Aller au contenu
gronounours

Equipe de France II - l'après Guy...

Messages recommandés

gronounours

Ce serait marrant si, après avoir viré Novès et son staff, La Binocle ne trouvait personne pour les remplacer ... 

  • Upvote 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
tire-bouchon

Il va trouver du monde, il n' y aucune inquiétude là-dessus.

il a trouvé un manager qui appliquera les décisions, en la matière, du Président. Il faut trouver deux autres techniciens qui soient capables de faire jouer ensemble des joueurs qu'ils n'auront pas choisis.

C'est toute une machinerie à régler.

 

Les techniciens des bons clubs de Top14 ont autre chose à faire que remplir un bus de passagers qu'ils n' ont pas choisi.

C'est toute leurs crédibilités qu'ils mettraient en jeu.

Modifié par tire-bouchon

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
tekilapaf

Y a des chances qu'Azema titularisé Kaka des le prochain match, c'est dans sa façon de gérer les hommes.

 

Vu le caractère de la binocle, et qu'il l'aura probablement embauché entre temps, j'avoue être très amusé à l'idée de connaître la réaction de Bernie le dingue.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
tire-bouchon

tu vois pas que Kaka lui rebouffe le match à la dernière seconde ! :a0:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
chomelaregle

Ça serait sympa que pour une fois ils choisissent un sélectionneur au top en club actuellement, et pas un qui arrive avec 10 ans de retard ... Comme PSA ou Novès... Ou Galthié... 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
chomelaregle
Il y a 2 heures, Bracame a dit :

Pourquoi le choix de la « faute grave » selon Le Parisien - Sports :

 

 

 

donc rien de plus qu'une obligation finalement...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
diogene
il y a 22 minutes, chomelaregle a dit :

 

donc rien de plus qu'une obligation finalement...

Aucune obligation.

Il pouvait les rencontrer et discuter d'une fin de contrat à l'amiable.

  • Upvote 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Raphaelle
il y a 6 minutes, diogene a dit :

Aucune obligation.

Il pouvait les rencontrer et discuter d'une fin de contrat à l'amiable.

Et il a fait tout le contraire !  Dire partout qu'il les virait, choisir pas très discrètement les remplaçants, cela ne pouvait que se terminer mal. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
chomelaregle
il y a une heure, diogene a dit :

Aucune obligation.

Il pouvait les rencontrer et discuter d'une fin de contrat à l'amiable.

 

Novès ne voulait pas partir, et Laporte ne voulait pas payer, 

comment tu discutes à l'amiable?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
rimram31
il y a 8 minutes, chomelaregle a dit :

 

Novès ne voulait pas partir, et Laporte ne voulait pas payer, 

comment tu discutes à l'amiablem

Oui mais un contrat est un contrat ou tu le respectes ou tu casques si tu veux le rompre. Donc ca se finira aux prudhommes ou avec un accord entre les parties.

 

Decidemment Laporte est une ordu.. va ensuite parler des valeurs du rugby

Modifié par rimram31
  • Upvote 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
diogene
il y a 38 minutes, chomelaregle a dit :

 

Novès ne voulait pas partir, et Laporte ne voulait pas payer, 

comment tu discutes à l'amiable?

Eh bien, c'est simple : Novès part, et Laporte paie.

C'est ce qui arrivera de toute façon.

  • Upvote 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
chomelaregle
il y a 2 minutes, diogene a dit :

Eh bien, c'est simple : Novès part, et Laporte paie.

C'est ce qui arrivera de toute façon.

 

oui mais comme Novès ne voulait pas partir et Laporte ne voulait pas payer, il l'a viré, et pour le virer il fallait un intitulé... on se mord la queue (#chevalardtoussa) :P

il sera payé, mais vu la rapidité de la justice...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Stofe
Le 28/12/2017 à 13:45, chomelaregle a dit :

 

bah comme tout le monde, c'est une fois que t'es à la retraite que ta langue se délie... le faire avant, c'est quand même vachement risqué. :P

 

Risqué en quoi en fait ?

