est que Pelous n'est, pour l'instant, pas reconduit et que l'ensemble du staff technique est encore sous contrat l'an prochain.

Encore une fois, vous pouvez partir du principe qu'il faut "éjecter" tout le staff technique mais pour cela il faut avoir de l'argent ou alors une force de persuasion énorme ... or le ST n'en a pas assez de sous pour dédommager tout un staff. Donc ça va être très compliqué de faire bouger les choses au niveau du staff technique.

 

On arrive déjà pas à faire partir Flood alors même qu'on fait tout pour le dégouter du club. Donc de là à réussir à faire de même avec tout un staff ... c'est mission impossible. On voit bien que le club essaie de se défaire d'Elissalde mais qu'il n'y arrive pas. Tout le monde n'a pas le force de persuasion de Boudjellal ...

 

Doucement les gars ! On vous a déjà pris Saulo, Clerc, McA... On va pas vous prendre JBE non plus.

  • Upvote 2
Link to post
Share on other sites
fonzie
il y a 8 minutes, tropézien a dit :

 

Doucement les gars ! On vous a déjà pris Saulo, Clerc, McA... On va pas vous prendre JBE non plus.

Vous au moins vous savez faire. Vous récupérez des joueurs qui paient pour venir jouer au RCT. On va voir le comportement sportif et extra sportif de mca dans les mains d'un Galthier. Les toulousains risquent d'être surpris ... ou pas!!!

On parle juste de JBE pour payer la note. Peut être Broncan. Par contre l'homme qui sait pas gérer le groupe reste. Mola resterait encore une année d'après la presse. Pas sûr pour moi que ça suffise. Mola est responsable (il l'a lui même déclaré) de délitement du groupe et du lâchage final. Je ne crois pas que le garder soit un signe fort envoyé aux joueurs pour redresser les choses. 

Un qui devrait démissionner de suite c'est bien Boucsou. On peut comprendre la situation de JBE comme cité plus haut, Boucsou lui profiterait pleinement de sa retraite... Mais telle une tique (j'aurais pu dire un morpion Mais c'est moins classe) il s'accroche le bougre et il en profite!!!

Link to post
Share on other sites
Gabi

Si je ne me trompe pas, la nouveauté entre cette année (catastrophique) et celle de l'an dernier, c'est Pelous, non ?

Doit-on garder un directeur sportif qui savonne la planche du staff et qui est appelé SuperMenteur par les joueurs ?

  • Upvote 1
Link to post
Share on other sites
No troll

J ai une petite question : 

 

pourquoi jbe n a til  pas été promu entraîneur principal au départ de noves ???

 

 

Link to post
Share on other sites
fablacks

Pelous a l'air mal barré mais en même temps comme ça a l'air d'être un bordel sans nom dans le club on ne sait pas ce qu'il va advenir

en même temps le premier fautif est Bouscatel, la présidence du Stade Toulousain est quelque chose de très demandée je peux vous en assurer, ça reste le premier club de France et d'Europe

alors oui va y avoir des candidats mais encore faut-il voir lesquels et Bouscatel soutient Lacroix

Je pense que le club est un peu à une période charnière, mais va repartir sur des bases nouvelles j'espère

lesquelles? on en saura plus en Juin

Edited by fablacks
Link to post
Share on other sites
Vigomar
il y a 1 minute, le zèbre aux courges a dit :

 

Ce sont des conneries. Mola ne sait pas se faire respecter, mais rien à voir avec un comportement autoritaire. L'autorité, tu l'as ou tu l'as pas pas besoin de gueuler sans arrêt.

 

A Toulouse, vous avez des forts caractères (Fritz, Maestri). Le soucis, c'est que Mola comme à Brive, on a l'impression qu'il leur coupe les couilles. Il faut voir la différence de comportement de Méla et Ribes sous Mola et sous Godignon. D'ailleurs, Mola avait donné le capitanat à Claasen, un bon gars, mais plutôt aux ordres qu'à en donner.

 

C'est moi ou ça paraît un peu contradictoire ?

Link to post
Share on other sites
tropézien
il y a 11 minutes, No troll a dit :

J ai une petite question : 

 

pourquoi jbe n a til  pas été promu entraîneur principal au départ de noves ???