L'edf c'est juste une prime relativement négligeable, les mecs ils prennent 40k par mois, les employeurs se battent pour les avoir, meme si il chie sur labinocle, ou sur noves selon son camp, ca va pas lui changer la vie au mec, il y a meme des clubs qui compensent les primes si les mecs vont pas en selection, donc à part l'envie de voyager ou de prendre des branlées face aux blacks, aller en edf ca rime pas à grand chose.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Raphaelle

L'Equipe papier du jour :

 

NOVÈS CONTRE-ATTAQUE
AURÉLIEN BOUISSET

 

Deux jours après l'annonce de son remplacement par Jacques Brunel à la tête de l'équipe de France, l'ancien sélectionneur est sorti de son silence pour dénoncer la légalité de sa rupture de contrat.

Depuis mercredi matin, l'entourage de Guy Novès laissait filtrer l'image d'un homme certes touché par son remplacement par Jacques Brunel à la tête de l'équipe de France, mais qui serait combatif et tenace face à la FFR. La première réplique du désormais ex-sélectionneur des Bleus est donc survenue hier. Et elle a éclairé d'un jour nouveau la procédure lancée à son encontre par Bernard Laporte et la Fédération.

S'il a bien reconnu qu'une « faute grave » lui était reprochée, comme nous le révélions mercredi soir sur notre site Internet, Guy Novès a apporté une précision capitale dans un communiqué transmis à l'AFP : il n'a pas été convoqué à un entretien préalable, comme le prévoit le Code du travail, et a reçu directement un courrier de rupture, contrairement à ses adjoints, attendus par la FFR début janvier. Si la gestion des sorts de Yannick Bru et Jean-Frédéric Dubois semble avoir été cavalière – ils n'ont pas reçu le moindre coup de téléphone de leur employeur avant de découvrir le courrier de convocation dans leur boîte aux lettres –, Novès, lui, a eu droit au traitement spécial. « Il n'a jamais pu prendre connaissance des raisons qui pouvaient justifier (la rupture), ni présenter la moindre explication pour sa défense », regrettait son avocat, Me Laurent Nougarolis dans le communiqué.

Comme il a sans doute appris le nom de son successeur dans les médias, avant même que ne soit officialisée la fin de sa mission, Novès aura peut-être découvert jeudi sur Internet que la FFR l'accuse, selon RMC Sports, « de ne pas s'être rendu suffisamment dans les clubs de Top 14 et de ne pas avoir échangé assez régulièrement avec les staffs des clubs et les joueurs ».

 

Novès donne quinze jours à Laporte avant d'engager une procédure aux prud'hommes
Mais finalement, ce n'est plus tant la question. Car en découvrant que l'institution, qui s'était déjà dispensée de rechercher un « commun accord » ou de lancer une « mise à pied à titre conservatoire », s'était aussi permis de ne pas passer par les étapes légales pour se séparer de Novès, bon nombre d'avocats ou de spécialistes du monde du travail sont tombés de leur chaise hier. Résonnaient ici et là « quel amateurisme, quel manque de respect », «j'ai du mal à le croire »... Le conseil de Guy Novès se faisait, lui, plus factuel : « Cette rupture brutale est intervenue sans procédure préalable, c'est-à-dire en violation des droits et garanties essentielles prévues par la loi. […] Le courrier de rupture indique d'ailleurs que c'est sciemment que le président Laporte s'est dispensé de cette procédure légale obligatoire.» Donc la FFR n'aurait pas commis une erreur grossière, voire grotesque, mais aurait volontairement décidé de ne pas suivre la loi ? Mais dans quel but ? Selon Me Nougarolis, Laporte aurait par écrit expliqué vouloir se passer de l'entretien préalable devant «l'urgence de la situation ». Étonnant quand on sait que Laporte s'était justifié mercredi d'avoir attendu le dernier moment pour avertir Novès, la veille par téléphone, pour des motifs juridiques. «Je ne suis pas avocat, il y a des juristes à la fédération, moi je fais ce que l'on me dit», avait-il dit.

Quoi qu'il en soit, Novès peut d'ores et déjà saisir le conseil des prud'hommes et solliciter une indemnité complémentaire au titre du non-respect de la procédure, fait savoir Me Antoine Semeria, avocat spécialisé dans le droit du sport. D'ailleurs, cela pourrait ne pas tarder puisque l'avocat de l'ancien sélectionneur, dans un courrier adressé à Laporte, lui a donné « un délai de quinze jours» pour tenter de trouver un terrain d'entente financier. « À défaut, on engage la procédure.» L'argumentation de la FFR pour prouver la faute grave, qui lui permettrait de ne pas verser les indemnités de licenciement, paraissait déjà affaiblie par plusieurs éléments de communication, notamment les fuites dans les médias ou tout le bien, en on, que disait Laporte de Novès. Elle risque de sonner encore plus factice devant la juridiction après les précisions que l'ancien mentor du Stade Toulousain a apportées hier. '

  • Thanks 1
  • Upvote 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
tire-bouchon
il y a une heure, Raphaelle a dit :

Me Laurent Nougarolis

C'est un avocat toulousain ? :P

  • Upvote 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
gronounours

Je suis pour que Novès fasse la 'p ute' jusqu'au bout puisqu'il semble être dans son droit ... mais alors qu'il anéantisse définitivement l'autre crevure !

Modifié par gronounours

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
brayaud's
il y a 32 minutes, tire-bouchon a dit :

C'est un avocat toulousain ? :P

 

Gréco Toulousain 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
tropézien
il y a 31 minutes, gronounours a dit :

Je suis pour que Novès fasse la 'p ute' jusqu'au bout puisqu'il semble être dans son droit ... mais alors qu'il anéantisse définitivement l'autre crevure !

 

Il anéantira rien du tout. Il prendra du fric à la fédé et rien à Laporte.

  • Like 1
  • Upvote 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
gronounours
il y a 17 minutes, tropézien a dit :

 

Il anéantira rien du tout. Il prendra du fric à la fédé et rien à Laporte.

 

Je sais bien, ça ...

Mais s'il pouvait lui faire perdre le peu de crédit qu'il lui reste aux yeux de certains, ce serait du miel pour moi !

 

En tous cas, ça fait une casserole de plus au cul de l'escroc ... 

  • Upvote 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
daqcxv
Il y a 8 heures, tire-bouchon a dit :

C'est un avocat toulousain ? :P

 

mdr le fils caché de ....qui vous savez !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
daqcxv
Le ‎27‎/‎12‎/‎2017 à 18:04, grand schtroumpf 83 a dit :

La seile fois sans 1/2 en coupe du monde, t'es sur?

Souviens toi... c'est pas si vieux

Je parle d'avant la Bérésina ....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Raphaelle
Le 29/12/2017 à 13:49, tire-bouchon a dit :

Raphaelle, veux tu être notre envoyée spéciale ? :P

 on peut être plusieurs sur le poste ? :smile:

 

Le JDD 31 12 2017 :  À qui la faute ?


PHILIPPE KALLENBRUNN

 

Bernard Laporte accuse Guy Novès de faute grave. Il remettrait en cause la compétence du sélectionneur déchu

CONFLIT La mise à l'écart du technicien, sans avoir respecté la procédure, suscite l'émoi du milieu

 

Mais quelle mouche a pu piquer Bernard Laporte lorsqu'il a rédigé le courrier annonçant à Guy Novès la rupture anticipée de son contrat à durée déterminée ? Le président de la Fédération française y indique en tout cas s'être affranchi « sciemment » de l'organisation d'un entretien préalable. Selon nos informations, il invoquerait deux motifs justifiant le fait d'avoir outrepassé cette obligation légale : « l'urgence de la situation » et la volonté de limiter « l'impact médiatique de l'affaire ». Raté. Dès lors que l'éviction de Novès pour « faute grave » a été dévoilée par L'Équipe mercredi, visant à minimiser les indemnités dues au Toulousain, une vague d'indignation s'est propagée dans le monde du rugby.