 

 

 

T'es chiant No troll ! Tu vois pas qu'on essaie de discuter sérieusement. 

  • Upvote 1
Link to post
Share on other sites
Gabi
il y a 1 minute, le zèbre aux courges a dit :

 

Ce sont des conneries. Mola ne sait pas se faire respecter, mais rien à voir avec un comportement autoritaire. L'autorité, tu l'as ou tu l'as pas pas besoin de gueuler sans arrêt.

 

A Toulouse, vous avez des forts caractères (Fritz, Maestri). Le soucis, c'est que Mola comme à Brive, on a l'impression qu'il leur coupe les couilles. Il faut voir la différence de comportement de Méla et Ribes sous Mola et sous Godignon. D'ailleurs, Mola avait donné le capitanat à Claasen, un bon gars, mais plutôt aux ordres qu'à en donner.

Je ne te parle pas forcement de gueulard.

Ce sont visiblement des gamins ayant besoin de qqn leur apprenant à faire leur lacet, à faire du vélo et à les gronder s'ils prennent de la confiture avec les doigts.

 

Parce que l'article est terrible dans le fonctionnement du club mais il montre aussi que les joueurs ne sont pas du tout professionnel et des vrais gosses.

 

Visiblement, l'erreur de Mola est de trop responsabiliser les joueurs et de les prendre pour des adultes ou pire pour des compétiteurs voulant gagner des matchs.

  • Upvote 1
Link to post
Share on other sites
chomelaregle

pourquoi vous voudriez que ça change,

vous avez la chance d'avoir un vestiaire unis, c'est sympa des joueurs tellement soudés qu'ils se mettent minables ensemble, même quand ils perdent...

moi je voudrons que rien ne change! :P

Link to post
Share on other sites
Vonia

Des raisons d'espérer

Stade Toulousain

 
201704300893-full.jpg
 

Samedi, après la réception de Bayonne, la période de transition de deux ans invoquée après le passage de témoin de Guy Novès sera terminée. Dans la douleur, sur un échec, mais elle sera terminée. Au démarrage de l'exercice 2017/2018, le Stade Toulousain de l'ère Ugo Mola se retrouvera donc théoriquement opérationnel pour un retour vers les sommets.

 

Jeunes : l'heure de s'affirmer

Au vu de la saison écoulée, l'évocation d'une haute altitude à laquelle les «rouge et noir» ne sont plus habitués doit arracher quelques sourires moqueurs. Et pourtant, l'avenir fait naître de légitimes espoirs.

Car ces deux années que le poids de l'histoire pousse à qualifier de galère (on parle quand même d'un barrage en Top 14 et d'un quart de finale de Coupe d'Europe…) n'ont pas servi à rien. Qu'importe si elle n'a pas ramené les résultats escomptés, la jeune garde ne verra personne lui enlever l'expérience emmagasinée. Dans le Top 14, aucun staff n'a fait autant confiance à ses jeunes que le celui des «rouge et noir». Et ce parti pris, que les finances ont conforté, sinon dicté, doit désormais porter ses fruits.

Baille ayant passé un cap (4 ans pour arriver à maturité), c'est maintenant au tour des Marchand, Aldegheri, Maka, Cros ou Bonneval de s'affirmer pour franchir un palier supplémentaire, au sein d'un groupe rajeuni et choisi dans sa très grande majorité par Mola.

Jusqu'ici, l'entraîneur principal a en effet dû composer avec les contrats en cours, signés avant sa prise de fonctions. Et s'il a concédé au creux de l'hiver avoir «l'obligation de se qualifier avec un tel effectif», il n'en demeure pas moins que cet effectif n'était pas vraiment le sien. Si le chantier sera encore important (lire ci-contre), ce sera beaucoup moins le cas au départ du prochain exercice. En deux saisons, une vingtaine de joueurs a quitté la Ville rose tandis qu'une majorité de ceux qui étaient désirés par le nouveau staff (et désireux de rester) ont acté leur prolongation de bail.

Un recrutement prometteur

Bien sûr, étant donné que l'expérience ne s'acquiert pas en un claquement de doigts, on peut considérer que les six recrues, le retour de prêt de Ramos et l'émergence de nouveaux espoirs (Neti, Mauvaka, Verhaeghe, Selevasio Tolofua, Tedder) ne suffiront pas à remplacer la dizaine de joueurs qui emportera quelque 342 sélections dans ses valises. Mais le recrutement n'en demeure pas moins intéressant avec des joueurs de classe mondiale (Faumuina), d'expérience (Madaule, Pointud), talentueux (Dupont) et prometteurs (Holmes, Kolbe).

Autre point positif : les Toulousains, hormis les internationaux qui partiront en tournées, vont bénéficier de deux mois complets de préparation et arriveront donc plus affûtés que jamais au coup d'envoi de la saison. Une saison durant laquelle ils n'auront pas à courir plusieurs lièvres à la fois puisqu'il y aura tout au plus, au vu du niveau, deux «vrais» matches de Challenge européen à jouer. Reste quand même à digérer…


Billet

Demain, il fera beau

À Toulouse, s'il est une institution qui, pour les supporters, dépasse les clivages et se moque des modes, c'est bien le Stade Toulousain – on dit « Le Stade » tout simplement, parce qu'il n'est « Stade » que de lui.

Des anciennes tribunes en bois qui grinçaient en bord de Canal aux 19 500 places de l'Ernest-Wallon moderne, en a-t-on vu des cavalcades où s'illustraient quelques petits princes dont nous savons les noms, des déménagements en bonne et due forme qui vous laissaient l'adversaire cul par terre, et cette communion permanente d'un public au drapeau « anarchiste » qui vénérait ses dieux et maîtres – les dieux du Stade et les maîtres du Brennus.

Car le Stade a fait pleurer des millions de larmes, toutes générations confondues, donné bonheur et chair de poule au peuple rouge et noir, il a collectionné les trophées sur tous les terrains de France et d'Europe, au point qu'on lui pardonnerait presque cette putain de saison.

On a parlé de « mythe », puisque le rugby autorise tous les superlatifs, et c'en est un assurément ou alors, dites-moi, comment qualifier tant d'épopées ? On a parlé de « style », de « rugby à la toulousaine » – même si, par les temps qui courent, on n'y retrouve pas toujours ses petits.

De même, on a parlé de la « grande famille » du Stade comme si d'avoir porté le maillot, ou de l'avoir plus modestement supporté, valait un passeport à vie en pays toulousain. Ce qui est vrai pour d'autres clubs de notre Sud-Ouest – Agen, Castres, Narbonne, arrêtons de les citer nous en oublierions tellement ! –, c'est la place considérable qu'occupe un club de rugby dans l'environnement économique, culturel ou affectif d'une cité. À Toulouse, le Stade en est la plus parfaite illustration.

Nous n'ignorons (presque) rien des luttes de pouvoir, des jeux politiques qui s'échafaudent depuis quelque temps déjà loin du terrain. Simplement, nous préférons, ici, nous asseoir en tribune. Et rêver à la belle saison qui s'annonce. Demain, il fera beau sur Ernest-Wallon…

Jean-Claude Souléry La dépêche
Link to post
Share on other sites
Vonia
Publié le 30/04/2017 à 07:28
L'actuel président du conseil de surveillance, Hervé Lecomte, devrait faire acte de candidature pour la présidence./ Photo DDM, Xavier de Fenoyl
L'actuel président du conseil de surveillance, Hervé Lecomte, devrait faire acte de candidature pour la présidence./ Photo DDM, Xavier de Fenoyl
image-zoom.png
  • 201704300951-full.jpg

Le Stade touche aux limites du modèle qui l'a élevé au rang de club le plus titré des championnats de France et d'Europe. Avec le départ annoncé de René Bouscatel, une page se tourne. L'avenir est déjà en marche…

 

Pionnier du rugby professionnel tricolore, le Stade Toulousain touche définitivement aux limites d'un modèle qui, sous le long magistère de René Bouscatel, l'aura élevé au rang de club le plus titré des championnats de France et d'Europe. Le voici en 2017, après plus de vingt ans d'écrasante domination, contraint de se réinventer. La saison qui s'achève marque la fin d'une époque sportive, managériale et économique, et ce n'est d'ailleurs pas un hasard si elle coïncide avec le départ de Thierry Dusautoir, une icône. Tout est à reconstruire, ou en tout cas à consolider, si l'on considère que le passage de témoin entre Guy Novès et Ugo Mola, l'entrée de Fiducial au capital du club ou les débats internes sur la gouvernance, ont été depuis deux ou trois saisons les signes annonciateurs de la bascule qui s'opère aujourd'hui.