Ce positionnement assumé audessus de la loi semble si grossier que l'on pourrait soupçonner le patron de Marcoussis d'avoir été mal conseillé. Ce n'est sans doute pas le cas. Laporte a-t-il misé sur une hypothétique maladresse médiatique d'un Novès en colère à la lecture de son courrier, et qui aurait pu se retourner contre lui ? Le Toulousain s'est gardé de toute déclaration publique. Le non-respect de la procédure pourrait désormais coûter très cher à la Fédération, d'autant plus que l'addition se corserait pour réparer les différents préjudices subis (moral, d'image…).

Me Laurent Nougarolis, l'avocat de Novès, l'a d'ailleurs dénoncé dans un communiqué à l'AFP vendredi. Ce même jour, l'ancien sélectionneur des Bleus a aussi adressé une réponse à Laporte, dans laquelle, conformément à la loi, il ouvre la voie à la possibilité d'une transaction sous quinze jours. D'après nos sources, aucune somme n'est demandée par Novès à cette étape de la procédure. Mais, sauf accord trouvé dans ce délai, il saisira le conseil de prud'hommes.

 

Une lettre au caractère « brutal et vexatoire »
Le coup de poker tenté par Laporte offre un atout supplémentaire à la défense de Novès. Celle-ci, en effet, ne combat que la forme de la rupture anticipée de CDD. Elle élude le fond, c'est-à-dire les griefs conduisant à la qualification de « faute grave » à l'encontre du Toulousain. Il n'en serait évidemment plus de même devant les prud'hommes. En droit, une faute est qualifiée de « grave » lorsqu'elle rend impossible le maintien du contrat de travail, la charge de la preuve revenant à l'employeur. Le manque de résultats (sportifs en l'occurrence) ne constitue pas une « faute grave ».

Les reproches figurant dans le courrier du président de la FFR, qui n'en a rien dit à Novès lorsqu'il lui a téléphoné mardi, demeurent confidentiels. Mais selon nos informations, celui-ci ne contesterait rien de moins que la compétence de l'ancien sélectionneur des Bleus. En substance, Laporte y blâmerait Novès de ne pas avoir été capable de conduire le XV de France, listant le détail de ses présumées insuffisances professionnelles. Pourtant, le président de la Fédération avait répété à plusieurs reprises que le sélectionneur resterait en poste jusqu'en 2019.

Cette missive contient des propos au caractère « brutal et vexatoire », nous dit-on, au regard du palmarès de l'ancien manager du Stade Toulousain : 10 titres de champion de France, 4 Coupes d'Europe et plus de 800 matches à la tête des Rouge et Noir. « La manière dont Guy est traité est scandaleuse, estime son ami Claude Hélias, l'ancien président du conseil de surveillance du club. Les dirigeants de la FFR doivent très mal dormir en ce moment. » Yannick Bru et Jean-Frédéric Dubois, les adjoints de Novès eux aussi débarqués, sont convoqués le 5 janvier dans le bureau de Laporte à Marcoussis pour cet entretien préalable duquel l'ancien sélectionneur a été privé. Tous deux aussi sont aussi fermement décidés à faire valoir leurs droits.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Gabi
il y a 34 minutes, Raphaelle a dit :

Les reproches figurant dans le courrier du président de la FFR, qui n'en a rien dit à Novès lorsqu'il lui a téléphoné mardi, demeurent confidentiels. Mais selon nos informations, celui-ci ne contesterait rien de moins que la compétence de l'ancien sélectionneur des Bleus. En substance, Laporte y blâmerait Novès de ne pas avoir été capable de conduire le XV de France, listant le détail de ses présumées insuffisances professionnelles.

Cette missive contient des propos au caractère « brutal et vexatoire ». 

 

A mon avis, Bernie a appelé son pote Mohed il y a un mois en lui demandant de lui filer un gros chèque pour qu'il puisse se faire un petit plaisir personnel : humilier son ennemi Novès, en ne respectant ni la procédure, ni la personne, ni son travail.

N’empêche qu'il faut être sacrement tordu pour s'amuser à lister toutes les incompétences notoires au plus grand palmarès de notre sport.

Modifié par Gabi

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×