Ce jeudi 27 avril à l'occasion d'une réunion capitale du Conseil de surveillance, une page de l'histoire du Stade Toulousain s'est tournée. Au bout de longs mois d'incertitude et de questionnement, les 17 membres de l'assemblée se sont résolus à signifier à René Bouscatel ce qu'il savait probablement déjà. En juin, après 25 ans de mandat, il ne sera plus président. La succession est officiellement ouverte et les candidats ont jusqu'au 10 mai pour se déclarer.

Président du Conseil de surveillance, Hervé Lecomte s'y voit volontiers. Une hypothèse, croit-on savoir, qui n'aurait pas reçu l'onction du président sortant. On dit d'ailleurs que si Lecomte devait être le seul à briguer la succession, Bouscatel pourrait alors renoncer à raccrocher les crampons. Un cas de figure qui, cependant, ne devrait pas se présenter. Après avoir échoué à placer Fabien Pelous sur le pas de tir présidentiel, René Bouscatel soutient aujourd'hui la candidature de Didier Lacroix. Pour l'ex-troisième ligne et patron de la régie «A la Une», rien, sur le plan juridique, ne s'opposerait à ce qu'il devienne le prochain président des Rouge et Noir.

Dans la compétition qui va se livrer sans Guy Novès, empêché par sa fonction de sélectionneur, Lecomte aura l'avantage de son titre de président du Conseil de surveillance, l'assemblée qui désignera le président, et Lacroix celui de sa connaissance de l'économie toulousaine et des nouveaux partenaires qui pourraient investir au capital du club. Un membre du Conseil de surveillance considère aujourd'hui que tous deux ont leur chance, mais que «l'atout financier de Lacroix pourrait faire la différence…».

Après trois saisons déficitaires, le Stade Toulousain qui a puisé dans ses réserves pour équilibrer ses comptes, dispose toujours d'environ 3 millions d'euros de fonds propres. «A la clôture, le bilan de ce championnat devrait se situer dans le rouge, entre 800 000 et 1,5 million d'euros. Une procédure judiciaire est engagée contre l'équipementier BLK qui a fait faillite et n'a pas honoré ses engagements financiers auprès du club», dit-on au Conseil de surveillance.

La réunion de jeudi a également permis d'évoquer la solution d'un emprunt de 3 millions contracté par les Amis du Stade qui hypothèqueraient pour cela une partie du foncier détenu par l'association. «Henri Fourès n'a pas encore signé mais nous avons confiance. Les Amis du Stade comme le directoire sont sur la même ligne s'agissant d'un modèle économique qui doit garantir au club son indépendance financière», souligne encore ce membre du Conseil de surveillance.

Lui comme ses collègues sont ressortis rassurés de la réunion de jeudi. «Les temps, ces derniers mois, ont été plus durs. Sur le papier, la succession de René Bouscatel est actée et les questions financières résolues. Nous serons en mesure de répondre aux exigences de la DNACG et grâce à l'allégement de la masse salariale, nous savons dès aujourd'hui que dans le pire des cas, nous terminerons la saison prochaine à l'équilibre». Un «pire des cas» auquel, au Stade, personne ne veut croire. Le capital confiance dont jouit Ugo Mola est resté intact et grâce à la qualité du recrutement, on mise plutôt sur un retour des Rouge et Noir à la place qui est la leur. La première…

Lionel Laparade
Link to post
Share on other sites
Keke

Lacroix apporterait de sérieuses garanties financières, entre 6 et 7 millions d'euros.
Lecomte, quant à lui, présentera en détail son projet jeudi.

Link to post
Share on other sites
Cyril
il y a 9 minutes, Keke a dit :

Lacroix apporterait de sérieuses garanties financières, entre 6 et 7 millions d'euros.
Lecomte, quant à lui, présentera en détail son projet jeudi.

 

Personne ne m'a contacté pour reprendre le site :(

  • Upvote 4
Link to post
Share on other sites
Keke
il y a 7 minutes, Cyril a dit :

 

Personne ne m'a contacté pour reprendre le site :(

Cyril démission? :yes:

Link to post
Share on other sites
tire-bouchon
il y a 14 minutes, Cyril a dit :

 

Personne ne m'a contacté pour reprendre le site :(

ce n' est pas un site les C@pitouls.

C'est une ZAD.

 

 

  • Upvote 1
Link to post
Share on other sites
il y a 57 minutes, Gabi a dit :

Je ne te parle pas forcement de gueulard.

Ce sont visiblement des gamins ayant besoin de qqn leur apprenant à faire leur lacet, à faire du vélo et à les gronder s'ils prennent de la confiture avec les doigts.

 

Parce que l'article est terrible dans le fonctionnement du club mais il montre aussi que les joueurs ne sont pas du tout professionnel et des vrais gosses.

 

Visiblement, l'erreur de Mola est de trop responsabiliser les joueurs et de les prendre pour des adultes ou pire pour des compétiteurs voulant gagner des matchs.

 

Ouaip, mais t’es en train de tous les mettre dans le même sac. Or, ce que je comprends de l’article est qu’il y a au minimum 3 groupes chez les joueurs. Les historiques, qui eux réclament que Mola tape du poing,  les jeunes qui n’ont pas encore la légitimité et les autres. Regarde lesquels  tu  vois sur les réseaux sociaux se goinfrer et se torpiller. Y’a pas Médard, ni Fritz, ni Dusau, ni Lamboley, ni Pato, ni…

Alors je pense qu’un Fritz ou un Dusau ont déjà dit maintes fois à Mola leur désaccord de la situation. Qu’il y a sûrement eu consentement de sa part, sans aucune décision derrière. Le fameux, a partir de maintenant, ce sera comme avant, si cher à notre grand président.

A force de tergiverser, il a perdu toute crédibilité auprès de ses cadres. Tu rajoutes le bordel sans nom tout la haut, t’as tous les ingrédients pour une démission générale.

Parce que vous pouvez expliquer tout ce que vous voulez sur Fritz par exemple, qu’il est trop vieux, qu’il coffre, qu’il va tout droit ou que sais je encore,  vous pouvez pas lui enlever que c’est un lâche rien, un clébard sur un terrain, que si le mec croit en  ton discours, il lâchera un poumon sur le terrain. Mola réussi l’exploit de le foutre au fond du seau mentalement, quand même.

Quant à demander que les mecs viennent balancer dans la presse, vous rêvez. Ils ont une clause de confidentialité sur le contrat. A Toulouse plus qu’ailleurs, vu le bonhomme et les habitudes de la maison, elle doit être particulièrement bien ficelée.

 

  • Upvote 3
Link to post
Share on other sites
tolosaforever
Il y a 12 heures, MikaCuba a dit :

Selon vous quel ancien joueur du ST (récent quand même) détestait la défaite sur le terrain ?

Labit

Link to post
Share on other sites
Kirky
il y a une heure, Keke a dit :

Lacroix apporterait de sérieuses garanties financières, entre 6 et 7 millions d'euros.
Lecomte, quant à lui, présentera en détail son projet jeudi.

oui,mais ça va devenir une république bananière.......

 

bref,ça va être Lacroix et la bananière!

  • Upvote 1
Link to post
Share on other sites
papé

 IL n'y a aucun pb au ST, tout rentre dans l'ordre puisque les Pelous ,Molat , JBE , Servat , Bouscatel ,ect ..Qui se sont toute leur vie gavés aux mamelles du ST ont décidés , à l'instar de Michalack pour Blagnac , d'apporter leur obole pour combler le déficit !... ( pour Blagnac , il ne s'agissait pas de déficit mais d'investissement avec des deniers personnels )

 

Veuillez m'excuser , j'ai pile un mois de retard ,nous sommes le premier .....Mai ..

Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...